Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 19 Juil 2018 02:38

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Ffs
Message non luPosté: 13 Avr 2018 11:07 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 49
Salut à toutes, je voulais savoir quelque chose. Si j’effectue ma ffs au bout de 6 mois de ths, c’est pas pour cela que les hormones ne vont pas continuer à agir sur le visage? Car à ce que j’ai pus voir, les hormones ont un effet vraiment minime sur la feminisation du visage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 13 Avr 2018 12:55 

Inscription: 13 Jan 2015 16:28
Messages: 49
Salut,

Les hormones ne changeront rien à la structure osseuse de ton visage, donc si c'est plutôt là dessus que tu comptes intervenir y a pas spécialement de raison d'attendre, à part le fait de prendre le temps de la réflexion évidemment. La question se pose plutôt concernant les opérations de type mammoplastie, où là ça peut être pertinent de laisser suffisamment de temps aux hormones avant de passer sur le billard.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 13 Avr 2018 16:06 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1282
Localisation: lyon 69006
Je confirme. Il faut peut être laisser aussi le temps aux hormones de faire le boulot . Affinements des muscles et affinement des traits du visages. Pour que le chirurgien puisse travailler sur des bases déjà féminiser. J ai eu l envie de faire une ffs trop tôt dans la transition le soucis c est que le chir a bosser d un visage masculin vers le féminin sans pouvoir savoir comment se ferai l evolution . De plus via un chir qui faisait des copie conforme de toutes les trans . Conclusion rebelote quelques années plus tard mon visage avait évoluer graisse affinements des trait ect ect et cela n aller plus avec le rabotage des os . J ai tout recommencer a zéro


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 13 Avr 2018 19:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2017 09:18
Messages: 557
Ca dépends aussi des éléments de ta ffs , une ffs peut comprendre des catégories d'action qui ne sont pas forcément tous traités dès la première fois :
- Front ( L'avancée du front excessive porte un nom, j'ai oublié)
- Joues ( On les comble, parfois avec des prothèses, je trouve ça top !)
- Pommettes (On les arrondit )
- Menton (On le rends plus court aussi bien en hauteur, que de profil, alors ça ça change sacrément des fois sur les photos)
- Mandibules ( On les réduits)
- Machoires ( Je crois que c'est à peu près comme les mandibules)
- Nez ( On peut aussi bien traiter une bosse éventuelle de profil, mais aussi les narines, et même je crois le 'rentrer' dans ta face )
- Brow lift ( On te féminise la ligne des sourcils en la remontant, ça j'ai vu ca change vraiment énormément le visage, j'aime trop ! !)
- Remise en tension du cou (POur les personnes un peu plus agées mais pas que)

Et je dois en oublier !

Donc, ben si tu ne fais pas tout, forcément c'est moins cher. Ca dépends si ta face est plutôt ronde à la base .
Bah j'dis ça moi j'suis pas une spécialiste hein, mais j'aime bien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 13 Avr 2018 19:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2017 09:18
Messages: 557
Ah oui ! J'oubliais aussi toutes les catégories de lifting , il y en a un paquet de nouvelles techniques , sans compter les fils tenseurs et aussi les peelings ( je crois que les peelings c'est dès 25 ans pour avoir un peau de Bb)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 14 Avr 2018 07:32 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 394
Bonjour Mi_Glo

En tant que médecin, je ne peux que te conseiller d'attendre avant que le THS ne fasse son effet sur la répartition des graisses au niveau du visage, comme en a témoigné Nathasha.

A titre personnel, mon visage a bien changé au bout de 19 mois de THS à doses efficaces. Mon visage fait plus féminin avec des pommettes qui sont plus affirmées.

Au final je te conseillerai d'attendre 3 à 4 ans au même titre qu'une éventuelle augmentation mammaire, car on considère qu'au bout de 3 à 4 ans de THS, la féminisation - à tous les niveaux - est quasiment achevée et que le THS ne pourra plus rien faire d'autre (la notion de 3 à 4 ans est liée au temps pubertaire chez une femme cis)

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 14 Avr 2018 09:47 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1282
Localisation: lyon 69006
je confirme la réponse chirurgical doit intervenir aprés un temps assez long d hormones ; vouloir allez trop vite ce n est pas top et cela cause des soucis ! la jeunesse du corp peut induire en erreur , c est relativement simple le corp est fin androgyne mais les hormones n on pas fait le boulot et vu les hormones dispo en france c est plus du maintien de caracteres feminin a minima plutot qu une reel transformation ! prendre son temps ; prendre les bon dosages , avoir une hygiene de vie no tabac no alcool et faire attention a son alimentation pour ne pas se retrouver en surpoid ou avec des soucis de cicatrisation futur , une transition c est un acte responsable nous sommes comptable du resultat la chirurgie n est pas de la magie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 14 Avr 2018 10:15 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 394
Tout à fait Nathasha....

Car en France, le gros souci ce sont les doses de THS qui relèvent de celles d'un THS de femme ménopausée ce qui explique que les femmes trans traitées selon ces schémas de doses ont une sub-féminisation (quand il y en a une... car la dose d'équivalent de 2 mg estradiol oral / jour est plus qu'insuffisant)

Tant que les endos en France ne prendront pas en compte ce décalage (pour ne pas dire un fossé) entre les doses qu'ils préconisent et les doses réelles qu'il faut pour une féminisation digne de ce nom, bon nombre de femmes trans auront trop souvent recours à la chirurgie esthétique (augmentation mammaire et FFS) avec son lot de complications etc... sans avoir un résultat garanti.

Les objectifs en France sont de laisser l'estradiol EN-DESSOUS de la barre des 200 ng/l = pas de féminisation (ou une sub-féminisation avec une croissance mammaire a minima)

Hors de la France (USA, Canada, autres pays européens), les objectifs hormonaux vient à maintenir l'estradiol AU-DESSUS de la barre fatidique des 200 ng/l avec adjonction d'un anti-androgène stéroïdien progestatif (cyprotérone pour tous les pays sauf USA, drospirénone dans tous les pays) afin de maintenir une LH indétectable (effondrée < 1 UI/l) ce qui a pour effet de maintenir la testostérone sous la barre symbolique de 0,9 ng/l (précision : les normes pour LH et testo sont dites génériques, elles sont à ajuster selon la technique de dosage bien entendu). Ces doses de cheval (ou de jument dans notre cas) permettent une féminisation plus que correcte, avec une répartition de graisses au niveau des hanches, une perte de la graisse abdominale, une féminisation faciale spontanée, une croissance mammaire permettant d'obtenir au minimum un bonnet A etc... en bref tout ce que l'on peut faire de façon médicale sans recourir à une solution chirurgicale!

De plus, il y a une différence de suivi entre endos en France et endos hors France

- les endos en France préconisent un rythme de suivi à raison d'une prise de sang une fois... tous les 6 mois! De plus il n'y a pas de suivi diététique (réduction des apports caloriques). Or l'équilibre hormonal en terme pharmacocinétique est obtenu au bout d'environ 1 semaine. En rajoutant une semaine supplémentaire de sécurité, le niveau d'estradiol est stable au bout de 15 jours. Or en France, on attend 6 mois pour savoir si l'estradiol est à dose pseudo-efficace

- les endos hors France ont un rythme de suivi plus élevé au démarrage à raison de 1 fois par mois (consultation clinique à visée diététique, suivi des effets secondaires + surveillance biologique)... Le résultat coule de source : l'adaptation posologique se fait au début avec obtention de la dose de croisière au maximum au bout de 2 à 3 mois. Parallèlement à la prise en charge endocrinologique, il y a le suivi diététique qui permet la réduction des apports caloriques de façon progressive. Une fois le THS stabilisé, les consultations s'espacent à raison d'une par trimestre pendant 1 à 2 ans puis à raison de 1 par semestre (en l'absence de modifications cliniques - style prise de poids ou effets secondaires - ou biologiques - chute de l'estradiol, augmentation de la testo etc...)

En France c'est devant cette absence de féminisation médicale (normal... vu les doses homéopathiques) que beaucoup de femmes trans s'engouffrent dans la féminisation chirurgicale qui n'aurait pas eu lieu d'être dans beaucoup de cas si le THS avait été correct!

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 14 Avr 2018 10:15 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 394
Tout à fait Nathasha....

Car en France, le gros souci ce sont les doses de THS qui relèvent de celles d'un THS de femme ménopausée ce qui explique que les femmes trans traitées selon ces schémas de doses ont une sub-féminisation (quand il y en a une... car la dose d'équivalent de 2 mg estradiol oral / jour est plus qu'insuffisant)

Tant que les endos en France ne prendront pas en compte ce décalage (pour ne pas dire un fossé) entre les doses qu'ils préconisent et les doses réelles qu'il faut pour une féminisation digne de ce nom, bon nombre de femmes trans auront trop souvent recours à la chirurgie esthétique (augmentation mammaire et FFS) avec son lot de complications etc... sans avoir un résultat garanti.

Les objectifs en France sont de laisser l'estradiol EN-DESSOUS de la barre des 200 ng/l = pas de féminisation (ou une sub-féminisation avec une croissance mammaire a minima)

Hors de la France (USA, Canada, autres pays européens), les objectifs hormonaux vient à maintenir l'estradiol AU-DESSUS de la barre fatidique des 200 ng/l avec adjonction d'un anti-androgène stéroïdien progestatif (cyprotérone pour tous les pays sauf USA, drospirénone dans tous les pays) afin de maintenir une LH indétectable (effondrée < 1 UI/l) ce qui a pour effet de maintenir la testostérone sous la barre symbolique de 0,9 ng/l (précision : les normes pour LH et testo sont dites génériques, elles sont à ajuster selon la technique de dosage bien entendu). Ces doses de cheval (ou de jument dans notre cas) permettent une féminisation plus que correcte, avec une répartition de graisses au niveau des hanches, une perte de la graisse abdominale, une féminisation faciale spontanée, une croissance mammaire permettant d'obtenir au minimum un bonnet A etc... en bref tout ce que l'on peut faire de façon médicale sans recourir à une solution chirurgicale!

De plus, il y a une différence de suivi entre endos en France et endos hors France

- les endos en France préconisent un rythme de suivi à raison d'une prise de sang une fois... tous les 6 mois! De plus il n'y a pas de suivi diététique (réduction des apports caloriques). Or l'équilibre hormonal en terme pharmacocinétique est obtenu au bout d'environ 1 semaine. En rajoutant une semaine supplémentaire de sécurité, le niveau d'estradiol est stable au bout de 15 jours. Or en France, on attend 6 mois pour savoir si l'estradiol est à dose pseudo-efficace

- les endos hors France ont un rythme de suivi plus élevé au démarrage à raison de 1 fois par mois (consultation clinique à visée diététique, suivi des effets secondaires + surveillance biologique)... Le résultat coule de source : l'adaptation posologique se fait au début avec obtention de la dose de croisière au maximum au bout de 2 à 3 mois. Parallèlement à la prise en charge endocrinologique, il y a le suivi diététique qui permet la réduction des apports caloriques de façon progressive. Une fois le THS stabilisé, les consultations s'espacent à raison d'une par trimestre pendant 1 à 2 ans puis à raison de 1 par semestre (en l'absence de modifications cliniques - style prise de poids ou effets secondaires - ou biologiques - chute de l'estradiol, augmentation de la testo etc...)

En France c'est devant cette absence de féminisation médicale (normal... vu les doses homéopathiques) que beaucoup de femmes trans s'engouffrent dans la féminisation chirurgicale qui n'aurait pas eu lieu d'être dans beaucoup de cas si le THS avait été correct!

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 14 Avr 2018 11:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juil 2017 19:52
Messages: 54
Mi_Glo a écrit:
Salut à toutes, je voulais savoir quelque chose. Si j’effectue ma ffs au bout de 6 mois de ths, c’est pas pour cela que les hormones ne vont pas continuer à agir sur le visage? Car à ce que j’ai pus voir, les hormones ont un effet vraiment minime sur la feminisation du visage.


Bonjour Mi_Glo, un chirurgien spécialisé dans la FFS sait parfaitement reconnaitre les caractéristiques masculines des os du crâne. Une FFS te donnera une structure osseuse feminine. Le THS n'a aucun effet sur la structure osseuse, il déplace les graisses. Ton visage continuera donc à changer, plus ou moins, sur 3 ou 4 ans. Certaines se contentent des resultats du THS, d'autres ressentent le besoin d'une FFS.
Lors d'une transition, le THS (comme la FFS) n'a pas un caractère obligatoire. THS et FFS sont deux options, parfois complémentaires, parfais exclusives. Il n'y a pas de règle, et c'est fort rassurant pour les femmes pour lesquelles le THS est médicalement contre-indiqué.
Pour le corps c'est un peu different, surtout au niveau de la poitrine. Il sera plus facile de combler une poitrine naissante que pas de poitrine du tout.
Pour la FFS, un BON chirurgien adaptera les procédures en foncton du THS. Par exemple si tu as 4 ans de THS, il pourra sans trop de crainte agir sur les pomettes et les augmenter. Si tu n'as que 4 mois de THS, il sera risqué de travailler sur des zones qui pourraient être amenées à se developper. En résumant un peu vite, au début de THS, il retirera de l'os, mais n'ajoutera rien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 14 Avr 2018 13:30 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1282
Localisation: lyon 69006
comme j ai eu a l expliquer , j ai consulter hors de france et la gros soucis j etait totalement en dessous et avec une surveillance de l ordre du bidon ! mes doses sont a 4 mg jour de delestrogen en injectable ( 40mg/1 ml tout les 8 jours avec un coef de perte de 1mg jour sur le total , mais un medecin expliquera mieux que moi le taux de perte sur les injection dite retard car avec 40mg sur 8 jour mon taux devrait etre de 5 mg jour mais ma corpulence ma taille et le fonctionnement de mon foie fait que mon endo apres exam a calculé mon taux de perte a 1mg jour sur le total injecté ) c est pour cela qu il faut un medecin et pas une copine pour les dosage c est pas de l a peu pré mais une science medical ! pour les op j ai fait comme beaucoup , vite et mal ! j ai vu LE-MAITRE qui ma pomper 12000€ et ma fait la tronche de toutes ses patientes stereotype trans par definition , conclusion au bout de 4 ans les pommettes ce sont affaisser le regard a decendu et j en passe car le visage a reagi de facon anarchique avec les hormones , j ai recommencer une reconstruction facial avec implant et fracturation des os afin de pouvoir avoir un autre visage ! je comprend l impatience je l ai vecu et j en ai payer le prix ( au propre comme au figuré) mais vite et bien c est pas possible et on ne revient pas en arriere sur de l os perdu ou alors a coup d implant hyper cher


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 12:58 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 49
Merci à toutes! Alors que faut il faire? Se faire suivre par un endocrinologue hors france? Moi aussi je suis convaincue que le dosage des traitements hormonaux français sont ridicules par rapports aux autres pays. Mon traitement est constitué d’un demi comprimé d’androcur et de 2 pressions d’estreva gel. J’aimerais bien être suivie par un autre endocrinologue mais où et comment?
Ensuite pour ce qui est de la ffs, déjà, je ne veux pas la faire en france. Je trouve que les résultas sont très ligghts et parfois pas naturels. Je comptais allez chez Facial team en espagne. J’ai la chance d’avoir un visage et physique assez féminin. Je voulais juste affinée très légèrement mon nez, très légèrement le menton, un petit peu les arcades, et la ligne de cheveux. J’aimerais bien des infos sur le suivi endocrinologue hors france, les traitements proposés, le coût etc..? Le problème c’est que j’ai 18 ans et c’est ma mère qui gère un peu tout donc si on doit aller hors France pour les traitements, elle va sûrement mengueler en disant que je la fait chier lol.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 13:17 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 49
Du coup je déprime et je me dis que si je reste avec un suivi français ma féminisation sera très basse...
En plus mon endocrinologue est pas très cool, te rembarre quand tu lui fais une suggestion. Elle voulait même pas me passer d’androcur en me disant que c’était pas nécessaire au début??? J’ai dû insisté, je penses que je vais changer dans tous les cas..


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 14:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2017 09:18
Messages: 557
Je ne vois pas pourquoi les pressions d'estreva ne seraient pas très puissantes, moi je suis malade et dors 20 heures de suite avec l'estreva, par contre avec l'oestrodose c'est que du plaisir, je peux vivre normalement.
Si on te mets un poison sur la peau, tu peux en mourir ( exemple : les espions russes) , donc, faut pas croire que de mettre des hormones sur ta peau ca fait rien, ça passe à travers !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 14:53 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 394
Bonjour Secrete,

A dose (ou pression équivalente), i y a une différence de dosage entre les 2 spécialités (données VIDAL) :

- Estreva 0,1 % gel = 0,50 mg / dose

- Oestrodose 0.06 % = 0,75 mg / dose

Donc à moins que tu ne me démontres que 0,50 mg = 0,75 mg pour la forme galénique (gel), les 2 spécialités ne sont pas équivalentes en terme de dose!

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 15:06 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 49
Rania, qu’appelle tu des doses ‘efficaces’?
Y’a t’il un endocrino en france qui suit les pratiques endocrinologuiennes étrangères? ( j’ai un doute pour le mot endocrinologuiennes :lol: )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 15:17 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2102
Mi_Glo a écrit:
J’ai la chance d’avoir un visage et physique assez féminin.

Dans ce cas, pourquoi vouloir à tout prix une FFS avant même de pouvoir apprécier les résultats de ton futur ou actuel THS ? 3 ou 4 années de traitement minimum. C'est ridicule et dangereux de vouloir brûler les étapes, de te faire raboter les os du visage avant d'avoir une idée et le visuel de l'action des hormones sur toi. Et quel que soit le chirurgien qui accepte de répondre à ta demande (dans ces conditions), tu es certaine d'avoir affaire à un charlatan qui, lui, ne risque rien.

Mi_Glo a écrit:
Du coup je déprime et je me dis que si je reste avec un suivi français ma féminisation sera très basse...

Il y a plein de filles cis qui dépriment pour les mêmes raisons que les tiennes, parce qu'elles ne se trouvent pas assez féminines ou pas assez ressemblantes à leur idéal féminin. C'est un business qui rapporte gros aux chirurgiens ce qui est loin d'être le cas pour l'ensemble des patientes qui n'ont plus aucun recours une fois l'opération effectuée et quel que soit le pays.
Mi_Glo a écrit:
En plus mon endocrinologue est pas très cool, te rembarre quand tu lui fais une suggestion. Elle voulait même pas me passer d’androcur en me disant que c’était pas nécessaire au début??? J’ai dû insisté, je penses que je vais changer dans tous les cas..

Change d'endocrino alors, un médecin se doit d'être à l'écoute de sa patientèle et lui donner des arguments précis s'il va à l'encontre de sa demande.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 15:26 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 49
Merci Cheyenne! C’est vrai que j’ai une image assez précise de moi. Je suis hyper impatiente, attendre 3 ans, je ne penses pas y arriver! A la limite 1 an, je veux bien. Je te jure, mon endocrinologue ne m’a même pas expliquer les effets du ths, comment le prendre et quand! Je compte, changé, j’ai deja appeller une autre endocrinologue, je dois la rappeller mercredi. Je trouve toute de même que les effets du ths son très subtils. Et je compte faire une Ffs, même si j’ai un visage assez féminin, justement, car je suis assez exigeante avec moi, et je vais rayer mon ancien moi de ma vie. A partir de quand voit on des effets du ths sur le visage? 2 mois?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 15:35 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2102
Mi_Glo a écrit:
A partir de quand voit on des effets du ths sur le visage? 2 mois?

Non, entre deux et quatre ans. Et tout dépend de l'efficacité de l'hormonothérapie pratiquée ainsi que de la personne et de son terrain biologique, favorable (réceptif) ou pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 15:44 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 394
Bonjour Mi_Glo

Ta jeunesse fait que tu es impatiente.... Quand on fait une transition sur le tard comme moi, on n'est plus à quelques mois ou années près (moi j'ai attendu dans ma chrysalide pendant 26 ans....)

Si les hanches prennent assez vite, le visage subit le modelage hormonal de façon très progressive... Je te conseille de te faire des photos à intervalles de temps réguliers (1 fois par trimestre) dans les mêmes conditions d'éclairage...

Même si j'avais un visage déjà féminin (merci à la génétique de ma maman!), les premières modifications faciales perceptibles se sont senties au bout de 12 mois dans mon cas mais bon j'ai eu un THS de jument aussi! Je suis à 19 mois de THS et mon visage continue son remodelage.... Je sais que quand ma seconde puberté sera achevée, mon visage aura changé ainsi que ma silhouette!

Chaque femme trans est différente et réagit différemment au THS.

Dans ton cas, ta puberté est récente donc la féminisation est plus facile à obtenir que dans le cas d'une transition tardive!

N'oublie jamais que la transition est une course d'endurance et pas un sprint! La patience est le maître mot et comme me le disaient mes parents, le temps réel de la transition passe le temps d'un battement de cil au final!

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 20:08 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 49
Je vais essayer d’être plus patiente! Et pour finir, j’aurai aimer savoir un peu près à partir de quand la carrure s’affine, les bras aussi et le cou?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 16 Avr 2018 23:29 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2017 09:18
Messages: 557
Mais il y a du ciproterone dans la pilule ... il me semble. Ben dis donc androcure je trouve ça sacrément actif moi je suis obligée d'arrêter parfois longtemps parce que ca me fatigue trop. Ah bon donc les niveaux sont faibles en Europe ? Mince alors.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 20 Avr 2018 08:55 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 394
Bonjour Gloria.h

gloria.h a écrit:
Lors d'une transition, le THS (comme la FFS) n'a pas un caractère obligatoire. THS et FFS sont deux options, parfois complémentaires, parfais exclusives. Il n'y a pas de règle, et c'est fort rassurant pour les femmes pour lesquelles le THS est médicalement contre-indiqué.
Pour le corps c'est un peu different, surtout au niveau de la poitrine. Il sera plus facile de combler une poitrine naissante que pas de poitrine du tout.
Pour la FFS, un BON chirurgien adaptera les procédures en foncton du THS. Par exemple si tu as 4 ans de THS, il pourra sans trop de crainte agir sur les pomettes et les augmenter. Si tu n'as que 4 mois de THS, il sera risqué de travailler sur des zones qui pourraient être amenées à se developper. En résumant un peu vite, au début de THS, il retirera de l'os, mais n'ajoutera rien.


Ta réponse me laisse quelque peu perplexe...

1/ tu dis que le THS n'a pas un caractère obligatoire

Cette assertion est gênante à plus d'un titre : la transition médicalisée pour une MtF tourne en terme thérapeutique autour d'un axe invariant : le THS (peu importe qu'il soit bien ou mal conduit...). Le THS est une composante OBLIGATOIRE et on ne peut pas faire l'impasse dessus. Le THS est essentiel pour l'induction des caractères sexuels secondaires (effets mammaire, cutané et adipeux pour ne citer que les principaux...)

Dans tous les pays proposant une transition médicalisée, le THS est le coeur même de la transition à l'inverse de la SRS qui elle n'a aucun caractère obligatoire (la SRS résout quant à elle le souci des caractères sexuels primaires, donc celui des organes génitaux)

2/ tu parles des femmes pour lesquelles le THS est médicalement contre-indiqué

Là encore, la seule contre-indication formelle et stricte est que la femme trans ait présenté un cancer du sein AVANT sa transition (chose exceptionnelle dans le sexe génétique masculin). Les autres contre-indications (antécédents familiaux, maladie auto-immune pour résumer) ne sont plus des contre-indications absolues mais relatives donc nécessitant une surveillance médicale plus accrue.

A titre d'exemple, pour te donner un exemple de maladie auto-immune à prédominance féminine comme le lupus, autrefois, cela contre-indiquait tout THS chez une femme cis alors que maintenant le monde médical est revenu à la raison en disant que le THS chez une femme cis reste possible sous réserve d'un suivi médical plus accru. C'est le même raisonnement pour une MtF qui présente un lupus AVANT sa transition (là encore le lupus est rare dans le sexe génétique masculin)


AU FINAL : c'est un non-sens médical absolu de dire que le THS a un caractère facultatif et de partir sur le fait que la chirurgie pourrait régler tout en lieu et place du THS... C'est totalement l'inverse : c'est le THS qui est obligatoire sur le plan médical et ce sont les interventions qui sont à la demande de la patiente en concertation avec le monde médical.

En bref, pour simplifier : pas de THS = pas de transition médicalisée

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 20 Avr 2018 09:08 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1282
Localisation: lyon 69006
Le non obligatoire est aussi une question de choix . Beaucoup préfère ne pas entreprendre de transition hormonal ou chirurgical . La famille trans regroupe depuis quelques années toutes les facette du genre . Avant nous étions entre les op et non op . Maintenant c est beaucoup plus complexe entre le fluide qui va et vient entre deux genre . Les anti hormones . Les anti chir ect ect . C est assez complexe de s y retrouver dans toutes les expression de genres. Qu en je dit au une transition c est une phase temporaire entre deux sexé ou deux genre il arrive encore que je me fasse interpellé. Pour certaines trans est une identité propre et on y reste .alors que pour moi je suis une femme j ai pas fait une transition MTT male to trans . Mais male to female et transition fini je me considère comme femme . En même temps je comprend que les mouvements LGBT ai fait remonter des besoins individuel je ne dit pas tout comprendre. C est comme les extrémistes qui m interdisent le terme transexuelle car elle ont décidé de tout catalogué transgenres.pas mimétisme avec l anglais . Chacune doit voir midi a sa porte et je pense que tout ira bien


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ffs
Message non luPosté: 20 Avr 2018 09:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juil 2017 19:52
Messages: 54
Rania il serait ridicule de penser qu'une transition médicalisée peut se faire sans THS... Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire... Donc je reformule au cas où ça n'etait pas clair : une transition peut se faire médicalement et/ou chirurgicalement ou encore sans rien. Il n'y a aucune règle pour transitionner, et chacune est libre de son choix.
Quant aux contres-indications, pour certaines trans, elles sont bien réelles. Je cite juste une partie de la notice d'oestrodose :
Citation:
- Antécédent d'accident thrombo-embolique veineux idiopathique ou accident thrombo-embolique veineux en évolution (thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire) ;
- Accident thrombo-embolique artériel récent ou en évolution (exemple : angor, infarctus du myocarde) ;
- Affection hépatique aiguë ou antécédents d'affection hépatique, jusqu'à normalisation des tests hépatiques ;
- Porphyrie.

Au-delà de contre-indication, comme pour toute substance active, des effets secondaires peuvent se produire, et il est légitime de s'opposer à les subir. Ce qui perso... ne m'empêche pas de prendre de l'eostrodose. Mais c'est mon choix, et il n'est dicté par personne.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com