Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 23 Sep 2018 09:27

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 155 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 27 Oct 2014 10:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Vous avez l'impression que le sexe de votre partenaire est trop large ou trop long ce qui complique vos rapports sexuels ? Voici les positions à privilégier et les astuces à connaître pour retrouver du plaisir Contrairement à ce que l’on peut penser, avoir un gros pénis n’est pas forcément un cadeau de la nature. Tout dépend en fait de l’anatomie de sa partenaire. Si le vagin de la femme est petit ou étroit, la pénétration peut faire plus de mal que de bien. "Les douleurs peuvent être ressenties à l’entrée du vagin mais aussi en profondeur lors de la pénétration" explique Juliette Buffat, médecin psychiatre et sexologue. "Cela va créer des problèmes dans la durée pour le couple. Au début, la femme très amoureuse va s’en accommoder, mais peu à peu l’inconfort prend le pas sur le plaisir, et elle tentera d’éviter la pénétration. Plus cela dure et plus c’est difficile de sortir du cercle vicieux de la douleur."
http://www.medisite.fr/sante-sexuelle-f ... 67.86.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Déc 2014 16:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 23 Déc 2014 16:46 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Voilà à quoi ressemble un vagin… dessiné par un homme

Image

On peut être plus ou moins doué en anatomie et avoir ou non des talents de dessinateur, mais on peut au moins représenter schématiquement un visage, un système digestif ou des jambes. En revanche, quand on demande à des hommes de dessiner «l’appareil reproductif féminin», ça devient très compliqué. Une journaliste américaine de mic.com a mis au défi ses collègues masculins dans l’intention de démontrer leur méconnaissance des organes génitaux féminins. L’expérience lui a donné raison: du «no man’s land» au «trou à bébés», les hommes ont eu bien du mal à mettre des noms sur leurs dessins maladroits. On apprend également que «l’utérus et le vagin sont reliés par des tubes» et qu’il y a des «lèvres quelque part par là». Ne soyons pas trop durs, les femmes aussi auraient peut-être du mal à représenter les organes génitaux masculins. Même si j’en doute.


http://toutsexplique.20minutes-blogs.fr ... 11137.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 17 Fév 2015 00:14 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Après 37 ans de mariage , jack abandonne sa femme pour vivre une histoire d'amour avec sa jeune secrétaire :idea:


http://topbien.net/son-ex-mari-lui-a-do ... le-copine/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 17 Fév 2015 18:12 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Juil 2013 08:25
Messages: 26
Localisation: vers Poitiers
Alexia a écrit:
Voilà à quoi ressemble un vagin… dessiné par un homme

Image



On dirait un fusible qui a éclaté...

Le vagin vu par un électricien ? :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 20 Fév 2015 00:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Au-delà du binaire

Les biologistes ont pu construire une vision plus nuancée du sexe, mais la société n'a pas encore de se rattraper. Certes, plus de la moitié d'un siècle d'activisme des membres de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre a adouci les attitudes sociales à l'orientation sexuelle et le sexe. Beaucoup de sociétés sont maintenant à l'aise avec les hommes et les femmes qui chevauchent les limites de société classiques dans leur choix de l'apparence, la carrière et partenaire sexuel. Mais quand il se agit de sexe, il ya encore de la pression sociale intense pour être conforme au modèle binaire.

http://www.nature.com/news/sex-redefined-1.16943

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 20 Fév 2015 00:38 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Alexia a écrit:
Au-delà du binaire

Les biologistes ont pu construire une vision plus nuancée du sexe, mais la société n'a pas encore de se rattraper. Certes, plus de la moitié d'un siècle d'activisme des membres de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre a adouci les attitudes sociales à l'orientation sexuelle et le sexe. Beaucoup de sociétés sont maintenant à l'aise avec les hommes et les femmes qui chevauchent les limites de société classiques dans leur choix de l'apparence, la carrière et partenaire sexuel. Mais quand il se agit de sexe, il ya encore de la pression sociale intense pour être conforme au modèle binaire.

http://www.nature.com/news/sex-redefined-1.16943

il est très intéressent se document :idea:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 02 Mar 2015 11:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 29 Avr 2015 15:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Le clitoris existe depuis toujours, enfin, depuis l’humain quoi (et certains animaux, oui oui), mais si on en croit les scientifiques… C’est pas si vieux.
Le XVIIème siècle : le clitoris est le pénis de la femme

Au XVIIème siècle, la médecine signale le clitoris sur de nombreux dessins anatomiques, c’est une belle avancée. Les médecins le comparent au pénis de l’homme, ce qui est finalement plutôt positif quand on sait à quel point les hommes tiennent à leur bite. Et au XVIIème siècle, les médecins sont des hommes. Des hommes cools, mais pas trop trop non plus. S’ils sont pour la stimulation clitoridienne, c’est pas pour la femme et son plaisir, non. C’est parce qu’à l’époque, comme à l’Antiquité, on pense que la femme doit avoir un orgasme pour tomber enceinte. Aussi, la masturbation clitoridienne est-elle franchement mise en avant. On l’encourage, et on tente à mort l’orgasme simultané. Tu sais, c’est quand le monsieur et la dame ont un orgasme en même temps. Oui, ça existe même en dehors des pornos. Enfin, à ce qu’il paraît.
Image

http://www.racontemoilhistoire.com/2015 ... eputation/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 30 Avr 2015 09:43 

Inscription: 28 Oct 2006 11:48
Messages: 1022
:lol: :lol: sont vraiment fatigués ces 2 là FLF


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 30 Avr 2015 09:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Nataschas a écrit:
:lol: :lol: sont vraiment fatigués ces 2 là FLF

mdr je trouve très drôle se dessein mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 30 Avr 2015 18:26 

Inscription: 28 Oct 2006 11:48
Messages: 1022
oui très drôle :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 30 Avr 2015 18:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Nataschas a écrit:
oui très drôle :lol:

il y on as d'autres sur le liens, mais se lui là il ma fait vraiment rire mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 19:33 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Sep 2011 22:41
Messages: 934
Localisation: flottante dans l'hémisphère transverse où les horizons pourpres s'entrecroisent
Alex qui parle de sexe et d'amour,
c'est comme les curés qui ne connaissent ni l'un ni l'autre ...
en plus et pour ta punition,
t'as même aucune amie, petit ami des moustachus
en culotte de peau et mèche rebelle,
.. mais tu te flattes d'avoir à ta botte
un peu de valetaille, quelques seconds couteaux,
des sbires à la lame molle qui te trahiront à la première occase,
des peaux d'hareng en mal de soumission et d'ordres hurlés
qui sucent la semelle de tes pompes ...
c'est pas génial, ça .. hein l'alex ??..
t'as qu'à changer et devenir acceptable ...
t'en sens-tu capable ???
le bruit des canons s'éteindrait alors ...ô miracle et pourtant ...
il n'existe pas de fatalité !

_________________
seswi kildi kilé
(proverbe hottentot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 19:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
:D

Alexia a écrit:
Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 20:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Sep 2011 22:41
Messages: 934
Localisation: flottante dans l'hémisphère transverse où les horizons pourpres s'entrecroisent
ne parle pas de ce que tu ne connais pas
...
va te toucher ce que tu veux et fiche la paix aux jeunes filles ..

_________________
seswi kildi kilé
(proverbe hottentot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 20:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Mélie a écrit:
ne parle pas de ce que tu ne connais pas
...
va te toucher ce que tu veux et fiche la paix aux jeunes filles ..

mdr
dissonance cognitive le vieux rasputine mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:16 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Sep 2011 22:41
Messages: 934
Localisation: flottante dans l'hémisphère transverse où les horizons pourpres s'entrecroisent
arrête d'agiter les guignols,
tu te branles ou quoi ?!!
salopard, aie au moins du respect pour ta mère

_________________
seswi kildi kilé
(proverbe hottentot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Mélie a écrit:
arrête d'agiter les guignols,
tu te branles ou quoi ?!!
salopard, aie au moins du respect pour ta mère

comence dejà par respecter ta femme et tes enfants vieux degueux au lieux te pavoiser pervers

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:23 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Sep 2011 22:41
Messages: 934
Localisation: flottante dans l'hémisphère transverse où les horizons pourpres s'entrecroisent
ferme ta gueule soulard,
tu pues du bec ..

_________________
seswi kildi kilé
(proverbe hottentot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:25 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Mélie a écrit:
ferme ta gueule soulard,
tu pues du bec ..

c'est toi qui la ferme vieux fantasmeur pervers ,tu ne fait peur a perssonne et encore moin a moi oki?? :mrgreen:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:30 

Inscription: 04 Jan 2011 18:07
Messages: 757
Localisation: dunkerque
Pauvre gueux, on va te donner 20 e. Pour que t'ailles te racheter un jean's. Tu vois on a un cœur nous tristeeee


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Alexia a écrit:
Au-delà du binaire

Les biologistes ont pu construire une vision plus nuancée du sexe, mais la société n'a pas encore de se rattraper. Certes, plus de la moitié d'un siècle d'activisme des membres de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre a adouci les attitudes sociales à l'orientation sexuelle et le sexe. Beaucoup de sociétés sont maintenant à l'aise avec les hommes et les femmes qui chevauchent les limites de société classiques dans leur choix de l'apparence, la carrière et partenaire sexuel. Mais quand il se agit de sexe, il ya encore de la pression sociale intense pour être conforme au modèle binaire.

http://www.nature.com/news/sex-redefined-1.16943

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28779
Localisation: citoyenne du monde
Alexia a écrit:

Quand deux artistes s'amusent à jouer, l'un à Gwendoline (la poupée à violer), l'autre au Surmâle (la sex-machine à bazooka), que doit-on en déduire? Que notre société ne nous laisse finalement pas beaucoup d'autre choix en matière de rôle sexuel? Ou que «plus c'est exagéré, plus c'est bon»?Il y a des travestis qui se ligotent seuls dans leur appartement en reproduisant si scrupuleusement les photos de pin-ups bondagées des années 50 que certains s’étranglent et meurent étouffés sans pouvoir se détacher. Il y a en a même qui poussent le fétichisme de la “Femme” jusqu’à se ligoter sur des passages de chemin de fer, courant le risque de se faire rouler dessus par un train. Ils veulent être des Femmes. Ils veulent ressembler à Betty Page et ce fantasme fou ne se réalise –à leurs yeux– que lorsqu’ils ressemblent à ces héroïnes de western qu’un méchant a ligoté sur les rails ou à cette icône ultime de la bande dessinée qu’est Gwendoline: la demoiselle en détresse, éternellement kidnappée, ravie, enlevée, ruisselante et saucissonnée… Pour ces travestis, il est clair que la Femme est forcément une victime. Ce qui n’est pas sans poser problème à certaines féministes qui aimeraient en finir avec cette image rétrograde du sexe dit "faible". Hélas pour elles, il n’y a pas que les mâles à se travestir en Femme. Il y a aussi des femelles (des femmes "bios”, suivant la terminologie écolo en vigueur) qui éprouvent un plaisir intense à jouer les martyres ingénues… Que faut-il en déduire? Qu’elles sont les victimes
d’une idéologie phallocratique? Ou qu’elles s’amusent (autant que leurs alter-ego masculins) avec des codes extrêmement jouissifs ?
Mïrka Lugosi fait partie de ces femmes qui jouent à la poupée sur leur propre personne. Artiste issue du mouvement électro-bruitiste des années 80, elle vient de publier un ouvrage aux éditions Timeless rempli d’images et de photos d’elle seulement vêtue de cordes, de sangles d’acier ou d’élégants corsets anciens qui offrent un contraste saisissant avec son corps : les cheveux courts, presque rasés, le torse sec, le profil d’aigle sont ceux d’une femme qui, lorsqu’elle apparait en public, donne l’impression d’être à l’armée. «Avant j’étais anorexique, dit-elle. Je me sanglais dans des uniformes stricts. Les gens disaient: «Mïrka salue d’un claquement de talons». Je vivais avec un homme appelé Zorïn, que j’aimais comme un frère incestueux: nous avions les mêmes vêtements, les mêmes chaussures, la même coupe de cheveux…».

Comme par un fait exprès, Zorïn, lui aussi, vient de publier un livre-anthologie (Art Moral, aux éditions Timeless) rempli d’images d’uniformes militaires et de photos noir et blanc mi pornos, mi médicales, dans la lignée des fantasmes Crash. On y trouve aussi sa contribution au court-métrage de Jeunet et Caro, Le Bunker de la Dernière Rafale, pour lequel il avait notamment dessiné les insignes d’épaule et de casque, emblèmes de baionnettes, sigles “bunkeroides” et autres signalétiques martiales aux typos plus que Karrées. De quoi ravir les fétichistes de sex-militaria, assurémement! Il est d’ailleurs frappant de voir que le livre de Zorïn joue avec les codes de la virilité tout autant que celui de Mïrka avec les codes de la féminité… de la manière la plus caricaturale, comme si «être un homme» signifiait «J’aime la guerre» et «être une femme»: «Violez-moi s’il vous plait»…
Et si c’était vrai? Nous sommes, depuis l’enfance, bombardés de messages qui imposent littéralement l’idée qu’un homme, un vrai, doit se battre et qu’une femme doit plaire, à son corps défendant. Récemment, un internaute américain s’est amusé à enregistrer tous les mots récurrents qui passent dans les publicités pour jouets à la TV. Surprise (quoique): dans ces publicités, le mot qui revient le plus souvent est “bataille” pour les garçons et “amour” pour les filles. A quoi bon, dès lors, s’étonner que les inégalités se perpétuent. A quoi bon, également, s’offusquer de ce que le fantasme N°1 concernant la Femme tourne autour de sa silhouette, lacée, étranglée, en taille de sablier comme celle d’une demoiselle ficelée par un méchant de bande dessinée? La femme doit avoir l’air d’une déesse au bord de tomber, perchée sur des talons fragiles, toujours en danger, la bouche soulignée de rouge comme si ses lèvres étaient en sang. Quant à l’homme, bien sûr, il doit porter sa cuirasse de pectoraux comme une armure et offrir au regard (s’il veut donner l’impression virile) un visage non-souriant, des lèvres blindées, des dents à dégainer…

En soi, ces codes ne seraient pas si graves si on enseignait aux enfants qu’il s’agit juste… de codes. Il est facile de prendre ces distances par rapport à ce "magasin" de postures et d’attitudes conventionnelles, étalées comme en vitrine. Il suffit d’en jouer. Certains même en surjouent pour en jouir. Mïrka et Zorïn n’ont jamais rien fait d’autre en tant qu’artistes. Toute leur réflexion porte sur les marqueurs visuels de la différence entre les sexes et sur ce qu’il est possible d’en faire, avec un peu d’humour et surtout de libido. Au Japon, où tout est signe, il existe des mangas souvent érotiques appelés Yaoi dessinées par des femmes qui fantasment sur les hommes et dont les héros, de façon très révélatrice, jouent tantôt le rôle de la “Femme”, tantôt le rôle de l’”Homme”. Ces héros qui se répartissent les tâches dans le petit jeu de la séduction reproduisent au second degré l’image qu’on se fait du couple hétéro idéal: d’un côté l’attaquant (seme), le grand méchant loup séducteur. De l’autre l’attaqué (uke), l’innocent et virginal objet de désir. Dans mon
article sur les gros pénis, je ne parlais de rien d’autre que de cette opposition entre des êtres (appelons-les ”prédateurs”) qui préfèrent chasser et des êtres (“petits chaperons rouges”) qui préfèrent être chassés. Ce n’est pas une question de sexe biologique. C’est une question de goûts. Dans notre société, peut-être parce que nous avons été éduqués à vivre dans un univers binaire, fortement marqué par la différence entre les sexes, la plupart des gens se sentent attirés par un pôle, mâle ou femelle. Plus la société oppose nettement les sexes, plus les pôles sont aimantés.

Le résultat, c’est qu’il y a des travestis (hommes ou femmes) qui s’habillent comme des putes dans la rue ou comme des héros de films de guerre, s'amusant à porter les signes distintifs d'un sexe -qui n'est pas forcément le leur- à la façon d'une couverture. Mais il y a aussi, hélas, beaucoup de gens qui jouent un rôle sans s’en rendre compte, au premier degré, et qui reproduisent l’image de la femme / de l’homme avec si peu de distance qu’ils finissent par tomber dans le piège. Les femmes deviennent vraiment d’insupportables castratrices-en-mal-d’amour-rêvant-du-prince-charmant. Quant aux hommes, il leur arrive de devenir d’authentiques-brutes-à-l’anus-inviolable. Ce qui n'est pas sans leur causer du tort.

Illustrations : Von Gotha, auteur de la BD "prison très spéciale", éd. la Musardine. / John Willie, Gwendoline, éd. Taschen / Mïrka Lugosi, "Mïrka Lugosi, 80-90", éd. Timeless.

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_ ... ups-b.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 03 Mai 2015 21:33 

Inscription: 04 Jan 2011 18:07
Messages: 757
Localisation: dunkerque
Va te coucher, tu tiens vraiment plus la distance tristeeee


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 155 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com