Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 20 Juil 2018 19:14

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté: 02 Juil 2018 19:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 373
Bonsoir,

j'espère que tout va bien pour vous,

je voudrais vous demander si vous ressentez parfois des maux de têtes dont vous avez l'impression qu'ils sont directement dus à votre dysphorie de genre ?

Je m'explique : il y a des moments où je ressens l'oppression de la norme de genre masculine de façon très lourde dans l'encéphale, en particulier dans le front...Comme un poids psychologique très massif qui appuie sur mon cerveau...

Est-ce que ça vous parle ?

Merci et à bientôt :-)

Eloïse


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 02 Juil 2018 21:17 

Inscription: 21 Mai 2018 08:27
Messages: 77
Bonsoir,

J'ai de très gros soucis de migraine, c'est un tout autre type de céphalée.
L'estradiol me soulage considérablement ces migraines.

Je ne sais pas dans ton cas si la dysphorie est en cause, mais c'est très possible.

Bises


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Juil 2018 07:39 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 373
Ok merci !!!
Tout le meilleur à toi.
A une prochaine,
Eloïse


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Juil 2018 17:25 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 373
Pour aller un peu plus loin, j'ai l'impression qu'en fait je suis en permanence en train d'essayer de compenser l'inadaptation de ma personnalité de femme à l'image que les autres se font de moi comme personne plutôt de sexe masculin (même si je suis très androgyne aujourd'hui), ce qui me pose des problèmes intellectuels complexes qui me fatiguent le cerveau au quotidien...

Egalement le fait de voir beaucoup de femmes dont j'adore et j'envie le look et de ne pas pouvoir m'habiller encore comme je veux m'oblige je pense en permanence à être en contrôle de moi, de mes émotions, de mes désirs, et je pense que ce contrôle permanence génère pas mal de tension mentale...


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Juil 2018 18:16 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28776
Localisation: citoyenne du monde
LilasLuz a écrit:
Pour aller un peu plus loin, j'ai l'impression qu'en fait je suis en permanence en train d'essayer de compenser l'inadaptation de ma personnalité de femme à l'image que les autres se font de moi comme personne plutôt de sexe masculin (même si je suis très androgyne aujourd'hui), ce qui me pose des problèmes intellectuels complexes qui me fatiguent le cerveau au quotidien...

Egalement le fait de voir beaucoup de femmes dont j'adore et j'envie le look et de ne pas pouvoir m'habiller encore comme je veux m'oblige je pense en permanence à être en contrôle de moi, de mes émotions, de mes désirs, et je pense que ce contrôle permanence génère pas mal de tension mentale...

helo Elouise !
si je comprends tu est en train te rendre malade pour l'image ,de se que les autres se font de toi ??
si c'est ça ,pose toi la question de qui sont ses autres qu'elle rôle ils on vraiment dans ta vie
invente toi des joies de vivre plutôt...mets en plain de couleurs...elles ne ferons jamais unanimité...mais...se serais trop triste un monde ou on vie travers l'image que les autres on de nous
surtout si ses autres ne son que ,ou font partie des banalités du quotidien ???
oui je suis passer par là aussi ...les autres ...les autres....il y avait toujours les autres....depuis un bon moment ,je suis devenue plus égoïste en pensant a moi,mon bonheur et tant pis pour les autres
comme dit le dicton:
mieux veux être aimer pour se que je suis .......
aller te fait pas tant de mal........la masculinité et féminité son juste des mots ,inventer pour sexer les etres humains...je ne fait plus attention si je suis masculine ou feminine ,sa m'est biens égal tout se blabla.....je reste moi meme et si je dois masculiniser ma vois mes actes je me gênerais pas et vice versa
comprends qui peut :D
bises et detends toi :lol:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 05 Juil 2018 07:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 373
Merci merci Alexia !
Tu as raison. Mais c'est plus fort que moi, c'est comme un gros nuage qui m'oppresse...
Et qui grossit au fil de la journée...Je me lève plutôt légère, et ensuite ça s'accumule pendant la journée...
Je vais en parler à mon psy :-)
A bientôt, tout le meilleur,
Eloïse


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 05 Juil 2018 10:38 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28776
Localisation: citoyenne du monde
LilasLuz a écrit:
Merci merci Alexia !
Tu as raison. Mais c'est plus fort que moi, c'est comme un gros nuage qui m'oppresse...
Et qui grossit au fil de la journée...Je me lève plutôt légère, et ensuite ça s'accumule pendant la journée...
Je vais en parler à mon psy :-)
A bientôt, tout le meilleur,
Eloïse

un burnaut ????
prends des vacances , prends du recul......essaye de ne pas toujours prendre sur toi,et sort tes grifes se il le faut
tu as des arguments pour la transphobie
tète haute et téton altier
bises espérons que tu aie mieux :wink:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 05 Juil 2018 14:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mai 2018 09:23
Messages: 9
Localisation: A côté d'Arles
Coucou,

Alexia : Tu viens de m'ouvrir un autre horizon avec le téton altier !
Mon Dieu, je ne savais comment décrire mes tétons, et là, d'un coup, grâce à toi : altier !

Ah cela me plaît : J'ai les tétons altiers et regorgeants de plaisir !
C'est pas beau, ça !

Eloïse :

Les autres ne sont que l'image que l'on pense qu'ils ont de nous. Autrement dit, l'autre est soi-même.
Ce que les autres pensent de nous, nous ne pouvons le savoir tant qu'ils ne l'expriment pas même et y compris lorsqu'ils nous regardent et que l'on interprète ce regard. L'on peut se tromper tellement vite !
Alors à la question : Que pense-t-il de moi celui-là ?
La réponse est : Je n'en sais fichtre rien !

Par contre, si je commence à me dire :

- il me regarde bizarrement, il me juge. Peut-être que c'est ma jupe qu'il ne supporte pas ? Ou ai-je un bouton sur le nez ? Il voit que je suis un homme habillé en femme ? ....pfff...
Comment je peux savoir ce qu'il pense ?
C'est donc moi qui interprète ! Et je donne un aspect négatif à ce que je vois !

- il me regarde bizarrement, il me juge. Peut-être qu'il aime ma jupe ? Ou mon visage lui plaît-il ? Il voit que je suis une femme dans un corps d'homme ? ....pfff...
C'est toujours moi qui interprète ! Et je donne un aspect positif à ce que je vois !

C'est l'aspect positif qu'il faut privilégier ! Ou neutre !
Les pensées négatives, il faut les oublier, les rejeter, les déchirer, les brûler, les jeter, les évacuer ...........

Bisous
Julie veneration

_________________
"A te regarder, ils s’habitueront" René Char


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 05 Juil 2018 19:49 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5729
Localisation: pres de Jyon Grrrr
je ne sais plus qui a dit (sartre?) "l'enfer c'est les autres"
donc toute la difficulté est en effet de pouvoir passer outre au "quand dira-t-on" qui nous rend prisonnier.
Il y a selon moi seulement 2 sorties possibles (positivement) de ce piège: le coming out, direct, brutal, ça passe ou ça casse et la progression tranquille qui ne dit rien mais qui est plus lente.
A chacun de voir selon son contexte.
S'il y a d'autres voies, les avis et expériences seront bienvenues.

Je comprends que l'on puisse avoir des tensions dues à cette distorsion (plutot que disphorie) entre notre ressenti et notre image.
Je suis assez d'accord Lilas Luz que tes tensions puissent venir de cela (je suis la plupart du temps hyper tendue moi aussi du fait d'un hyper controle imposé quand la situation l'implique, et je finis par ne plus m'en rendre compte. Heureusement je n'ai pas de migraines (l'aspirine est toujours près de moi quand même), mais d'autres désagréments s'invitent néanmoins, que je dois gérer).

Courage :wink:

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Juil 2018 07:38 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 373
Merci les filles pour vos commentaires ! ça fait du bien de se sentir soutenue.

Je commence à comprendre pourquoi je suis si soumise au regard d'autrui. Et j'ai commencé à m'en libérer !

Mais c'est pas simple quand on fonctionne comme ça depuis plus de 40 ans :-)

Bisous et à bientôt :-)

Eloïse


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Juil 2018 08:23 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28776
Localisation: citoyenne du monde
LilasLuz a écrit:
Merci les filles pour vos commentaires ! ça fait du bien de se sentir soutenue.

Je commence à comprendre pourquoi je suis si soumise au regard d'autrui. Et j'ai commencé à m'en libérer !

Mais c'est pas simple quand on fonctionne comme ça depuis plus de 40 ans :-)

Bisous et à bientôt :-)

Eloïse

et oui c'est pas facile......pour aucune personne qui subie le regard des autres que se sois transgenre ou pas
le tout est de t'aimer ...ne pas avoir honte de qui tu est....de te assumer tête haute téton altier...un sourire un bonjour avec assurance ....
il faut pas oublier que l'ignorance existe encore chez les autres malheureux et la transphobie par conséquence aussi ,mais comme dit plus haut des fois les regards peuvent être plus bienveillants que se qu'on pense ....donc il faut pas prendre sur soi ....il faut prendre en dérision certaines situations et en rire même ....sois heureuse et fier de être une femme transgenre Elouise !
bizh bon weeckend !

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Juil 2018 22:14 

Inscription: 23 Déc 2017 17:49
Messages: 50
Localisation: Haute-Marne
Bonsoir,

Eloïse, j'ai bien vu ton message.
comment y répondre?
j'ai eu longtemps (encore parfois) des migraines.
bien sûr, il y a des médicaments...
mais il faut prendre le problème à la source.

"parenthèse, auto-dérision
je te parle avec mes mots
je ne suis pas médecin
je suis un/e patiente
je ne comprends pas tout ici
alors merci l'ordi (wikipédia wiktionnaire conjugeur)
je n'ai pas fait les hautes études (3ème étage)
j'ai juste fait mat sup (heu... matériel supérieur)
parfois, je me demande si je suis à ma place ici
juste te dire ma vision, mon histoire
fin de la parenthèse."


https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9phal%C3%A9e
https://fr.wikipedia.org/wiki/Migraine
https://fr.wiktionary.org/wiki/altier
https://fr.wikipedia.org/wiki/Enc%C3%A9phale

voilà, de la couleur, de l'italique, des liens (j'apprends)
mon expérience:
quand tu as mal au ventre, ton médecin te donne un médicament... pour le ventre.
les pieds, la tête et tout le reste. bon, ça soulage parfois.
maintenant, et je pense que tu as la bonne question/réflexion.
Maux de tête dysphorie/oppression de genre.
ok
mes mots de tête, mes migraines depuis toujours, des médicaments...
se mettre un pansement, mais continuer à se taper dessus!
j'ai fait le "forcing" en 2016 pour voir une neurologue.
bien vue, enfin, un vrai traitement.
à côté, je découvrais le mot "transgenre".
alors je mélange un peu tout,
la neurologue me dit que ça devrai être interdit (de faire ce qu'on fait: une transition... transphobe???)
le pharmacien me donne des conseils pour les migraines,
boire du café: je ne peux pas,
boire du cola: il ne m'en faut pas,
éviter les contrariétés: je lui réponds alors que ça fait 44 ans que je suis contrariée!!!
la boucle est bouclée.
c'est valable, malheureusement, pour tout ce que j'ai eu.
prendre le problème à la source, comprendre qui on est. c'est très difficile.
les psy? pourquoi pas si ça te fait du bien.
pour ma part, ils ne m'ont jamais rien apporté!
juste ce "pansement" cette "canne" pour les dépressions sans jamais chercher à comprendre pourquoi.
ils ont essayaient de me soigner, mais je les ai rendu malade, déjà deux d'enterrés!
je me suis débrouillée seule...
et quand tu trouves qui tu es, ben ça dérange.
ça dépasse le système des médecins et des pharmaciens.
alors j'ai plus appris en échangeant ici et là.
la confiance, je ne l'ai plus.
c'est franchement de l'acharnement de la part du corps médical (POUR MOI),
nous passons encore pour des malades mentaux.
deux ans et demi après avoir compris qui j'étais, ils essayent encore de vouloir me mettre dans "des cases"...
ma case: trans-genre. c'est pas mon GENRE. je suis une femme dans le mauvais corps.
ça dépasse leurs limites, ce sont eux les malades.
seules ma généraliste et l'endocrinologue ont compris.
demande à une femme de s'habiller au rayon "homme" (bon, il y en a qui aiment)
ou plutôt de les interdire de s'habiller de se coiffer de se maquiller de penser "femme".

alors je suis mal placée pour te conseiller, moi-même dans un grand tsunami.
encore une fois, je ne suis pas médecin, juste assures-toi que tout va bien en écartant les éventuels problèmes.

je ne te mets pas la pression,
j'ajoute ma réponse aux autres réponses,
respirer, prendre l'air, s'ouvrir, lâcher prise, se détendre, ... relire les autres réponses.

si tu rêve de sauter en parachute, tu prends l'avion.
tu es en haut, tout là haut.
soit tu demande au pilote de te reposer,
soit tu sautes...
ça peut se passer bien ou moins bien...
tu arriveras toujours en bas (pas de mauvaises blagues),
il faut juste être bien accompagnée bien mesurer les risques.

j'ai fais attention de mettre "ma parenthèse"
j'essaie d'employer des mots simples face à nos situations parfois complexes.
les réactions sont les bienvenues, c'est fait pour ça.

MERCI A TOU-S-TES

gros bisous Eloïse.


_________________
Mariane
C'est compliqué de faire simple...
Ils ne savaient pas que c'était impossible; alors ils l'on fait.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 08 Juil 2018 01:16 

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 369
tu pourrais voir un magnétiseur

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

h
ttp://lexilee.blog.free.fr


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Juil 2018 07:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 373
Hello à toutes,
merci merci pour vos messages !
Je vais réfléchir à tout ça...En essayant de ne pas me donner encore plus mal à la tête :-)
A bientôt, tout le meilleur,
Eloïse


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com