Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 22 Nov 2018 12:05

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté: 07 Sep 2018 10:01 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 59
Salut à toutes, avez vous vus la nouvelle étude sur androcur.
Allez voir, je vous met le lien si dessous, et j’avoue que moi ça m’a faite flipée.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles ... erveau/amp


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Sep 2018 11:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Aoû 2018 14:21
Messages: 29
Si l'on souhaite vivre en bonne santé, il vaut mieux éviter de trop aller "contre nature". C'est un risque à prendre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Sep 2018 14:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1419
Localisation: lyon 69006
Intéressant. Dangereux pour les femmes. Mais pas pour les hommes ? La biologie serait elle différente ? Les hommes génétiquement parlant serait il plus résistant aux méningiome sachant que la dose pour un cancer de la prostate et de 300 mg jour . Les femmes trans génétiquement masculine ont elle donc les même risque ? Voir l enquête de l assurance maladie.il y a quelques éléments de réponse.faut pas crier au loup alors que nous n avons pas la génétique d une femme et que notre biologie de femme n est au une substitution. Encore un truc anti androcur c est ce type d info que raffole certaine

_________________
Longue vie et prospérité.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Sep 2018 18:44 

Inscription: 28 Mai 2017 16:54
Messages: 59
Je ne suis pas contre androcur étant donné que je le prend, il faut juste être conscientes que le traitement hormonale quel qu’il soit peut avoir des conséquences ou non.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 20:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
Coucou a toutes et a tous,

Pour ma part, je pense que c est encore un coup des lobby phamaceutiques pour vendre un autre produit plus cher et moins efficace, comme le levothyrox, il y a un an. Après comme je dis, je préfère vivre 15-20 ans en étant qui je suis réellement, plutôt que de vivre 50 ans comme avant et finir par me suicider au bout de quelques semaines ou jours ( d'où les 50 ans ne serviraient à rien). De toute façon, on sait que toutes les molécules ne fonctionnent pas sur tout le monde, au même titre que les allergènes, certaines personnes sont plus sujettes à des effets secondaires ou indésirables que les autres. Mais même en sachant ce qu'ils viennent de sortir, je n'arrêterai pas de prendre mon traitement pour si peu, les études comme ça, ils en sortent des tonnes, chaque fois avec une conclusion différente, donc si vous etes comme moi heureuse ainsi, je ne vois pas l'intérêt de se prendre la tête.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 20:50 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Être qui je suis réellement c'est être un légume sans libido ? T'as besoin de ça pour être une meuf ? Est-ce que t'as seulement essayé sans pour voir comment tu te sens ? Et quel est ton niveau pour pouvoir dénigrer ainsi des études scientifiques ? T'inquiète pas, ils gagnent assez de fric avec l'adrocur pour pas avoir besoin de falsifier de telles révolutions.

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:02 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 493
Bonsoir,

@Plume

Et toi es tu médecin ou scientifique pour avoir une vision d'ensemble de la cyprotérone? Quel bagage scientifique as-tu pour être capable de lire entre les lignes d'une étude (là en l'occurrence celle de l'ANSM)? Hormis être capable de recracher ce que les médias sortent à longueur de journée...

As-tu lu le communiqué originel de l'ANSM, quels sont les critères d'inclusion de l'étude etc...?

Si toi tu es anti-Androcur, c'est TON problème : arrête de faire la croisade contre les filles qui veulent ou sont obligées d'en prendre... Tu penses que ta bithérapie estradiol progestérone suffit?... tant mieux pour toi... mais alors ne viens pas casser les pieds dans 1 autre topic sur ton problème de manque de féminité...

Ton médecin est content, parfait! mais il n'est pas un endo (même basique je précise) donc sur quels critères évalue-t-il l'efficacité du THS? juste sur une baisse statique de la testo?

Arrête de te la jouer en mode scientifique qui maîtrise le domaine...

Moi en tant que médecin, l'étude de l'ANSM est bien mais n'est pas complètement transposable aux femmes trans (car formule XY et non XX) pour ne tenir compte que de ce détail....

@Nightmely

En tant que médecin, je te déconseille vivement d'arrêter l'Androcur sur les conseils de celles qui sont anti-Androcur.

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Aoû 2018 20:07
Messages: 113
Localisation: Terre du Milieu
Être 'médecin', c'est également (surtout) expliquer à son patient le rapport bénéfice / risque.
Au bout du bout, le médecin DOIT s'incliner face aux choix de son patient.
Après une trentaine d'années de différents traitements contre une maladie auto-immune (non contagieuse, donc les filles ne me jetez pas de suite, merci ^^) c'est moi qui décide au final du protocole. Et, hors ALD, pour les petits bobos et rhumes du quotidien, c'est généralement moi qui propose le traitement, le généraliste validant.

Mais pour ça, il faut se connaitre et savoir comment son corps réagit.

Alors, aujourd'hui je refuse les propositions de certains vaccins, notamment celui de la grippe. Demain, mais alors demain le plus lointain possible, je refuserai la chimio.
Et pourtant, je ne suis pas un allumé, ni un sectaire.
Ce que je préconise, c'est que chacune et chacun découvre peu à peu comment elle/il fonctionne pour trouver l'appui médical dont elle/il a besoin car nous sommes différents...

...et ça, c'est déjà pas mal.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:33 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 493
Bonsoir Bailey,

Bien entendu qu'il faut écouter son patient.... mais question : dans quelle mesure le patient a-t-il suffisamment de connaissances médicales pour pouvoir savoir ce qui serait bon ou pas pour lui?

Si le monde médical peut être arrogant, les patients le sont tout autant en croyant en savoir plus que leur propre médecin ce qui entraîne des conflits...

Tu peux te permettre de jouer à l'apprenti médecin pour les choses basiques mais pour un THS, cela n'a rien à avoir : la différence entre le THS et les petits bobos du quotidien c'est que le premier t'engage à vie alors que les seconds nécessitent un traitement limité dans le temps.

Pour pouvoir argumenter face à un médecin, il faut avoir de sacrées connaissances pour jouer dans la même cour...!

Je ne suis pas là pour convaincre de l'intérêt de l'Androcur car j'en ai déjà longuement débattu et régulièrement on me disait que j'étais pro-Androcur (forcément face à des anti-Androcur qui sont légions, difficile d'avoir raison)

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:33 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 493
Bonsoir Bailey,

Bien entendu qu'il faut écouter son patient.... mais question : dans quelle mesure le patient a-t-il suffisamment de connaissances médicales pour pouvoir savoir ce qui serait bon ou pas pour lui?

Si le monde médical peut être arrogant, les patients le sont tout autant en croyant en savoir plus que leur propre médecin ce qui entraîne des conflits...

Tu peux te permettre de jouer à l'apprenti médecin pour les choses basiques mais pour un THS, cela n'a rien à avoir : la différence entre le THS et les petits bobos du quotidien c'est que le premier t'engage à vie alors que les seconds nécessitent un traitement limité dans le temps.

Pour pouvoir argumenter face à un médecin, il faut avoir de sacrées connaissances pour jouer dans la même cour...!

Je ne suis pas là pour convaincre de l'intérêt de l'Androcur car j'en ai déjà longuement débattu et régulièrement on me disait que j'étais pro-Androcur (forcément face à des anti-Androcur qui sont légions, difficile d'avoir raison)

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:42 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Aoû 2018 20:07
Messages: 113
Localisation: Terre du Milieu
Rania, relis bien, je ne parlais pas que de bobologie...
...plus précisément j'ai accès open bar à des anti tnf depuis 15 ans. Et précisément, là j'ai totalement la main, alors que c'est un protocole hospitalier.

Ce que j'essaye d'expliquer, c'est que la compétence médicale, quel qu'elle soit, ne sert qu'à peu de choses sans le retour d'expérience des patients.
:)


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:44 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 493
et sans la compétence médicale, il n'y aurait même pas de retour d'expériences de patients (faute de personnes traitées)... chose parfois que l'on oublie!

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 09 Sep 2018 21:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Aoû 2018 20:07
Messages: 113
Localisation: Terre du Milieu
Mais oui...


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 00:04 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
Nightmely désolée si j'ai eu l'air désagréable parfois je me laisse emporter mais c'est pas contre toi... T'as l'air d'être quelqu'une de cool et au passage j'adore ton avataar !

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 13:42 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
plûme de roche a écrit:
Être qui je suis réellement c'est être un légume sans libido ? T'as besoin de ça pour être une meuf ? Est-ce que t'as seulement essayé sans pour voir comment tu te sens ? Et quel est ton niveau pour pouvoir dénigrer ainsi des études scientifiques ? T'inquiète pas, ils gagnent assez de fric avec l'adrocur pour pas avoir besoin de falsifier de telles révolutions.


Etre qui je suis c'est simplement être une fille, mais le soucis c'est que ma libido mental va très bien, si le bas est quasiment out aujourd'hui, et bien ça me fait encore moins de regret d'enlever cette chose qui me gêne. Justement, la perte d envie sexuelle est un effet secondaire indésirable mais pas chez tout le monde (le cas des molécules comme je disais). Sans l'androcure, je me serai suicidée car je détestais être dans ce corps donc je n'arrêterai l'androcure que lorsque j'aurai fait ma réassignation sexuelle. Mais ce que tu oublies, c'est que sans androcure, pas de baisse de testosterone et donc les oestrogènes ne serviraient à rien vu qu'ils ne pourraient pas faire effet comme il faut.
Et si tu veux parler de la progestérone pour remplacer l'androcure, je t'invite à te renseigner sur les études internationales sur ce médicament (texte en anglais uniquement) même si tu peux trouver en français d'autres je suppose. Déjà la progestérone n'est distribué que par très peu de médecins si je ne me trompe pas et beaucoup ne sont pas forcément plus en sa faveur .... Crois moi que si il existait un chemin béni pour notre parcours, nous serions tous sur celui ci et non a faire parfois les cobayes.

Tu veux parler de niveau, il suffit de parler de logique, curiosité, et de savoir se renseigner un minimum pour trouver des tonnes d'informations avec source sur comment sont fait ces études scientifiques, par qui elles sont financés, ... Et avec la logique, tu peux faire des liens.

Ils peuvent en gagner beaucoup, ces entreprises aiment l'argent et si ils peuvent en gagner plus, ils ne vont pas se priver de s en faire plus. Penser qu'ils le font des médicaments pour sauver des vies avant tout, révèle d'être dans un monde illusoire. Il suffit de voir le prix des cachets pour le cancer entre ce qu il coûte à produire et le prix vendu aux clients, la marge est tout simplement honteuse. Donc tu peux penser ce que tu veux mais pour ma part j'ai mes idées aussi et si tu as besoin d'avoir ces propos qui ne sont pas des arguments pour défendre ton point de vue, c'est que tu maîtrises mal ton sujet surtout si tu passes sur l'offensive direct.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 13:43 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
rania-m a écrit:
Bonsoir,

@Nightmely

En tant que médecin, je te déconseille vivement d'arrêter l'Androcur sur les conseils de celles qui sont anti-Androcur.

Rania


Merci, je te rassure, je n'arrêterai mon androcure que quand mon endocrinologue ou le chirurgien me le conseillera. Nous avons tous des parcours différents même si certains points se convergent mais l'expérience de l'une ne peut pas se positionner sur celui s'une autre personne.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 13:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
plûme de roche a écrit:
Nightmely désolée si j'ai eu l'air désagréable parfois je me laisse emporter mais c'est pas contre toi... T'as l'air d'être quelqu'une de cool et au passage j'adore ton avataar !


Pas grave, je peux comprendre que tu es un autre point de vue, du coup, je t'ai répondu aussi au premier message, je n'ai rien contre toi, non plus, a la rigueur, juste si tu peux argumenter tes opinions, je suis une fille ouverte et je peux comprendre que nous avons toutes et tous, une opinion différente que ça soit par nos expériences ou nos relations... Pour ça, si pour moi l'androcure est bien c'est qu'hormis la quasi disparition de mon erection tout marche impeccable et je revis grâce au THS après mentalement tout marche super, je n'ai pas eu de dépression ou autres comme une amie que je connais ...

Hihihi merci, c'est une yokô (femme renarde), un petit peu comme mon emblème vu que le renard est un de mes animaux fétiches ;) et puis dans le folklore japonais, ces femmes correspondent à une figure que j'apprécie beaucoup.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 20:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
"sans androcur, pas de baisse de testostérone"
B
ah non justement. moi j'en prends pas et j'ai presque pas de testostérone
l
es hormones féminines ont un effet anti-gonadotrophe (c'est logique) donc sans androcur tu aurais aussi perdu ta libido dumoins en partie (sans progestérone car avec ça aurait é une perte partielle ou disons plutôt la perte de la libido masculine avec une féminine à la place), mais peuttre que ça ne t'aurait pas suffi et si c'est le cas je le respecte
j
e t'ai pas conseillé de l'arrêter je t'ai juste demandé si tu avais eu une période sans pour voir comment ça te faisait te sentir et du coup être sûre d'affirmer en avoir besoin

S
inon j'ai pas trop compris quelle partie de ta libido te gênait (avec la libido mentale tout ça) mais t'es pas obligée d'éclaircir.
e
t quand tu dis que ça a 'presque tout marché impeccable' je suppose que tu veux dire que tu aurais é mieux si l'érection avait totalement disparu

J
e peux comprendre d'être très gênée par sa libido masculine (j'en étais gênée aussi). mais pour moi être une fille c'est pas ne plus en avoir du tout mais en avoir une féminine

P
our ce qui est de l'étude je voulais dire que je trouvais ça prétentieux de pas la prendre au sérieux car on croit en savoir plus que les gens qui l'ont faite. moi elle me parait sérieuse et même si elle a é faite que sur des bio je trouve ça inquiétant, et ça n'a plus rien d'étonnant vu tout le mal que ce médicament est susceptible de faire
J
e trouve que ce serait un pari risqué de fomenter une fausse étude de cette ampleur : on pourrait arrêter les traitements, se tourner vers un autre laboratoire ou vers des molécules moins chères...

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 21:25 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 493
Les hormones féminines ont un effet anti-gonadotrope....

OUI et NON : dépendant du niveau d'estradiol! (pour cela il faut connaître l'hormonologie sur le bout des doigts pour en causer... double avantage pour moi d'être médecin et fille d'une médecin endo militaire...)

Oui il y a un rétrocontrôle négatif de l'estradiol et de la progestérone sur l'axe hypothalamo-hypophysaire...

MAIS et il y un grand MAIS : chez la femme cis, un niveau d'estradiol supérieur à 200 ng/l de façon prolongée (36 à 48 heures = équivalent de la phase péri-ovulatoire) déclenche un rétrocontrôle positif avec hyper-sécrétion d'un pic paradoxal de LH : si chez la femme cis, cela déclenche l'ovulation, chez la femme trans, cela déclenche un pic de LH qui va aller stimuler les cellules de Leydig qui vont fabriquer de la testostérone...

En gros, si le niveau d'estradiol est supérieur à 200 ng/l, on a une montée de la testo (qui au passage n'est pas détectable sur une prise de sang unique en mode statique).

PAR AILLEURS, pour féminiser, il faut être au-dessus de 200 ng/l en estradiol, donc pour éviter le pic paradoxal de testo, il faut un AAS-P (anti-androgène stéroïdien de type progestatif) pour contrecarrer le pic paradoxal de testo comme.... la cyprotérone (Androcur) CQFD

Donc oui on pourrait se passer de l'Androcur sur un plan théorique si l'estradiol ne dépasser pas 200 ng/l avec à la clé, une faible féminisation .
A l'inverse, quand on dépasser le niveau de 200 ng/l en estradiol, un anti-androgène devient indispensable (normes américaines pour l'estradiol de l'Université de San Francisco par exemple) avec à la clé une féminisation hormonale plus que satisfaisante (évitant la mammoplastie sauf si l'on veut avoir une poitrine de bimbo)

Donc quelqu'un qui n'est pas médecin et qui résume en gros : "chez moi ça marche juste en bithérapie estradiol progestérone" ne connaît rien à la complexité de l'hormonologie. Après il est inutile de se plaindre d'une sub-féminisation!

Rania


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 10 Sep 2018 22:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 601
je suis à plus de 500 d'œstradiolémie et j'ai pas de symptômes de testostérone qui revient et elle est très basse dans mon sang donc pour moi tout va bien à ce niveau
P
ourquoi elle serait pas détectable la testostérone lors du pic de lutéotrophine ? Car elle dure trop peu longtemps ? Si elle est si brève comment elle pourrait entraver efficacement la féminisation ?
e
t si tu me réponds que je repasse régulièrement sous la limite des 200 donc que je peux pas avoir ce pic je veux bien mais dans ce cas personne n'aura le pic vue la quantité de gel que je prends chaque jour
d
onc voilà

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Sep 2018 10:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
plûme de roche a écrit:
"sans androcur, pas de baisse de testostérone"
B
ah non justement. moi j'en prends pas et j'ai presque pas de testostérone
l
es hormones féminines ont un effet anti-gonadotrophe (c'est logique) donc sans androcur tu aurais aussi perdu ta libido dumoins en partie (sans progestérone car avec ça aurait é une perte partielle ou disons plutôt la perte de la libido masculine avec une féminine à la place), mais peuttre que ça ne t'aurait pas suffi et si c'est le cas je le respecte
j
e t'ai pas conseillé de l'arrêter je t'ai juste demandé si tu avais eu une période sans pour voir comment ça te faisait te sentir et du coup être sûre d'affirmer en avoir besoin

S
inon j'ai pas trop compris quelle partie de ta libido te gênait (avec la libido mentale tout ça) mais t'es pas obligée d'éclaircir.
e
t quand tu dis que ça a 'presque tout marché impeccable' je suppose que tu veux dire que tu aurais é mieux si l'érection avait totalement disparu

J
e peux comprendre d'être très gênée par sa libido masculine (j'en étais gênée aussi). mais pour moi être une fille c'est pas ne plus en avoir du tout mais en avoir une féminine

P
our ce qui est de l'étude je voulais dire que je trouvais ça prétentieux de pas la prendre au sérieux car on croit en savoir plus que les gens qui l'ont faite. moi elle me parait sérieuse et même si elle a é faite que sur des bio je trouve ça inquiétant, et ça n'a plus rien d'étonnant vu tout le mal que ce médicament est susceptible de faire
J
e trouve que ce serait un pari risqué de fomenter une fausse étude de cette ampleur : on pourrait arrêter les traitements, se tourner vers un autre laboratoire ou vers des molécules moins chères...


Dans mon cas, l'androcure a été prescrit pour ça, et ainsi que les oestrogènes n'ait pas de concurrence en quelques sortes ni que je sois bourrée d'hormones contradictoire. Après selon certaines études, il semblerait que nos cerveaux est une capacité à bloquer certains paramètres comme une sorte de défense pour ne pas évoluer totalement dans le genre que le cerveau estime ne pas être le sien ... Après, je sais que ma testostérone avant ma transition et ma prise d'androcure était à 3,1 (ce qui selon mes endocrinos était ridicule pour un homme, même si je suis dans le très bas de la fourchette). Donc je pense que notre cerveau doit nous protéger un minimum aussi et l'androcure ou la progestérone aide à baisser encore le taux.

Après pour ma perte de libido, je savais à quoi m'attendre et peu importe ce qu il en serait advenu, je me serai adaptée, le but étant d'être une femme et de réconcilié l'esprit et le corps sur qui nous sommes. Après, je ne souhaite pas arrêter quelque soit la partie du traitement car même avec juste l'androcure, je suis re-née donc si j'arrête je peux faire une bêtise et même, disons que c'est dans mon traitement et j'ai confiance en mon endocrinologue donc je respecte le traitement et le principal est que je sois heureuse chaque jour de me lever et d'avoir une (jolie) fille dans le miroir en face de moi.

Après je parlais plus de l envie mentale, vu que ça peut être un des effets indésirables du traitement mais je disais que pour moi de ce côté là, tout est en règle, tout simplement.
Disons que je ne suis pas vraiment gênée par elle, car je n'en ai jamais eu avec mes partenaires, que ça soit avant ou pendant ma transition, j'ai souvent pensé à un blocage neuronal, il n y a qu une seule personne avec qui je pouvais avant ma transition car nous étions fusionnelles et c'était une fille, hormis elle, rien du tout et peu importe avec qui. Donc ça ne me gêne pas du tout, juste maintenant même avec elle, il n y a plus rien aussi lol mais comme je l ai dis au dessus, je savais à quoi m'en tenir en faisant le traitement.

C'est pas de ne pas la prendre au sérieux, mais plutôt de se méfier aussi, surtout maintenant, on est dans une ère ou les gens désinforment plus que ce qu'ils n'informent donc je dirai que c'est prendre du recul par rapport à ça. Et comme je te disais, des fois c'est des coups de concurrents pour pénétrer le marché ou faire tomber un produit, dans ce cas là, on pourrait imaginer qu'un laboratoire concurrent essaie de faire passer de la progestérone sur le marché pour détrôner le fameux androcure. C'est qu'une hypothèse bien sûr mais les coups tordus dans ce monde sont récurrents et beaucoup de choses sont de la prestidigitation. Au final, ça ne veut pas dire de ne pas faire attention ou autres mais aussi de garder une réserve sans forcément prendre pour argent comptant, c'est vraiment en toute sympathie que je dis ça. Bonne journée ou bonne soirée à toi.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Sep 2018 10:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2018 17:58
Messages: 17
Localisation: Avignon
plûme de roche a écrit:
"sans androcur, pas de baisse de testostérone"
B
ah non justement. moi j'en prends pas et j'ai presque pas de testostérone
l
es hormones féminines ont un effet anti-gonadotrophe (c'est logique) donc sans androcur tu aurais aussi perdu ta libido dumoins en partie (sans progestérone car avec ça aurait é une perte partielle ou disons plutôt la perte de la libido masculine avec une féminine à la place), mais peuttre que ça ne t'aurait pas suffi et si c'est le cas je le respecte
j
e t'ai pas conseillé de l'arrêter je t'ai juste demandé si tu avais eu une période sans pour voir comment ça te faisait te sentir et du coup être sûre d'affirmer en avoir besoin

S
inon j'ai pas trop compris quelle partie de ta libido te gênait (avec la libido mentale tout ça) mais t'es pas obligée d'éclaircir.
e
t quand tu dis que ça a 'presque tout marché impeccable' je suppose que tu veux dire que tu aurais é mieux si l'érection avait totalement disparu

J
e peux comprendre d'être très gênée par sa libido masculine (j'en étais gênée aussi). mais pour moi être une fille c'est pas ne plus en avoir du tout mais en avoir une féminine

P
our ce qui est de l'étude je voulais dire que je trouvais ça prétentieux de pas la prendre au sérieux car on croit en savoir plus que les gens qui l'ont faite. moi elle me parait sérieuse et même si elle a é faite que sur des bio je trouve ça inquiétant, et ça n'a plus rien d'étonnant vu tout le mal que ce médicament est susceptible de faire
J
e trouve que ce serait un pari risqué de fomenter une fausse étude de cette ampleur : on pourrait arrêter les traitements, se tourner vers un autre laboratoire ou vers des molécules moins chères...


Dans mon cas, l'androcure a été prescrit pour ça, et ainsi que les oestrogènes n'ait pas de concurrence en quelques sortes ni que je sois bourrée d'hormones contradictoire. Après selon certaines études, il semblerait que nos cerveaux est une capacité à bloquer certains paramètres comme une sorte de défense pour ne pas évoluer totalement dans le genre que le cerveau estime ne pas être le sien ... Après, je sais que ma testostérone avant ma transition et ma prise d'androcure était à 3,1 (ce qui selon mes endocrinos était ridicule pour un homme, même si je suis dans le très bas de la fourchette). Donc je pense que notre cerveau doit nous protéger un minimum aussi et l'androcure ou la progestérone aide à baisser encore le taux.

Après pour ma perte de libido, je savais à quoi m'attendre et peu importe ce qu il en serait advenu, je me serai adaptée, le but étant d'être une femme et de réconcilié l'esprit et le corps sur qui nous sommes. Après, je ne souhaite pas arrêter quelque soit la partie du traitement car même avec juste l'androcure, je suis re-née donc si j'arrête je peux faire une bêtise et même, disons que c'est dans mon traitement et j'ai confiance en mon endocrinologue donc je respecte le traitement et le principal est que je sois heureuse chaque jour de me lever et d'avoir une (jolie) fille dans le miroir en face de moi.

Après je parlais plus de l envie mentale, vu que ça peut être un des effets indésirables du traitement mais je disais que pour moi de ce côté là, tout est en règle, tout simplement.
Disons que je ne suis pas vraiment gênée par elle, car je n'en ai jamais eu avec mes partenaires, que ça soit avant ou pendant ma transition, j'ai souvent pensé à un blocage neuronal, il n y a qu une seule personne avec qui je pouvais avant ma transition car nous étions fusionnelles et c'était une fille, hormis elle, rien du tout et peu importe avec qui. Donc ça ne me gêne pas du tout, juste maintenant même avec elle, il n y a plus rien aussi lol mais comme je l ai dis au dessus, je savais à quoi m'en tenir en faisant le traitement.

C'est pas de ne pas la prendre au sérieux, mais plutôt de se méfier aussi, surtout maintenant, on est dans une ère ou les gens désinforment plus que ce qu'ils n'informent donc je dirai que c'est prendre du recul par rapport à ça. Et comme je te disais, des fois c'est des coups de concurrents pour pénétrer le marché ou faire tomber un produit, dans ce cas là, on pourrait imaginer qu'un laboratoire concurrent essaie de faire passer de la progestérone sur le marché pour détrôner le fameux androcure. C'est qu'une hypothèse bien sûr mais les coups tordus dans ce monde sont récurrents et beaucoup de choses sont de la prestidigitation. Au final, ça ne veut pas dire de ne pas faire attention ou autres mais aussi de garder une réserve sans forcément prendre pour argent comptant, c'est vraiment en toute sympathie que je dis ça. Bonne journée ou bonne soirée à toi.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Sep 2018 12:43 

Inscription: 01 Fév 2018 04:32
Messages: 9
Et moi qui prend 100mg par jour...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], rania-m et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com