Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 15 Aoû 2018 02:20

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: THS et sport
Message non luPosté: 13 Juil 2018 22:17 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2018 07:57
Messages: 31
Localisation: Grenoble
Bonsoir,

Pardon pour cette question un peu bête qui, peut-être, a déjà trouvé réponse. Si tel est le cas, je ne suis pas parvenue à la dénicher.
Dans ma pratique sportive, j'ai appris que le travail intensif des cuisses favorisait la production de testostérone.
Je ne sais pas si c'est une ânerie ou non car, hormonalement parlant, je n'y connais pas grand chose.
Je sais par contre qu'avec une alimentation adaptée et des séances cardio à la place des séances musculation, les muscles vont fondre comme neige au soleil.
Mais je me demande seulement si l'effet du THS n'est pas amoindri si je m'exerce toujours, même si ce n'est pas de la même façon.

Par avance, merci :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 14 Juil 2018 06:49 

Inscription: 10 Avr 2018 13:20
Messages: 37
Il ne faut pas faire trop de sport de manière intensive, j’avais lu ça quelque part je sais plus où.
Il faut garder un minimum de graisse pour permettre sa nouvelle répartition via le THS.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 14 Juil 2018 09:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2018 07:57
Messages: 31
Localisation: Grenoble
D'accord, merci pour ta réponse. :)

Dans mon cas la graisse est la chose la plus difficile à faire disparaître, ça tombe plutôt bien!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 14 Juil 2018 10:38 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2016 22:25
Messages: 159
Localisation: Essonne
Concernant la testo et le sport, il me semble que les Spironolactone, Finastéride & Androcur devraient empêcher sa synthèse, quelle que soit sa source dans le corps, non ?

Mon endoc m'a dit que vu mon sombre passé hormonal (Des années de testostérone ;-)), si je prenais du poids ce serait toujours au niveau abdominal. Bref, je prendrai toujours du bide si je grossis.
Beaucoup de nanas trans m'ont dit que la nouvelle répartition des graisses se faisait très lentement, d'autres m'ont dit qu'il fallait tout perdre pour reprendre ensuite et que le gras se place aux bons endroits, bref tout cela me semble très flou.
Un petit passage sur Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Adipocyte) confirme ce que disait mon endoc : "Dans le cadre d'un régime amaigrissant, la perte de graisse peut faire intervenir une élimination par les adipocytes de leur surcharge lipidique, mais on ne peut pas réduire le nombre des cellules. Une cellule adipocyte ne disparaît pas : elle évoluera selon la stimulation adipeuse (atrophie ou hypertrophie)". En gros, si on a été un homme gros, on a des cellules graisseuses en embuscade dans les zones masculines, prêtes à emmagasiner tout le gras qu'elles peuvent. La seule solution pour retirer physiquement les adipocytes semble être la liposuccion. Sinon nous sommes condamné·e·s au régime permanent, pour éviter la réapparition d'un silhouette qui fasse mauvais genre ! A noter, à Gand (j'imagine que ça se fait ailleurs aussi) ils font une intervention qui me semble très intéressante pour les MTF : Ils prennent les adipocytes abdominaux pour les réinjecter dans les fesses et les cuisses. En clair, ils déplacent les cellules graisseuses aux bons endroits.

Sinon niveau sport, en plus de la course (que je pratique moins vu la chaleur qu'il fait actuellement), je vais en salle pour muscler mes cuisses (Press, abducteurs, adducteurs, fentes), des abdos, gainages etc pour affiner ma taille, un peu de musculation du dos pour la posture (Tirage horizontal...) et pas mal de cardio. Je n'ai pas constaté de symptômes d'une montée de testo pour le moment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 14 Juil 2018 11:42 

Inscription: 21 Mai 2018 08:27
Messages: 97
Hello,

Le sport est réputé pour augmenter la T ( testostérone) .
Il semble qu'en cas de très faible masse graisseuse, cela ne fonctionne pas.

Dans le cas MtF, les anti androgènes doivent largement inhiber cet effet.

Le Finasteride ou son homologue le dutasteride sont particuliers.
Ils n’inhibent pas la T ou sa production, ils inhibent le transformation T -> DHT.
Ils inhibent / perturbent diverses autres transformations, notamment T -> estradiol.
Il en résulte une accumulation et augmentation de la T !!! Il y a de très grosses variations individuelles.
Typiquement la T augmente de 35% selon les notices.
De nombreux effets indésirables.
Google : -> Post Finasteride Syndrome
On retrouve en gros la même chose pour le dutasteride.

À éviter !
Voir les messages plus détaillés de rania-m sur ce sujet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 14 Juil 2018 12:16 

Inscription: 10 Avr 2018 13:20
Messages: 37
Oui la liposuccion est la seule solution pour supprimer définitivement les cellules graisseuses aux endroits voulus. Passé 20/25 ans, elles ne se multiplient plus. On garde notre capital de cellules graisseuses acquis pendant la puberté à vie.
Il sera donc bcp plus difficile de grossir dans les zones traitées par la liposuccion. Si on grossi ce sera de manière plus diffuse sur le corps et on retrouvera sa silhouette après liposuccion si on remaigri.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 14 Juil 2018 12:36 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1319
Localisation: lyon 69006
La lipo c est pas mal du tout . C est assez douloureux mais efficace. J ai eu l occasion de faire l abdomen et taille complet et les poignets d amours en deux fois depuis c est nickel . Mais de toute façon le régime permanent c est un truc qui concerne déjà pas mal d entre nous . Maintenir une activité sportive pour ne pas prendre de poid c est presque une obligation dans nos situation


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 15 Juil 2018 07:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2018 07:57
Messages: 31
Localisation: Grenoble
Merci beaucoup pour toutes ces précisions.
Je suis rassurée quant au fait de pouvoir continuer le sport avec le THS. Ça n'a l'air de rien comme ça mais ça contribue beaucoup au bien-être aussi.
Pour la lipo, c'est une excellente solution (@nathasha69, douloureuse oui j'imagine, au vu des nombreux hématomes qu'elle occasionne) aux problèmes présentés. C'est déjà difficile de réduire la taille de ces braves cellules adipeuses sans transition alors pour les déplacer... c'est une autre affaire. Peut-être qu'après 10 ans de THS il y a un résultat au niveau de la répartition mais, au moins, avec le "transfert" (@claire.c.clair, j'avais vu ça aussi c'était en effet très intéressant!) des graisses on a la garantie que ça fonctionne!
Merci pour le petit cours Maelyne. Je ne savais pas qu'on cessait de produire ce type de cellule après 25 ans!
@Meav, je crois que tu as réussi à m'effrayer quant à la finasteride. Plusieurs posts en parlent et cela n'a pas l'air bon ni pour la santé ni pour quoi que ce soit d'autre. En tout cas de ce que j'ai compris, le sport augmente peut-être la production de testostérone mais sa synthèse ne se fait pas grâce aux inhibiteurs :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 15 Juil 2018 09:05 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1319
Localisation: lyon 69006
Tout les médoc sont dangereux. Ce n est pas des bondons. Il faut juste calculer le bénéfice risque et compenser par une hygiène de vie correct. Si tu fais du sport que tu ne fume pas ne boit pas . Que tu surveille ton alimentations. Tu fais baisser la courbe risque . Tu dois préserver ton capital foie et reins et l activité physique et l alimentation te permettront d y arriver et de supporté un traitement assez lourd .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 15 Juil 2018 10:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2018 07:57
Messages: 31
Localisation: Grenoble
Je suis complètement d'accord avec toi.
Ils ne sont pas à prendre à la légère, quels qu'ils soient.
Cela n'a pas grand rapport avec une transition mais j'ai vu les effets d'un lourd traitement hormonal (procréation médicalement assistée) sur mon épouse, pendant trois ans, et c'était pas la joie. Plutôt sensible du foie justement, je la retrouvais quelque peu jaunie le matin, entre autres. Sans compter la fatigue intense, la prise de poids et tous les problèmes associés au traitement.
Une hygiène de vie correcte est essentielle à une santé correcte, tu as tout dit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 15 Juil 2018 16:33 

Inscription: 21 Mai 2018 08:27
Messages: 97
Luem'vi a écrit:
...
@Meav, je crois que tu as réussi à m'effrayer quant à la finasteride. ...


Voir :
viewtopic.php?f=49&t=19611

En gardant à l'esprit que le finasteride et le dutasteride ont sensiblement les mêmes effets.

Bises.

Meav


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: THS et sport
Message non luPosté: 16 Juil 2018 18:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2018 07:57
Messages: 31
Localisation: Grenoble
J'avais lu ton post au sujet de ces traitements. C'est toujours utile d'avoir ces renseignements au cas où la prescription interroge !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com