Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 22 Nov 2018 11:19

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 07 Sep 2018 14:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
Bonjour à tous/toutes,

Ayant été diagnostiquée depuis qq mois comme THP (Très Haut Potentiel), je cherchais à savoir s'il y avait des personnes transgenres qui, comme moi, étaient à fort QI. Je me suis posé la question pas mal de fois s'il pouvait y avoir un lien entre les deux. J'avais déjà constaté la chose sur un forum qui a disparu depuis, et je me rappelle que beaucoup de témoignages allaient dans ce sens.

L'autisme et le syndrome d'Asperger sont étroitement liés au QI, j'ai pu lire des articles à ce sujet :
https://femmesautistesfrancophones.com/ ... s-les-tsa/
https://femmesautistesfrancophones.com/ ... -de-genre/

Qu'en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 07 Sep 2018 16:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Aoû 2018 20:07
Messages: 113
Localisation: Terre du Milieu
Pour ma part, je ne peux que te donner raison.
Qi évalué à 11, 15 et 18 ans... 3 évaluateurs différents.
Résultats compris entre 135 et 140.

Et non, ma scolarité n'a pas été facile ni brillante.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 07 Sep 2018 17:12 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2016 22:25
Messages: 168
Localisation: Essonne
Idem, moi j'ai juste fait le test d'entrée à Mensa. Ca me semble être le test le plus simple et le moins onéreux pour en avoir le cœur net :
https://mensa-france.net/nous-rejoindre ... -sur-test/

A l'époque ils disaient qu'il fallait avoir 142 pour rentrer dans leur asso, ensuite ils ont dit qu'il fallait 132 et là ils noient le poisson ^_^

D'ailleurs à l'origine j'ai cru que cette sensation de fort décalage avec les autres était due à ce QI. Il m'a fallu quelques mois/années pour comprendre que ce n'était pas (que) ça, le problème.

Pour ma part j'ai aussi vu passer quelques articles liant HQI et transidentité.
AMHA le taux plus important de HQI dans ces populations est dû à une manière de penser différente et une remise en question des dogmes. En clair, je crois que c'est le HQI qui facilite l'acceptation de sa propre transidentité (ce qui entraîne que plus de haut potentiels choisissent de sauter le pas proportionnellement à la population totale), et pas la transidentité qui est un signe de HQI. Je le rappelle, ceci n'est qu'un avis perso. Mais j'ai vu ce genre de surreprésentation des HPI dans des tas d'autres groupes, dès qu'il y a une remise en cause de règles bien établies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 07 Sep 2018 19:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Aoû 2018 20:07
Messages: 113
Localisation: Terre du Milieu
Claire, ton analyse me parle et m'éclaire pas mal. Merci beaucoup. :oops:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: trangendérisme et QI
Message non luPosté: 08 Sep 2018 00:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Autisme à haut niveau de développement et surdouance ont beaucoup de points communs (on dit parfois que ce sont les 2 revers d'une même médaille). Il y a une bonne part d'autistes qui sont surdoués. On peut aussi dire qu'autisme et surdouance sont comorbides (c'est vrai mais je n'ai pas de statistique). Transidentité et autisme sont hautement comorbides donc par syllogisme je rapproche volontiers surdouance et transidentité.
l
es particularités neurologiques ne viennent jamais seules mais en groupe : voir l'exemple de l'autiste qui a toujours plusieurs comorbidités donc c'est très probable que transidentité et surdouance soient également comorbides pour des raisons neurologiques même si le non-conformisme typique des personnes neuroatypiques (autistes et/ou surdouées) est un plus favorisant la reconnaissance de leur transidentité et autres particularités sociales et identitaires

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 08 Sep 2018 00:33 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
En vérité je ne fais que répéter des choses déjà dites.

J
e lis les liens, par contre la théorie du cerveau hyper-masculin est une connerie pure. Il faut l'oublier.
E
t l'autisme n'est certainement pas dû à un excès d'hormones mâles. La dysphorie de genre non-plus. L'autisme c'est sur un aerrain généaique le permettant un problème d'évacuation du chlore des cellules (Devinez la faute à quel élément...) donc des régions cérébrales organisées différemment ou sous-développées (Cervelet, système limbique...), des connections qui ne se détruisent pas en grandissant, des déséquilibres chimiques. Par exemple les autistes manquent d'ocytocine. Si vous administrez de l'ocytocine à un(e) autiste elle/il change de monde...

J
e suis pas d'accord non-plus avec ce suivi plus important préconisé pour les trans autistes...

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 08 Sep 2018 00:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
*terrain génétique

J
odie des personnes à haut quotient intellectuel t'en as plein sur ce forum... T'es autiste aussi ou surdouée non-autiste ?

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 08 Sep 2018 00:44 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Ah et que l'autisme se voie moins chez les filles je veux bien mais si elles le cachent mieux c'est pour des raisons de genre aussi. Car leur place sociale leur apporte moins de support efficace, au mieux on les infantilise. Elles doivent s'adapter et s'intégrer au maximum si elles veulent s'en sortir car elles comprennent très jeunes que leur statut c'est "sois belle, bien beisable pour faire de beaux enfants et tais-toi" alors que les garçons on va être à l'attention de leur moindre bobo car il faut qu'ils soient parfaits pour aller dominer le monde. donc ces derniers sollicitent moins leur capacité de caméléon de survie

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 08 Sep 2018 13:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
plûme de roche a écrit:
*terrain génétique

J
odie des personnes à haut quotient intellectuel t'en as plein sur ce forum... T'es autiste aussi ou surdouée non-autiste ?


Je suis juste THP, du moins je pense... Je me penche pas mal sur l'autisme et le syndrome d'Asperger en ce moment et je compte en parler à mon neuropsy (c'est lui qui m'a fait passer le test, mais je ne lui ai pas parlé de ma dysphorie).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 08 Sep 2018 23:53 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Pardon si je suis indiscrète mais... (ne réponds pas évidemment si ça te gêne) T'as quel profil de haut quotient intellectuel ?

c
ar j'ai remarqué que t'as 2 sortes de profils qui se dégagent : le simplement plat avec haut ou très haut quotient global (c'est à dire que tous les quotients sont pas forcément égaux mais homogènes donc la courbe est à peu près plate) et le profil de précocité intellectuelle avec souvent une courbe en dent de scie donc hétérogène, c'est pour celui-ci que les neuropsychologues acceptent souvent des quotients globaux inférieurs à 130 (125 voire 122) pour être diagnostiqué et qui nécessite d'autres critères que le(s) simple(s) quotient(s) pour être diagnostiqué (Comme par exemple un fonctionnement de la pensée différent, une manière d'aprendre atypique, une émotivité supérieure à la norme, je crois aussi une créativité importante ou en tout cas une sorte de non-conformisme aux choses habituelles...) et c'est ce type de profils qui est hautement comorbide au spectre autistique

J
e crois que tous les neuropsychologues connaissent pas forcément le spectre autistique... en tout cas si t'as certaines difficultés de socialisation ou d'interaction sociale et une forme de fixité/répétition dans ton fonctionnement ça devrait te mettre la puce à l'oreille pour le spectre autistique

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 09 Sep 2018 08:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
Non, cela ne me dérange pas de répondre : j'ai un QIT de 140. Ce que tu appelles les "quotients", ce sont les indices ? Les miens sont de 133/140/131/120, je crois que c'est hétérogène, ce genre de profil...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 09 Sep 2018 19:01 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
Bonsoir a toutes et a tous,

Pour ma part, mon QI à 13 ans était noté à 119, ensuite vers les 25-30 ans sur plusieurs tests de QI pour le travail, j'ai eu 153, 157, 163...
D'après des études internationales, ils se sont aperçus que les femmes trans auraient une meilleure matière grise que les autres cerveaux ( personnes Cis/ hommes trans). Dans l'ironie de la situation, ce qu'on diagnostiqué comme une maladie mentale, il y a quelques années encore, et pourtant on est certainement plus apte à comprendre des tas de choses que ces gens qui essaient de nous faire passer pour des folles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
je suis pas neuropsychologue mais je trouve que ça a l'air de tenir à la fois de l'homo- et de l'hétérogénéïté (le cas le plus extrême d'hétérogénéïté c'est quand on peut pas te calculer de quotient global)
C'e
st l'échelle de Wechsler ? je pensais que le quotient global serait plus ploche de la moyenne des 4 quotients spécifiques que ça
O
u alors il a juste gardé le plus élevé ? je connais pas du tout la méthode de calcul ^^
e
n tout cas les profils THQI homogènes manifestent pas spécialement de créativité élevée contrairement aux HPI hétérogènes

N
ightmely merci pour cet éclairage que j'apprécie. Toi aussi tu passais tes tests sur l'échelle de Wechsler ?
E
t bien vu pour ta remarque !

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 09 Sep 2018 22:04 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Jodie indépendament des tests mais sur le plan clinique tu te reconnais dans quoi ? Tu ne sais pas ?

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 10 Sep 2018 14:00 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
plûme de roche a écrit:
je suis pas neuropsychologue mais je trouve que ça a l'air de tenir à la fois de l'homo- et de l'hétérogénéïté (le cas le plus extrême d'hétérogénéïté c'est quand on peut pas te calculer de quotient global)
C'e
st l'échelle de Wechsler ? je pensais que le quotient global serait plus ploche de la moyenne des 4 quotients spécifiques que ça
O
u alors il a juste gardé le plus élevé ? je connais pas du tout la méthode de calcul ^^
e
n tout cas les profils THQI homogènes manifestent pas spécialement de créativité élevée contrairement aux HPI hétérogènes

N
ightmely merci pour cet éclairage que j'apprécie. Toi aussi tu passais tes tests sur l'échelle de Wechsler ?
E
t bien vu pour ta remarque !


je t'en prie, par contre je ne suis plus sûre si c'est bien sur cette échelle mais il me semble bien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 11 Sep 2018 07:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
plûme de roche a écrit:
Jodie indépendament des tests mais sur le plan clinique tu te reconnais dans quoi ? Tu ne sais pas ?


Quand je cherche des signes caractéristiques de l'autisme ou de l'asperger, je me retrouve sur pas mal de critère, sauf pour l'empathie. Pour ce dernier critère, j'ai du mal à m'évaluer. Je me considère comme qqn de très empathique, mais je ne vais pas le montrer (sauf devant ma conjointe). Et je peux être mal à l'aise devant qqn qui pleure devant moi, par exemple, je ne sais pas comment réagir (sauf avec ma conjointe).

J'ai oubié de préciser que mon test de QI avait été fait selon la notation WAIS-IV.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 11 Sep 2018 23:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
c'est typique de l'autisme de témoigner de 'ne pas savoir comment réagir' dans des situations sociales, et certain(e)s autistes sont hyperempathiques au point que ça les envahisse ou les déborde tandis-que d'autres sont hypoempathiques mais hyper- et hypoempathie peuvent coexister chez un même sujet
d
e plus beaucoup d'autistes hyperempathiques passent pour hypo- car ils ne savent pas montrer leur empathie

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 13 Sep 2018 20:33 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
Il faut que j'en parle à mon neuropsy de tout ça.

Je viens de trouver une sorte de test sur l'autisme qui évalue s'il est possible d'être autiste :
http://les-tribulations-dune-aspergirl. ... mbre-2015/
Et forcémment, j'ai eu un beau score (mais en même temps, c'est pas toujours évident de répondre à ce genre de test)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 14 Sep 2018 02:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
C'est un bon test.

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 14 Sep 2018 10:25 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Aoû 2018 20:07
Messages: 113
Localisation: Terre du Milieu
Test révélateur pour ma part. Merci de l'avoir partagé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 18 Sep 2018 16:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
Et pour argumenter et se renseigner sur le syndrome d'Asperger, il y a ces deux blogs :

http://les-tribulations-dune-aspergirl.com/

http://emoiemoietmoi.over-blog.com/ (d'ailleurs : un des posts est consacré au féminisme et au sexisme, et elle expose une vidéo sur la transidentité)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 20 Sep 2018 00:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Ce qui amène à se demander : en tant qu'MTF autiste peut-on se qualifier d'Aspergirl ? Pour y répondre quelle place prend la biologie dans la différenciation d'Aspergirl par rapport à Asperboy à comparer à quelle part de biologie masculine et de biologie féminine y a-t-il en une MTF ? Je suis pas sûre qu'on puisse encore répondre à ce questionnement.

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 20 Sep 2018 12:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2016 22:17
Messages: 19
Localisation: Morbihan
Je me suis justement poser ce genre de question : lorsque l'on voit qu'il y a des différences entre homme Asperger et femme Asperger, une femme transgenre doit-elle se comparer à quel profil ?

Quand je lis ça : http://emoiemoietmoi.over-blog.com/arti ... 37113.html
J'arrive à me retrouver dans ce profil.

Mais quand je lis ça (le schéma H/F particulièrement) : http://blogs.lexpress.fr/the-autist/201 ... e-conseil/
Je me retrouve un peu dans les deux. En même temps, les critères sont pas très explicites...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: transgendérisme et QI
Message non luPosté: 20 Sep 2018 23:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Ce que j'aime dans le dernier article c'est qu'il dit que cis ou trans on peut avoir un profil qui relève des 2 colonnes. Ce qui rejoint d'ailleurs l'idée qu'il y a autant d'autismes que d'autistes. l'autisme au féminin est un concours de manifestations plus subtiles de l'autisme servant à favoriser le diagnostic des sujets de sexe féminin

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trangendérisme et QI
Message non luPosté: 20 Oct 2018 11:52 

Inscription: 19 Oct 2018 19:14
Messages: 4
Bonjour.
Pour répondre à quelqu'un qui évoquait ses résultats scolaires, il faut savoir que cela n'a aucun rapport avec le haut potentiel. Bien souvent les qi élevés ont une scolarité chaotique...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com