Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 21 Nov 2018 07:29

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 410 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 13, 14, 15, 16, 17
Auteur Message
Message non luPosté: 18 Juin 2018 13:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1418
Localisation: lyon 69006
Meav a écrit:
N'avons nous jamais souffert ?
Notre cas trans est une source de vexations, d'insultes ou d’agressions.
Notre vie est très difficile à gérer, parfois l'entourage se détourne et nous traite en pestiférées, nous rejetant.
Nous endurons des souffrances à longueur de temps.

Quand l'une d'entre nous se manifeste et agit comme un animal blessé faut-il la rejeter ?
Pire encore si nous aggravons notre cas par un jugement hâtif et arbitraire.
Faut-il que nous agissions comme des gamines superficielles ?

Est-ce une insulte de se considérer comme globalement supérieure ?
Avons nous été injuriées ?

Non, je refuse de participer à cette lapidation injuste qui me donne envie de vomir.
Je suis du même avis. J ai eu a subir les attaques toutes ma vie , ici comme ailleurs et je trouve que le lynchage n est pas la solution. Certes oui parfois le ton est condescend et je comprend la solitude trans et le rejet constant de la société nous met d office dans une posture défensive et parfois cela crée des problèmes. Une transition forme et déforme notre personnalité il faut le prendre en compte . Personnellement j ai tellement ramasser dans ma vie passant du monstre a l ecole au garçon sans zizi . A la antenne satellitte de l adolescence que maintenant je n ai plus aucune empathie j'écoute je comprend je me force mais je ne ressent plus rien pour le monde qui ne m'est pas proche . Depuis 2015 je suis agent de contrôle region et mon manque d empathie est parfois un soucis . Somme nous responsables de ce que la vie et la société a fait de nous ? Pourrions nous nous affranchir des jugement a la con et bénéficier de circonstances atténuantes? Essayons de nous comprendre plutôt que de nous déchirées

_________________
Longue vie et prospérité.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 14:58 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2117
rania-m a écrit:
C'est quand on maîtrise l'ensemble du macro au microscopique que l'on est réellement intelligent car il n'y a plus de barrière, plus de frontière artificielle de l'esprit humain classique...

Pardon Rania, et bien que je n'ai aucunement l'intention d'être désagréable à ton encontre et encore moins te porter préjudice, ta vision de la vie et du savoir scientifique agit sur toi comme un obturateur sans lequel (et c'est paradoxal) tu deviens aveugle, incapable de te situer dans le monde réel que tu juges au dessous de toi et de tes compétences. Cela porte un nom, ou plusieurs, à commencer par le complexe de supériorité qui, comme tu le sais, est un mécanisme de défense basique déclenché par la peur de ne pas être reconnu(e) à sa juste valeur. Mécanisme que l'on trouve partout dans le monde animal.
Quelle que soit l'étendue de ton savoir il ne te donne pas la science infuse et tu n'as pas le recul qu'avaient sans doute tes parents pour te situer dans un rapport "normal" avec tes semblables. Pardon de te le dire, mais ton comportement écrit et verbal n'est pas à la hauteur de tes aspirations.
Tu vas sans doute prendre ces mots pour une attaque ad hominem bien qu'il n'en soit rien. Toujours est-il que, du haut de ta grandeur, tu devrais consulter et remettre les pendules à l'heure.
rania-m a écrit:
Etre Supérieure et savoir respecter n'est absolument pas antinomique.

Bien sûr que si. Et il est invraisemblable qu'une personne comme toi, qui s'exprime clairement et avec volubilité ne soit pas en mesure de le comprendre. Comment peut-on se prétendre supérieur(e) avec un minimum d'intelligence ?
Avec tout mon respect.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 15:50 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 491
Bonjour Cheyenne,

Là encore tu es constamment dans le jugement psychologique comme si tu étais capable de rentrer dans ma tête (ce qui serait vivement déconseillé pour ta propre santé mentale vu les nombreux labyrinthes de mon esprit, résultat d'un entraînement quasi-militaire par mon père au travers d'exercices de yoga plus que poussés...)

Tu me parles de complexe de supériorité : ceci est valable pour une personne qui se croit supérieure sans l'être foncièrement. Contrairement à ce que tu écris, je n'ai jamais prétendu avoir la science infuse : les spécialités chirurgicales ne m'attirent pas plus que ça (c'était aussi le cas de ma mère). La géologie ne m'attire pas (à l'inverse de mon père qui était capable de parler sans soucis de géologie, cristallogenèse etc...). L'Art en général ne m'attire pas... Donc je n'ai jamais prétendu tout savoir.... Mais j'excelle dans les domaines dans lesquels je parle...

Concernant mes parents, tu ne les as pas connus : face à mon père, au vu de ton arrogance, tu te serais faite massacrer verbalement par mon père... Avec ma mère, cela aurait été bien pire car à cela se serait ajoutée la rancune particulièrement destructrice de ma mère (sa devise c'était : "ni pardon ni oubli"...)

Et crois moi : j'ai suffisamment recul vis-à-vis des autres car j'ai été confronté très rapidement à l'ineptie humaine, la jalousie etc... autant de sentiments humains négatifs qui m'ont forgée mais contre lesquels mes parents ne m'ont pas protégée afin que je puisse devenir ce que je suis (sinon j'aurai été une gentille bisounours).

Chacune et chacun de ma génération a été confrontée à la bêtise humaine dans toute sa splendeur dès l'enfance pour des motifs variés : mon premier frère aîné; c'était sa surcharge pondérale. mon second frère aîné, c'était qu'il était grand et ses congénères ont même osé lui demander s'il était du même père que notre frère aîné (ce qui a mis en fureur mon père qui a bien pourri la vie de ceux qui ont dire cela). mon chéri, c'était parce qu'il avait perdu ses parents et ses congénères de classe parlaient devant lui de leurs parents à eux pour terminer par la chute suivante "ah oui mais toi tu peux pas comprendre car tu n'as plus de parents..." etc etc etc... je pourrai te faire ainsi la déclinaison des 110 membres natifs de ma génération...

Alors oui, cela a entraîné une réaction violente de rejet des miens au point de motiver chacune et chacun à exceller dans un ou plusieurs domaine(s) (souvent plusieurs)pour prouver que nous sommes bien Supérieurs aux autres sur le plan intellectuel... La génération précédente a fait de même et ce n'est pas toi qui va nous apprendre ce que nous savons déjà.

Je ne considère pas tes propos comme une attaque, juste une preuve supplémentaire de la (ta) bêtise humaine (j'hésite entre jalousie, malhonnêteté, anosognosie - terme médical à regarder sur le net dont si tu es friande au point de me sortir un syndrome psychopathologique de façon régulière...). Et pour mes pendules, elles ont été calibrées initialement par rapport à mes parents puis après leur disparition, par rapport à ceux de ma génération... Donc je te rassure : ce n'est pas Dr Cheyenne FREUD qui va modifier quoique ce soit dans notre mode de fonctionnement intellectuel.

J'ai un rapport physiologique dans la vie réelle : bien que mes collègues de laboratoire savent pertinemment que j'excelle dans mon champ d'activité... à tel point que même les autres laboratoires appartenant au groupe européen où je travaille me demandent conseil dans mon champ d'activité quand ce sont des questions pointues (en général je reçois un mail style "je te transfère le mail de tel labo au sujet de telles questions"). Même rapport physiologique sur un autre forum médical spécifiquement MtF dont je suis co-administratrice. Il n'y a que sur ce forum où j'ai un rapport pathologique avec quelques spécimens de bipèdes humains... D'où ma question : est-ce moi l'anormale de service ou plutôt certaines sur le forum??? Si j'arrive à avoir des rapports physiologiques à l'extérieur de ce forum et avec un certain nombre sur le forum, c'est que je ne dois pas être aussi anormale que tu ne le prétends...

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 16:13 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2117
Bonsoir Rania,

Tu ne fais malheureusement que confirmer mon "diagnostic". Je ne sais comment tu converses (pas les chaussures) avec tes collègues ni quel genre de relation tu entretiens avec eux, mais il me semble tout de même que tu devrais te confier à un de ces psy dont tu prônes l'efficacité, quitte à lui montrer ce que tu écrits ici. Pas sûr que sa réaction soit conforme à celle que tu attends.
Tu es un cas, comme nous en sommes tous et toutes, mais dans le tien il y a une part de gâchis qui tient à tes facultés réelles intellectuelles et à la démesure névrotique (j'insiste) de ton orgueil. C'est bien dommage...


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 16:33 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 491
@Cheyenne

Waouh!

Toi faire un diagnostic? Devrais-je te faire poursuivre pour exercice illégal de la médecine?... Techniquement cela est simple : il suffit de tracer ton adresse IP et dans l'hypothèse où tu passerais par un proxy ou par un logiciel à proxy aléatoire, ma famille dispose des ressources nécessaires pour retracer les connexions... Mais aucun intérêt à ce que je ne m'abaisse à ton niveau (pour moi personnellement...)

Mais selon ton schéma mental (car après tout, ton "diagnostic" résulte uniquement de ton prisme mental à toi), il faudrait faire psychanalyser tous les membres de ma famille puisqu'ils sont tous comme moi) : je laisserai tes propos à leur sagacité car si moi je suis sympathique, les miens sont encore plus chatouilleux que moi quand on nous critique à tort et à travers (ou même une seule personne de notre famille)... Comme j'ai donné mes codes d'accès à certains membres de ma famille, on se paie des bonnes tranches de rire! Mais bon on doit sans nul doute être tous des névrosés alors... sans compter la génération parentale!

Merci pour ton diagnostic : au moins cela va permettre aux miens et à ma famille d'avancer... nos zygomatiques pour rigoler un peu!

Sinon wait and see... Le Temps est le maître mot de toute chose (phrase que moi je comprends mais que les esprits étriqués comme le tien ne peuvent comprendre...)

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 18:12 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2009 22:19
Messages: 8490
Citation:
N'avons nous jamais souffert ?

Contexte... ou alors tu reformules ta pensées : Les cas de dysphorie, les variations génétiques entrainant des souffrances devraient pouvoir bénéficier de soins tels que le parcours trans ou hormonothérapie lié a des problèmes génétiques.

Citation:
Notre cas trans est une source de vexations, d'insultes ou d’agressions.
Notre vie est très difficile à gérer, parfois l'entourage se détourne et nous traite en pestiférées, nous rejetant.
Nous endurons des souffrances à longueur de temps.


Y'a des enfants qui mendient dans les rue de France,
Des familles qui dorment dans leur voiture ou des retraités parce qu'expulsés de chez eux,
Des hommes et des femmes sans domicile fixe qui attendent la distribution des repas chaque soir,
Des femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint,
Des enfants maltraités par la vie et par les Hommes,
Des hommes et des femmes emprisonnés parce qu'ils ont volés de quoi se remplir le bide et celui de leur gosse(e),
Des hommes, des femmes et des enfants qui ont traversés la Méditerrannée dont beaucoup ont péri en mer, qui se retrouve dans la misère la plus effrayante en Europe ...
Et tu me parles de tes vexations ????

Citation:
Est-ce une insulte de se considérer comme globalement supérieure ?

D'utiliser cette supériorité pour brimer les autres je dirais :idea:

Citation:
Avons nous été injuriées ?

Comme j'ai donné mes codes d'accès à certains membres de ma famille, on se paie des bonnes tranches de rire!

Cadeau. Elle est arrivée avec ça au bout de ses doigts pour vous mettre au pas. LOL

Citation:
Non, je refuse de participer à cette lapidation injuste qui me donne envie de vomir.

T'es au milieu ! ca va sinon ???

_________________
" on ne peut pas rattraper le temps perdu mais on peut arrêter de perdre son temps "


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 18:39 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2009 22:19
Messages: 8490
nathasha69 a écrit:
Je suis du même avis. J ai eu a subir les attaques toutes ma vie , ici comme ailleurs et je trouve que le lynchage n est pas la solution. Certes oui parfois le ton est condescend et je comprend la solitude trans et le rejet constant de la société nous met d office dans une posture défensive et parfois cela crée des problèmes. Une transition forme et déforme notre personnalité il faut le prendre en compte . Personnellement j ai tellement ramasser dans ma vie passant du monstre a l ecole au garçon sans zizi . A la antenne satellitte de l adolescence que maintenant je n ai plus aucune empathie j'écoute je comprend je me force mais je ne ressent plus rien pour le monde qui ne m'est pas proche . Depuis 2015 je suis agent de contrôle region et mon manque d empathie est parfois un soucis . Somme nous responsables de ce que la vie et la société a fait de nous ? Pourrions nous nous affranchir des jugement a la con et bénéficier de circonstances atténuantes? Essayons de nous comprendre plutôt que de nous déchirées


Je précises juste que dans ce commentaire, le ton que j'emploie est soft hein !!! :D
Je fais parti de celles et ceux qui se sont retrouvés à la rue à 15 ans, y'a plus rien qui m'intimide sauf la souffrance des gens. j'essaies quand je peux, de donner un peu de mon temps dans des actions humaines qui me touche et me préoccupe. Mais y'a une chose que j'ai arrêter de faire, c'est de gaspiller mon énergie pour des gens malheureux parce qu'ils n'avait pas leur certif psy pour les hormones, iquelqu'un leur à cracher dessus ou "c'est dur la vie d'un/e trans". Ca fait parti des raison qui m'ont fait m'eclipser du forum.

La transphobie est un fléau, mais j'ai toujours refusé d'en être LA victime.

_________________
" on ne peut pas rattraper le temps perdu mais on peut arrêter de perdre son temps "


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 18:45 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2009 22:19
Messages: 8490
rania-m a écrit:
Comme j'ai donné mes codes d'accès à certains membres de ma famille, on se paie des bonnes tranches de rire! Mais bon on doit sans nul doute être tous des névrosés alors... sans compter la génération parentale!

Rania


Bande de pervers !!! mdr mdr mdr

_________________
" on ne peut pas rattraper le temps perdu mais on peut arrêter de perdre son temps "


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Juin 2018 19:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1418
Localisation: lyon 69006
nataschas06 a écrit:
nathasha69 a écrit:
Je suis du même avis. J ai eu a subir les attaques toutes ma vie , ici comme ailleurs et je trouve que le lynchage n est pas la solution. Certes oui parfois le ton est condescend et je comprend la solitude trans et le rejet constant de la société nous met d office dans une posture défensive et parfois cela crée des problèmes. Une transition forme et déforme notre personnalité il faut le prendre en compte . Personnellement j ai tellement ramasser dans ma vie passant du monstre a l ecole au garçon sans zizi . A la antenne satellitte de l adolescence que maintenant je n ai plus aucune empathie j'écoute je comprend je me force mais je ne ressent plus rien pour le monde qui ne m'est pas proche . Depuis 2015 je suis agent de contrôle region et mon manque d empathie est parfois un soucis . Somme nous responsables de ce que la vie et la société a fait de nous ? Pourrions nous nous affranchir des jugement a la con et bénéficier de circonstances atténuantes? Essayons de nous comprendre plutôt que de nous déchirées


Je précises juste que dans ce commentaire, le ton que j'emploie est soft hein !!! :D
Je fais parti de celles et ceux qui se sont retrouvés à la rue à 15 ans, y'a plus rien qui m'intimide sauf la souffrance des gens. j'essaies quand je peux, de donner un peu de mon temps dans des actions humaines qui me touche et me préoccupe. Mais y'a une chose que j'ai arrêter de faire, c'est de gaspiller mon énergie pour des gens malheureux parce qu'ils n'avait pas leur certif psy pour les hormones, iquelqu'un leur à cracher dessus ou "c'est dur la vie d'un/e trans". Ca fait parti des raison qui m'ont fait m'eclipser du forum.

La transphobie est un fléau, mais j'ai toujours refusé d'en être LA victime.
je dirais que je n ai pas eu une vie facile . Et que les coups recu dans une communauté que je pensais ouverte a mon problème ma conduit a ne plus aider ni hébergé les pseudo soeur . Qui te taille dès la porte repassée après leurs rdv Lyon sud . Du coup aucune empathie je ne donnerai plus un tube d estreva ni rien . Je préfère perdre une journée par semaine pour trier les palettes de la banque alimentaire ou servir la soupe a Perrache pour les SDF . Car eux certes sont pas top clean . Ils parlent fort et beaucoup. Mais aucun en plus de 3 ans ne ma traiter de travesti ou ma manquer de respect et pourtant beaucoup viennent de pays ou des gens comme moi n existe pas dans leurs culture . J apprend plus de gens pauvre et souvent sans culture académique que d érudits occidentale pourri par leurs nombril .

_________________
Longue vie et prospérité.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 20 Juin 2018 20:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2009 22:19
Messages: 8490
C'est pareil pour tou, les gens prennent ce qu'ils ont besoin après te jettent. C'est pas plus bisounours chez les trans qu'ailleurs !

_________________
" on ne peut pas rattraper le temps perdu mais on peut arrêter de perdre son temps "


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 410 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 13, 14, 15, 16, 17

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com