Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 21 Jan 2017 23:35

Accompagnement et conseil parcours transsexualité

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté: 16 Nov 2016 00:40 
Hors ligne

Inscription: 12 Nov 2016 15:52
Messages: 2
Bonjour à vous toutes,

Première choses avant de vous expliquer ma situation. Je poste ici car je recherche des témoignages.

Je me présente je suis une femme qui vit avec un travestie depuis 10ans. Nous avons ensemble un petit garçon de moins de 2ans.
Aujourd'hui nous nous séparons car nous avons une incompréhension et incompatibilité. Je suis tombé amoureuse de l'homme et j'ai découvert et appris à aimer la femme.
En gros : Je souhaitais qu'il s'accepte comme il est. Un homme avec une grande part de féminité, ce qui le rend spécial et unique. Mais pour lui c'est une femme perdu dans un corps d'homme. A cela s'ajoute un désir de vivre avec un homme... (peut etre, lui, elle, meme est perdu)bref nous sommes dans un cul de sac... et pour notre épanouissement j'ai choisi de le quitter.

Ma question : quelle attitude à adopter avec notre enfant? Lui cacher ou lui montrer ?
Mon ex a besoin de s'habiller en femme et moi j'ai peur que cela ai un impact sur notre fils.
je m'explique : un enfant construit son moi et son identité sexuel entre 3 et 6ans. J'imagine que pour se faire il prend ses parents comme modèle..?
Par conséquent, à voir son père en nuisette, en ballerine ou avec des accessoires féminins est ce que cela peut créer des troubles chez un enfant en bas âge ?
J'ai peur qu'il s'identifie à cette vision de l'homme et se retrouve lui aussi avec un trouble identitaire sexuel qui a la base n'aurait pas eu lieu d'être.
Je ne sait pas qu'elle attitude adopter.
D'un côté je comprend les besoins de mon ex mais d'un autre j'ai peur pour notre enfant. Et le pire c'est que j'ai l'impression de venir du moyen âge avec ce type de questionnement.

Est ce que l'une d'entre vous a vécu cette situation? Comment avez vous abordé ce sujet à vos enfants?
J'ai besoin de témoignage, j'ai besoin d'être rassurée (ou pas)...

Merci d'avance pour vos réponses et excusez mes fautes d'orthographe, la tablette n'ai pas le meilleur outils pour la saisie de texte


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 02:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 22:05
Messages: 28042
Localisation: citoyenne du monde
j'ai riens compris
ta peur que l'enfant aussi te pique tes nuisettes et ballerines ????
les enfants de thomas beatie se portent très biens

Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 12:48 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 14:34
Messages: 189
Localisation: lyon 69006
La syntaxe me dit quelque chose ? C est drôle l impression d avoir déjà lu ça ou une prise similaire , je me trompe certainement


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 13:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2014 17:46
Messages: 190
Je ne pense pas que tu aies à parler à la place de ton ex en disant "je veux qu'il s'accepte comme il est : un homme". Ça, c'est de la transphobie. Enfin bref. Il ou elle qui il ou elle est.

J'ai une situation assez similaire. Mon enfant a 5 ans. Il s'en fiche littéralement. Il a compris assez facilement en fait. Mon ex m'a imposé le nom de Papa par transphobie, ben mon enfant a alors compris seul, vers ses 3 ans, que il avait un papa spécial qui était une fille. Les enfants ne sont pas compliqués : ils acceptent ce qu'on leur dit.

Si ton ex fait ça sérieusement, son travestissement ou sa transsexualité, tout ce que votre enfant risque c'est d'obtenir une grande ouverture d'esprit.

_________________
Aussi connue sous le nom de La Bonnasse (offre soumise à conditions).


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 13:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2014 17:46
Messages: 190
Les troubles de l'identité ne sont pas psychologiques mais ont une origine physique d'ailleurs. Au pire, il va se dire - ATTENTION C'EST GRAVE - que les hommes ont eux aussi le droit de porter ce qu'ils veulent, comme les femmes.

Toi, adulte, sait qu'une nuisette est un vêtement féminin. Votre enfant ne le sait pas. Il va donc juste se dire qu'un homme a le droit de porter plein de choses, ce qui est vrai. Ouverture d'esprit.

_________________
Aussi connue sous le nom de La Bonnasse (offre soumise à conditions).


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 13:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 22:05
Messages: 28042
Localisation: citoyenne du monde
nathasha69 a écrit:
La syntaxe me dit quelque chose ? C est drôle l impression d avoir déjà lu ça ou une prise similaire , je me trompe certainement

si si et on veras d'autres on est sur i trans :idea: mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 21:20 
Hors ligne

Inscription: 12 Nov 2016 15:52
Messages: 2
Oula au vu de vos réponses j'ai du mal m'exprimer et je me suis mal fait comprendre.
Pour commencer : merci de m'avoir répondu

Alors je ne suis pas une transpobe ! Que l'on soit clair ! https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Transphobie
A aucun moment j'ai dit je veux qu'il soit un homme ! Je ne veux qu'une chose son bonheur et celui de mon fils !

quand je disais je veux qu'il s'accepte comme il est.
Explications : je l'ai rencontré il avait 22ans et une haine profonde envers son moi féminin, il le subissait sous forme de pulsion sexuelle, ne l'acceptail pas, en souffrait et voulait leradiquer. OK j'ai fait l'erreur de vouloir lui faire comprendre que sa féminité était présente qu'il fallait l'accepter, l'aimer et vivre avec de façon à essayer de combiner ces 2 côtés.
Si être transpobe c'est ça, je souhaite que tous les connards radicalistes de ce monde me ressemble.


Ma vision erronée de lui : Un homme avec une grande part de féminité, ce qui le rend spécial et unique.
Sa vision : Mais pour lui c'est une femme perdu dans un corps d'homme
Ceci est le seul moment où je parle à sa place.

J'ai fait l'erreur de mal le comprendre, j'en assume les conséquences et je le quitte, oui, pour lui permettre de vivre.

En ce qui concerne mes questions ce sont des craintes fondées ou non fondées ! Justement je ne sais pas et je viens ici justement pour y voir un peu plus clair et me rassurer !
Car je VEUX qu'il puisse vivre sa vie de femme mais j'ai cet instinct de protection envers mon fils qui me fait dou ter sur les bienfaits pour mon enfant... oui mesdames ce qui est pour vous du quotidien est encore pour moi un mystère à peine devoiler, n'est ce pas légitime de se poser des questions?


@Natasha69 si la syntaxe vous dit quelque chose c'est que j'ai posté un message similaire sur Doctissimo mais n'ayant aucun témoignage de la part de personne étant dans le même cas je me suis permise de poster ici. Puis quande je vois des réponses "les services sociaux vont vous tomber dessus" j'ai préféré fuir avant de partir en vrille devant de telles conneries...

@Alexia Si toute fois ma présence vous gêne je peux partir. Car c'est l'impression que vous me donner :( :(

@Bloombox merci pour votre témoignage rassurant.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 21:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 22:05
Messages: 28042
Localisation: citoyenne du monde
Citation:
@Alexia Si toute fois ma présence vous gêne je peux partir. Car c'est l'impression que vous me donner

oh non du tout ,il y as aucune raison a quie tu me culpabilise pour ton depart
d'ailleurs je n'aie pas d'enfants
mais je trouve aberrant tes peurs,tu connait ton conjoint biens avant de faire un enfant tu lui quite pour que elle face sa vie et tu as peur pour ton enfant maintenant???
pourquoi veux tu que ton enfant sois perturbé en découvrant que en faite il as un papa femme????
en quoi se là peut influencer ton fils ou lui pertuber????
a mon avis ton enfant seras certainement plus ouvert d'esprit que n'importe qu"el autre enfant ,se il n'est pas corrompu justement par tes peurs et celles des adultes qui pense que la transidentité est transmissible au contacte,ou en révélant a son fils que son papa est trans
oui c'est se là aussi le visage de la transphobie :idea:
maintenant l'enfant est là ,a quel il faut lui expliquer les choses ,c'est a vous deux de voir ,vous devez rester solidaires ,si vous penssez au biens de l'enfant et non pas a vous egos d'adultes
ton conjoint auras surement son role de papa et mamam tout comme toi d'ailleurs
ton enfant se construiras sur un modéle autre que normative certes et allors ,toi meme as aimer ton conjoint qui n’était pas dans les normes non???
maintenant si tu crois que mentir aux enfants ,cacher la transidentité de son pére est un atout pour l’épanouissement de ton enfant,je trouve se là aberrant,pense plutot a l'amour aux valeurs de respect que se papamama pouras lui porter a cette enfant
oui tu va devoir affronter les jugements des autres l'enfant aussi peut être mais ,tout les couples ou un conjoint est trans et on se genre de problemmes ,la famille s'en sort plus forte plus soudée
c'est l'amour et les valeurs que tout les deux donneront a cette enfant qui va faire de lui un adulte epanoui ,se ne sont pas tes peurs ou les siennes ,ou celle des autres :idea:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 16 Nov 2016 23:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2014 17:46
Messages: 190
J'ai de toute façon déjà donné ma propre expérience qui est une situation très similaire à la sienne.

Il n'y a pas à s'inquiéter, point final.

_________________
Aussi connue sous le nom de La Bonnasse (offre soumise à conditions).


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 19 Nov 2016 00:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Sep 2015 22:29
Messages: 70
Localisation: Poitou Charentes
Bonsoir,
Au plus vous retarderez d'en parler à votre enfant, plus ce sera difficile pour lui et pour Vous.
En grandissant il va enregistrer "les codes" de la société traditionnelle réductrice et conservatrice, puis viendra l'adolescence, l'entrée dans la vie active...
et une découverte ou annonce tardive peut être interprétée
- comme une trahison, un mensonge voire un rejet, si il a des idées assez strictes avec des conséquences ? d'autant plus que son papa vivra masqué, caché durant x années. En tant que Parents vous porterez au quotidien un poids (de ne pas lui avoir dit la vérité).

Par contre avec un éventuel accompagnement d'un psy (qui n'est pas obligatoire), la découverte jeune, progressive, en douceur, que son papa est une fille, Vous et votre Ex conjoint, serez toutefois soulagées au quotidien et pourrez vivre normalement vos vies respectives sans inquiétudes pour votre enfant.

Il sera doté d'une ouverture d'esprit plus tard, sans toutefois échapper à quelques questionnements inévitables. C'est votre clarté qui le rendra serein.

Enfin, il n'y a pas de recettes uniques. Si vous avez un quelconque doute sur la meilleure manière d'aborder ce sujet avec votre enfant, prenez l'attache de plusieurs psy au préalable en seule présence des adultes. Vous aurez ainsi plusieurs points de vus.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 19 Nov 2016 00:15 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2011 18:32
Messages: 3215
PATRICIA13 a écrit:
Bonsoir,
Au plus vous retarderez d'en parler à votre enfant, plus ce sera difficile pour lui et pour Vous.
En grandissant il va enregistrer "les codes" de la société traditionnelle réductrice et conservatrice, puis viendra l'adolescence, l'entrée dans la vie active...
et une découverte ou annonce tardive peut être interprétée
- comme une trahison, un mensonge voire un rejet, si il a des idées assez strictes avec des conséquences ? d'autant plus que son papa vivra masqué, caché durant x années. En tant que Parents vous porterez au quotidien un poids (de ne pas lui avoir dit la vérité).

Par contre avec un éventuel accompagnement d'un psy (qui n'est pas obligatoire), la découverte jeune, progressive, en douceur, que son papa est une fille, Vous et votre Ex conjoint, serez toutefois soulagées au quotidien et pourrez vivre normalement vos vies respectives sans inquiétudes pour votre enfant.

Il sera doté d'une ouverture d'esprit plus tard, sans toutefois échapper à quelques questionnements inévitables. C'est votre clarté qui le rendra serein.

Enfin, il n'y a pas de recettes uniques. Si vous avez un quelconque doute sur la meilleure manière d'aborder ce sujet avec votre enfant, prenez l'attache de plusieurs psy au préalable en seule présence des adultes. Vous aurez ainsi plusieurs points de vus.


Il y a de l'idée... En admettant de "tomber" sur de bon Psy... Mais je suis assez d'accord avec ce point de vue. :idea:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com