Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 19 Juil 2018 21:41

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Mon parcours
Message non luPosté: 11 Jan 2017 13:38 
restreint
Bonjour, je précise ne pas encore avoir encore eu mon inscription d'acceptée et merci aux potentiels lecteurs. Je crois que j'ai autant besoin d'en parler que de vide mon sac.

Ça pourrait faire rire peut-être, même surement, mais j’expose ici ma situation à cœur ouvert en expliquant mon parcours et ma façon de penser.

On vient au monde dans un corps de femme ou dans celui d’un homme. On ne choisit pas, c’est comme ça. Je ne vais pas passer par quatre chemins pour commencer ce texte. Je suis une femme prisonnière dans un corps d’homme. Maintenant que c’est bien expliqué, je voudrais rentrer dans les détails en expliquant mon parcours et la raison pour laquelle j’ai ces propos et ensuite en expliquer les problèmes sur lesquels je me heurte violemment.

Actuellement j’ai 23 ans, j’en aurais 24 en Mai 2017. C’est important je pense de situer dans le temps ce que je vais dire. Je suis née en 1993, je ne me souviens pas trop de ma petite enfance en dehors du fait qu’elle était dans mes souvenir plutôt heureuse, malgré de grosse déception comme savoir que j’ai un pénis. Ensuite j’en ai des bribes. Je me souviens que je jouais aux polly pockets avec ma cousine et que ma mère ne voulait pas m’en offrir pour mon anniversaire, jugeant que ce n’est pas pour moi. Je me rappelle aussi avoir joué à la poupée, les habillant, les coiffants, leurs donnant le biberon. Je pense que tout ça c’est important. On m’a volontairement mise à l’écart de ça pour me concentrer sur des choses qui devraient être mieux pour moi, comment le foot, mais comment pouvaient-ils, ou peuvent-ils savoir ce qui est bien pour moi ? Je veux dire, je ne faisais rien de mal, je jouais simplement avec des choses belles, douces, qui me plaisaient simplement et qui reflète qui je suis. Mais tout ceci je ne l’ai remarqué que bien plus tard, en y repensant, en y réfléchissant. Sur le moment, je me rappelle avoir été profondément déçue, je ne pouvais pas avoir ce que je désirais sincèrement à mon anniversaire. Les anniversaires dans la famille se sont toujours fait comme ça. On communique notre souhait et si c’est abordable on l’a en cadeau. Pourtant, encore avec le recul c’était bien moins chère des pollys pockets qu’un vélo. Cette période de ma vie a durée je dirais environ 1 an, mais je me rappelle bizarrement aussi, si ce n’est pas une coïncidence que j’étais plus sollicitée par ma mère pour faire des activités de garçon. Comme si je devais être recadrée. Et ça a fonctionné malheureusement. Pendant un temps. Puis il y a eu le début de mon adolescence. J’ai mis les soutiens gorge de ma mère quand elle n’était pas à la maison pour faire femme. J’ai découvert les plaisirs solitaires très tard. 15 ans, j’ai été pendant un très long moment dégoûté par ce que ça donnait, et encore une fois avec du recul, la masturbation est un geste pour avoir ce plaisir sur le moment, pas par envie. Mon sexe ne m’a jamais plus, quand je fais mon affaire, c’est toujours sans regarder ma verge, une forme de honte d’avoir ça entre les jambes.

J’ai commencé à me sociabiliser vers mes 15 ans. J’ai eu des amis vivant leurs propres vies. Qu’ils soient Hétérosexuels, homosexuelles, lesbiennes, bisexuels je me sentais à ma place. Avec le recul, je me rappelle aussi que c’est à ce moment-là que j’ai fait l’acceptation sur moi-même d’aimer autant les hommes que les femmes et à être qui j’étais vraiment, une femme. Ça été plutôt difficile. Toutes ma famille sauf moi est profondément chrétienne pratiquante et j’ai très longtemps pensé que c’était mal d’aimer les hommes aussi, mais maintenant je l’ai accepté. Mes amis m’ont aidé à m’accepter et pour la première fois de ma vie j’ai pris soins de moi. Il y a eu plusieurs années qui se sont passée, mais je me suis teint les cheveux en noir, je les ai laissés un peut pousser, j’ai pris soins de ma silhouette en perdant beaucoup de poids, porté des habits plus serrés, des couleurs plus voyantes, j’étais plus heureuse comme ça, sincèrement. Je réalisais que j’étais tout petit à petit en train de faire de devenir moi même, à mon rythme.

Et là c’est le drame. Un coup de massue par la personne que j’adore le plus au monde. Ma maman m’a dit un jour « J’espère pas que tu deviens pédé hein !» en rigolant. Mais moi vous imaginez bien que je n’ai pas rigolé. Et ça m’a fait comme dit plus haut un coup de massue. Si ma propre famille ne peut pas accepter mon orientation sexuelle, comment pourrait-elle accepter le fait que je ne sois pas un homme ? Ça m’a fait complètement paniqué. Je me suis recroquevillée, j’ai commencé les mutilations sur les bras, je me suis laissé aller au niveau look, cheveux, soins du corps, poids. J’ai entrepris une formation à une certaine distance de ma famille. Environ 30 minutes de voiture. J’ai eu mon indépendance. Mais l’ombre de ma mère, de ma famille planait sur moi constamment. Mes relations sociales sont arrivées à un niveau zéro absolu.

Le nombre de personne que je vois ? 0. Enfin si, ma famille de temps en temps, mais je me sens mal à l’aise avec, de plus en plus, chaque jour. Il y a un décalage entre ce qu’eux pensent qui est bon pour moi et ce que moi je pense qui est bon pour moi, mais j’y reviendrais plus tard. Et j’ai donc commencé différentes choses qui peuvent paraitre bizarre. Premièrement j’ai écrit un livre, que seule moi connait. Il explique la vie d’un homme qui meurt et se voit redonner une chance par une entité supérieur. Il choisit de devenir une femme. Le récit et profondément positif, car il raconte, ce que je souhaiterais être physiquement et la vie que j’aimerais avoir grâce au fait d’être réellement moi-même. De plus il raconte la vie épanouie d’une personne qui devient enfin elle-même car elle est entière de corps et d’esprit, plus bloquée par ce corps qui là dégoutte. Je ne vous cache pas que ça m’a libérée pendant 3 mois. En 3 mois j’ai pondu 300 pages, pendant ces 3 mois je me sentais parfaitement bien, je me sentais moi, enfin. Puis, étant une gameuse depuis longtemps je me suis aussi prise une autre identité sur internet, car s’il y a un endroit où c’est possible d’être moi-même aux yeux des gens à l’heure actuelle, c’est sur internet. Pour faire simple j’ai deux « moi » sur les jeux vidéo en ligne. L’un ou je suis homme et l’autre femme. On pourrait penser que c’est simplement un avatar féminin que je pourrais avoir, mais j’ai des comptes de jeu à mon vrai prénom : Anna. Je prends bien plus de plaisir tout simplement à jouer avec des gens ou encore à être moi-même en étant vraiment moi-même, Anna. Maintenant, voici les problématiques.

J’ai décidé, après des années de souffrance intérieur, car oui ce n’est pas un caprice ou une folie. J’estime que je souffre, il n’y a pas une journée, une heure ou je n’y pense pas, ou je ne suis pas dégoûtée de mon corps qui n'est pas le mien. Je suis pas bien, je ne me sens pas dans ma peau et je me laisse aller par rejet de ce corps que je voudrais ne plus croiser dans le miroir. Barbe pas taillée de 10 cm alors que je haïs les barbes, surpoids, socialisation extrême, replis sur moi-même tout ceci ne me ressemble pas. Ce n’est pas moi. Donc, toutes ces années de souffrance m’ont conduite à faire un pas lent, mais progressif pour être enfin moi, Anna. J’ai commencé dernièrement, car ça ne me suffit plus les simples jeux en étant vraiment moi-même, à demander à certains contacts de m’appeler avec mon pseudo de femme sur les jeux, de me nommer par mon vrai prénom, Anna. Ce sont des connaissances en ligne avec qui je converse qui l’ont accepté et qui me parle simplement au micro au féminin. Vous n’imaginez même pas le bonheur que c’est quand une personne peut dire au micro alors que nous sommes plusieurs sur skype « Anna ? Elle est déjà partie dans une autre zone » (par rapport à un jeu). Ça me fait énormément de bien.

Mais maintenant il y a un souci. Celui de la famille. J’aimerais à thermes pouvoir prendre de l’anti-androgènes et de l’œstrogènes (ne pas taper, je ne m’y connais pas très bien. Je me suis pas mal renseignée, mais j’avoue n’avoir surement pas autant d’info correct qu’une personne prenant ces produits) afin de pouvoir faire ma transition et enfin être moi, dans mon corps, dans mon réel corps. Mais comme énoncé, ma famille est ultra croyante, ça ne passera pas bien si je le leurs dit, je le sais, j’en suis sûr. Ma mère m’aime, je le sais, mais elle ne l'accepterait pas. Pour vous faire simple, quand j’étais plus petite je voulais jouer à Pokemon, j’ai mis 3 mois à oser lui demander si je pouvais m’offrir ce jeu. Ça a été un nom très sec et des remarques sur le fait que ce ne soit pas chrétien.

Mais je vois déjà les messages disant que je devrais vivre pour moi. Oui je suis complètement d’accord, j’adorerais pouvoir l’expliquer à ma mère sans problème, en parler entre adulte et de voir ce qui est envisageable pour que je puisse arrêter de me haïr, de me détester, de souffrir continuellement, mais ce n’est pas possible pour le moment, de part ces croyances et sa prise de position et part ma peur de me voir rejetée par la personne que j’aime le plus au monde, alors je vais faire mon avancée de mon côté, dans l’ombre si je peux le dire. J'ai mis au courant une femme qui compte énormément pour moi, mais que j’ai trop délaissée, ce qui a surement mis notre amitié au point mort et un ami d'internet, il me conforte et le soutiennent sincèrement. Mes prochaines c'est d'en parler à une cousine proche et proche de la famille qui est plutôt ouvert d'esprit, qui connait un peut ma dépression, mais pas dans les détails. Alors certes ce n’est pas beaucoup, mais je pense que c’est un début et que le faire progressivement pourra peut-être aussi aider ma famille qui verra de très léger changement petit à petit et peut être pour finir à l’accepter plus facilement le jour où j’aurais le courage de le leurs annoncé que je ne suis pas Marc, mais Anna, 23 ans prisonnière dans un corps qui n’est pas le siens.


Haut
  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 16:44 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5144
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Bonjour et bienvenue Anna

Je suis désolée pour le temps mis a la validation de ton inscription ( yé zui un peu migraineuse )
Je vais valider les nouveaux ( elles) arrivant(e)s d'ici 5 mn, sinon pour t’éviter de reprendre ce texte je me permettrais, sauf si tu y voir un inconvénient, a le pousser à l’intérieur du forum dans 2 jours

ceci pour éviter qu'il soit détruit a l'issu des trois jours fatidiques

Félicitation pour ta belle écriture et ce que tu dit
bises

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
Courage is contagious [ WikiLeaks ]


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 19:38 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
Nadya a écrit:
Bonjour et bienvenue Anna

Je suis désolée pour le temps mis a la validation de ton inscription ( yé zui un peu migraineuse )
Je vais valider les nouveaux ( elles) arrivant(e)s d'ici 5 mn, sinon pour t’éviter de reprendre ce texte je me permettrais, sauf si tu y voir un inconvénient, a le pousser à l’intérieur du forum dans 2 jours

ceci pour éviter qu'il soit détruit a l'issu des trois jours fatidiques

Félicitation pour ta belle écriture et ce que tu dit
bises


Il y a aucun soucis ! la santé avant c'est normal :D

A la base c'était pour dans le casting, mais j'avais besoin de poser des mots sur ce que je ressent ^^


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 19:57 

Inscription: 11 Oct 2011 17:32
Messages: 3552
Bonsoir.... Pas de conseils.

Juste bravo, et courage... Donnez des nouvelles...

Bienvenue :D


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 20:18 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Avr 2003 09:23
Messages: 161
Localisation: France de l'entrejambe
Et c’était des mots bien posé !!! bienvenue au Club bravo

_________________
Yo ! toi compris ?



Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 20:40 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
Pour les nouvelles j'ai activé la machine il y a trois jours déjà Donc je peux vous dire ça:

Ce que j'ai fait
- J'ai rejoins le forum afin de pouvoir donner de l'aide et aussi je l'avoue en trouver.
- J'ai rejoins un petit groupe fermé de facebook très sympathique
- J'ai fais mon coming-out à mon ami d'internet qui l'a très bien pris
- Je l'ai aussi fait à mon amie, on se rapproche de nouveau
- J'ai pris rendez-vous autour d'un verre pour mercredi 17:30 avec ma cousine afin de lui en parler. Mon amie sera là pour m'aider à le dire. J'espère avoir son soutien.
- J'ai pris contact avec l'association des psy de ma réion en Suisse pour avoir des infos sur les remboursement.
- Je vois Samedi à 15:20 une vieille connaissance en transition FtM qui a été exclue de ça famille croyante pour lui parler, lui poser des questions, elle a dit me répondre sans soucis.
- Je vois Lundi prochain à 15:00 une personne en charge d'une association LGBT qui si connait sur le sujet et je pourrais lui poser toutes les questions que je veux.
- J'ai aussi écris une lettre de 8 pages expliquant tout sur la transidentitié, sur mon ressenti, sur la religion pour ma maman dans le cas je ne trouve pas la force de lui en parler même avec des alliés.

Mes attentes
- Pour samedi avec mon amie c'est connaitre les réactions de ces parents profondéement chrétiens et renouer le contact.
- Pour Lundi je veux pouvoiur avoir des réponses à mes intérogations sur les remboursements en Suisse et avoir l'adresse d'un bon psy ayant uen sensibilité sur le sujet est un bon endo' pour après.
- Pour mercredi que ma cousine le prenne bien et que je puisse m'en faire une alliée et en parler à un cousin, la deuxipme personne là plus ouverte de la famille
- Finaliser la lettre ave cl'aide de mon ami d'internet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: un besoin de se faire entendre
Message non luPosté: 13 Jan 2017 21:00 

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 369
je te souhaite beaucoup de courage et ne perds pas de vue ton objectif car tu as trouvé ta voie, la bonne :)

Je te déconseille les anti-androgènes ce n'est pas nécessaire et surtout très mauvais pour la santé.
Par contre prends de la progestérone quoi qu'il en soit même si tu prends aussi de l'anti-androgène. C'est très important pour une transition réussie aux niveaux du physique et de la santé et moins de dépression.

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

h
ttp://lexilee.blog.free.fr


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 21:04 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
plûme de roche a écrit:
je te souhaite beaucoup de courage et ne perds pas de vue ton objectif car tu as trouvé ta voie, la bonne :)

Je te déconseille les anti-androgènes ce n'est pas nécessaire et surtout très mauvais pour la santé.
Par contre prends de la progestérone quoi qu'il en soit même si tu prends aussi de l'anti-androgène. C'est très important pour une transition réussie aux niveaux du physique et de la santé et moins de dépression.


Merci du conseil, mais comme dit dans les paranthéses, je ne m'y connais pas encore assez. Ce sera une question que je vais aborder dans ce cas vu que tu là soulève à mon rendez vous de Lundi


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 22:58 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5729
Localisation: pres de Jyon Grrrr
plûme de roche a écrit:
je te souhaite beaucoup de courage et ne perds pas de vue ton objectif car tu as trouvé ta voie, la bonne :)

Je te déconseille les anti-androgènes ce n'est pas nécessaire et surtout très mauvais pour la santé.
Par contre prends de la progestérone quoi qu'il en soit même si tu prends aussi de l'anti-androgène. C'est très important pour une transition réussie aux niveaux du physique et de la santé et moins de dépression.



attention, ici lorsque quelqu'un se prend pour un toub il est rapidement pris à parti
nous ne sommes pas autorisées

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 23:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5729
Localisation: pres de Jyon Grrrr
en tout cas merci Anna de venir dire que meme encore aujourd'hui le poids de son milieu familial pèse énormément
meme lorque l'on est majeure
en ayant conscience tot du fait d'être femme dans un corps d'homme et en l'ayant toi-même accepté, tu éviteras surement les risques de t'engager dans un parcours de vie qu'on attend d'un homme (se trouver une femme, avoir des enfants avec, assurer la prosperité et la sécurité de sa famille).
Bon courage

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: un besoin de se faire entendre
Message non luPosté: 13 Jan 2017 23:30 

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 369
Pas autorisé(e)s à quoi ? prenez-moi à parti si ça vous chante :D
Je vais pas m'empêcher de dire des choses très importantes pour débuter un traitement hormonal si ça peut aiguiller, peu importe que ça plaise aux autres intervanants ou non !

puis surtout je parle en connaissance de cause car je suis concernée et surtout je n'invente rien, c'est pas l'information sur la question qui manque sur le WWW si on cherche aux bons endroits
Donc doucement sur les accusations de me prendre pour un médecin, cette remarque est complètement infondée et surtout ridicule !

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

h
ttp://lexilee.blog.free.fr


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 23:45 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5729
Localisation: pres de Jyon Grrrr
pas de souci en ce qui me concerne
:wink:

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Jan 2017 23:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28776
Localisation: citoyenne du monde
plûme de roche a écrit:
je te souhaite beaucoup de courage et ne perds pas de vue ton objectif car tu as trouvé ta voie, la bonne :)

Je te déconseille les anti-androgènes ce n'est pas nécessaire et surtout très mauvais pour la santé.
Par contre prends de la progestérone quoi qu'il en soit même si tu prends aussi de l'anti-androgène. C'est très important pour une transition réussie aux niveaux du physique et de la santé et moins de dépression.

oui c'est vrais les antiandrogénnes ne sont pas forcement nécessaires ,et a long thermes sont très néfastes vue les contre indications
se si dit il y as des perssonnes a qui se là as aider a reparer les degats de la testosterone
se là peut aider aussi a que la prise (a court terme) de oestrogennes sois mieux assimiler dans le développement physique ,que nous attendons
la progestérone n'est efficace que après quelques temps de prise de oestrogennes,prise aux débuts de traitements se là peut inhiber les effets attendus de la prise de oestrogennes

Biensvennue Anna
par raport aux traitements
un bilan hormonal est indiquer avant toute prise de ses traitements
se là te aideras par la suite , a voir les efets de ses traitements ,dans la modification de tes taux hormonal
et de ajuster reajuster le traitement ,due au dereglement hormonal subie des les débuts, de ses traitements
il est trés important physiquement comme psychiquement de avoir un bon equilibre hormonal
et surtout etre a l'ecoute de ton corps et psychique et en parler avec le medecin qui te suivras ,dans ton parcours medical
je ne suis pas medecin,je suis concernée et responsable :lol:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Jan 2017 00:42 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28776
Localisation: citoyenne du monde
Citation:
Pour Lundi je veux pouvoiur avoir des réponses à mes intérogations sur les remboursements en Suisse et avoir l'adresse d'un bon psy ayant uen sensibilité sur le sujet est un bon endo' pour après.


je sais pas si tu connait dejà agnocide ?

je poste le liens au cas ou :idea:

http://www.agnodice.ch/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Jan 2017 01:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Cc. Wouaou. COURAGE! VIE TA VIE , AFIN DE NE PAS PACÉ A COTÉ DE CE QUI FERA DE TOI UNE PERSONNE HEUREUSE ET ÉPANOUI.

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Jan 2017 10:35 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
Alexia a écrit:
Citation:
Pour Lundi je veux pouvoiur avoir des réponses à mes intérogations sur les remboursements en Suisse et avoir l'adresse d'un bon psy ayant uen sensibilité sur le sujet est un bon endo' pour après.


je sais pas si tu connait dejà agnocide ?

je poste le liens au cas ou :idea:

http://www.agnodice.ch/


Coucou, oui je connais, mais j'ai eu aucune réponse de leur part, je suis passée oar Vogay.ch et la personne au telephone était très sympathique


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Jan 2017 20:38 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
Bonsoir, je viens aux nouvelles :D

J'avais rendez-vous cette après-midi pour voir un ami ayant fait une transition FtM. Il a pu me donner quelques petites conseils à utiliser pour quand je devrais en parler à ma maman et m'a donner l'adresse de son psy qui parait est très sensible à cette cause. ça avance donc ! En paralelle j'ai appris que mes frais étaient couvert avec l'assurance que j'ai.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Jan 2018 23:56 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
Que de changement depuis....


Bonjour tout le monde. Oui, ça fait presque 1 an que je n'ai plus donné de nouvelle. Moi qui voulait m'impliquer sur le forum, C'est raté !

Ça été une année très chargée. Beaucoup de chose ont changé dans ma vie.

La première C'est que je suis hormonée depuis plus de 9 mois. Beaucoup de changement au niveau corporel. J'ai perdu 35 kilos pour avoir une shiloutte fine, pris soins de mes longs cheveux, je suis à 6 séances de laser et je vis entièrement et tout les jours en tant que femme. (Bon ok le dimanche matin pour allez acheter le pain j'y vais en training et en basket). J'ai beaucoup moins de poil, mes traits ce sont feminisé, je fais du 85a. Ça commence à serrer. Et les graisses commencent à bien se former aux endroits voulu. Dur d'avoir un poid stable.

Psychologiquement J'essaie d'apprivoiser mes émotions. Il y a encore du travail. Sinon je suis fatiguée dès fois mais rien de mal. J'ai aussi découvert pourquoi j'étais asocial et pas mal de choses liée à ça. Je suis agoraphobe. Ça fait du bien de mettre un nom sur un soucis. Je me sens libérée.

Pour ce qui est du social j'ai changé de prénom. Au début je pensais Anna mais pour finir non. C'est Sarah. Mon prénom est officiellement changé. Encore quelques papiers relou à faire et ce sera mon nouveau prénom partout. J'essaie aussi de me sociabiliser en allant à des soirées d'assoc pour me faire un cercle d'ami, m'impliquer dans un truc. Sinon j'ai une copine depuis 2 mois. Elle est aussi mtf.

Pour la libido C'est plus compliqué. Je suis contente de ne plus avoir d'érection spontanée et de sperme. J'en ai encore quelques une seulement lors des rapports. J'ai vite expliqué à ma copine que les piles étaient à plat avec les hormones alors que pour elle ça va bien. On a trouvé un bon compromis qui nous satisfait à 100%


Le futur C'est les 1 an d'hormones et la demande de remboursement des opérations à mon assurance. En suisse ça fonctionne comme ça. Vagino et augmentation mammaire si ça pousse pas assez. Normalement la vagino sera pour mi 2019 et si il faut fin 2018 l'augmentation.

Voilà voilà. Je vais essayer d'être plus active sur le forum.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Jan 2018 23:56 

Inscription: 10 Jan 2017 08:03
Messages: 11
Que de changement depuis....


Bonjour tout le monde. Oui, ça fait presque 1 an que je n'ai plus donné de nouvelle. Moi qui voulait m'impliquer sur le forum, C'est raté !

Ça été une année très chargée. Beaucoup de chose ont changé dans ma vie.

La première C'est que je suis hormonée depuis plus de 9 mois. Beaucoup de changement au niveau corporel. J'ai perdu 35 kilos pour avoir une shiloutte fine, pris soins de mes longs cheveux, je suis à 6 séances de laser et je vis entièrement et tout les jours en tant que femme. (Bon ok le dimanche matin pour allez acheter le pain j'y vais en training et en basket). J'ai beaucoup moins de poil, mes traits ce sont feminisé, je fais du 85a. Ça commence à serrer. Et les graisses commencent à bien se former aux endroits voulu. Dur d'avoir un poid stable.

Psychologiquement J'essaie d'apprivoiser mes émotions. Il y a encore du travail. Sinon je suis fatiguée dès fois mais rien de mal. J'ai aussi découvert pourquoi j'étais asocial et pas mal de choses liée à ça. Je suis agoraphobe. Ça fait du bien de mettre un nom sur un soucis. Je me sens libérée.

Pour ce qui est du social j'ai changé de prénom. Au début je pensais Anna mais pour finir non. C'est Sarah. Mon prénom est officiellement changé. Encore quelques papiers relou à faire et ce sera mon nouveau prénom partout. J'essaie aussi de me sociabiliser en allant à des soirées d'assoc pour me faire un cercle d'ami, m'impliquer dans un truc. Sinon j'ai une copine depuis 2 mois. Elle est aussi mtf.

Pour la libido C'est plus compliqué. Je suis contente de ne plus avoir d'érection spontanée et de sperme. J'en ai encore quelques une seulement lors des rapports. J'ai vite expliqué à ma copine que les piles étaient à plat avec les hormones alors que pour elle ça va bien. On a trouvé un bon compromis qui nous satisfait à 100%


Le futur C'est les 1 an d'hormones et la demande de remboursement des opérations à mon assurance. En suisse ça fonctionne comme ça. Vagino et augmentation mammaire si ça pousse pas assez. Normalement la vagino sera pour mi 2019 et si il faut fin 2018 l'augmentation.

Voilà voilà. Je vais essayer d'être plus active sur le forum.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com