Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 10 Déc 2018 15:13

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Androcure pour ses bien fait?
Message non luPosté: 18 Mai 2015 20:50 

Inscription: 11 Déc 2013 23:37
Messages: 314
Bonjour tous le monde!

Voilà depuis que j'ai arrêter l'androcure, bonjour les cheveux qui régraissent tous le temps et les boutons la peau qui brille!

C'est plus possible tout ça!

Il me reste de l'androcure, plusieur boite et j'ai toujours mon ordonnance, je me demander si je pouvais en prendre et à quel dose?

Car je veux garder ma libido!Et sa me la coupé totalement! Et me fatigué beaucoup! Si je prend un comprimer par semaine? Un tous les trois jours?

Ou si vous avez une autre solution... Car la je supporte plus!


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2015 22:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mai 2015 21:39
Messages: 9
Localisation: Pays de l'enfance éternelle
Coucou,

Si tu es vraiment une femme à l'intérieur je trouve ça étrange que tu sois attachée au fait de maintenir une libido masculine...

Moi au contraire je suis soulagée de ne plus en avoir.

Pour toi ce n'est pas plus important le fait d'avoir de beaux cheveux et une peau saine ?

_________________
Que te dit ta conscience ?
Tu dois devenir ce que tu es.

Nietzsche


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2015 22:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28929
Localisation: citoyenne du monde
Lunairya a écrit:
Coucou,

Si tu es vraiment une femme à l'intérieur je trouve ça étrange que tu sois attachée au fait de maintenir une libido masculine...

Moi au contraire je suis soulagée de ne plus en avoir.

Pour toi ce n'est pas plus important le fait d'avoir de beaux cheveux et une peau saine ?

:D ulà, calme toi, Stella est une femme dans tout les sens tu terme, et opéré
l'androcur n'est pas que donner a des femmes trans, en quete de castration chimique
beaucoup de femmes y prenne, pour les mêmes raisons que Stella
et puis tu sais une femme bande aussi du clitoris,les femmes trans c'est juste un clitoris plus exacerbé :D et différent :D

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2015 23:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mai 2015 21:39
Messages: 9
Localisation: Pays de l'enfance éternelle
Ah oups désolée, je ne savais pas, elle ne l'avais pas précisé :oops:

Du coup pour répondre à ta question Stella, je pense que 25mg d'Androcur tous les 3 jours devraient largement suffir :)

En plus vu que tu n'as plus de testicules je ne vois pas d'où peut venir ta testostérone ?

_________________
Que te dit ta conscience ?
Tu dois devenir ce que tu es.

Nietzsche


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2015 23:14 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28929
Localisation: citoyenne du monde
Lunairya a écrit:
Ah oups désolée, je ne savais pas, elle ne l'avais pas précisé :oops:

Du coup pour répondre à ta question Stella, je pense que 25mg d'Androcur tous les 3 jours devraient largement suffir :)

En plus vu que tu n'as plus de testicules je ne vois pas d'où peut venir ta testostérone ?

ah :D
il faut peut etre t'intruire la dessus ,figure toi, que toutes femmes en produise de la testostérone ,heureusement mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2015 23:23 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mai 2015 21:39
Messages: 9
Localisation: Pays de l'enfance éternelle
oui je sais, c'est par les ovaires, mais vu que Stella n'a ni ovaires ni testicules je vois pas trop, enfin j'avais entendu parler des glandes surrénale une fois mais je ne me souviens pas trop...

_________________
Que te dit ta conscience ?
Tu dois devenir ce que tu es.

Nietzsche


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2015 23:33 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28929
Localisation: citoyenne du monde
Lunairya a écrit:
oui je sais, c'est par les ovaires, mais vu que Stella n'a ni ovaires ni testicules je vois pas trop, enfin j'avais entendu parler des glandes surrénale une fois mais je ne me souviens pas trop...

oui c'est exacte se sont les glandes surrénales ,se qui explique aussi la testostérone chez les femmes

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2018 09:55 

Inscription: 04 Mai 2016 22:07
Messages: 250
Je ressors ce post.

cela fait 2 ans que je suis à 50 mg d androcur.
Je confirme que durant 1 an et demi, ma libido était nulle.
Cela fait 1 an que j'ai eu mon orchidectomie et prend toujours mes 50mg d'androcur.

Depuis 3 mois maintenant, ma libido a explosé et a repris comme avant.
Meme trop ... vraiment comme avant ma ths .
et j'ai 0,2 en taux de testo dans mes résultats.

ce ne sait quoi en penser ... notre corps s'adapte au médicament et à nos besoins,envies ???


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2018 01:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 631
Tu prends de la progestérone ?
Fais-tu doser aussi ta dihydrotestostérone, et si oui est-elle basse ?

On peut pas être sûres que ta testostéronémie soit toujours aussi basse que sur le cliché qu'est ton bilan sanguin mais en tout cas si tes glandes surrénales ont décidé de se venger de ton orchidectomie en sécrétant de la testostérone pendant quelques mois l'androcur ne pourra pas la contrer car cette sécrétion est spontanée en quelque sorte contrairement à celle des testicules, elle n'est pas sous contrôle de la lutéotrophine que bloque l'androcur ; par contre celui-ci a un autre effet anti-androgénique plus loin dans la chaîne pour que la testostérone ne fasse pas effet mais je crois pas que ça joue sur l'excitation...

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2018 20:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Déc 2016 00:53
Messages: 9
Bonjour.

Normalement, dans le contexte d'un THS d'une femme trans, le citrate de cyproterone (ANDROCUR) a pour but de faire diminuer suffisamment le taux sanguin de testostérone. Après ablation des testicules, il n'y a, à ma connaissance, aucune raison de continuer à prendre ce médicament. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas poursuivre un traitement continu par ANDROCUR pendant plus de 5 ans car le risque d'exposition aux complications est alors augmenté.

Pour en savoir davantage, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre endocrinologue.

Corinne


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2018 20:50 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 525
Bonsoir,

@Plûme de Roche

A ma connaissance (relativement vaste au passage...), la DHT n'a aucun intérêt en terme de dosage car l'ACP bloque la synthèse de la testostérone ce qui implique que la DHT sera forcément basse (puisque la DHT résulte de la réduction de la testo par la 5alpha-réductase...)

Ensuite, cela fait enfantin (limite cour d'école) de dire que "les surrénales se vengent de l'orchidectomie"... car les surrénales n'ont que faire que les testicules soient présents ou pas. Tu peux avoir (sans que cela ne soit une obligation) une hypersécrétion compensatrice d'androgènes surrénaliens dont une fraction sera transformée en testo...

L'ACP est un anti-androgène stéroïdien de type progestatif ce qui explique son effet LH-suppresseur. A ceci se cumule l'effet de blocage du récepteur des androgènes ce qui explique que l'ACP contrecarre les effets d'une hypersécrétion éventuelle d'androgènes surrénaliens.

@CorinneLR

- la cyprotérone est sous la forme estérifiée d'acétate (d'où le sigle ACP : Acétate de CyProtérone) et non sous forme citrate.

- après une ablation testiculaire (orchidectomie ou vaginoplastie) : l'ACP peut avoir son intérêt en cas d'hypersécrétion d'androgènes surrénaliens. Celle-ci est souvent due à une hyperprolactinémie réactionnelle au THS (dépendante de la dose d'estradiol pour être plus précise... ce qui implique de réduire le rythme de croisière de l'estradiol utilisé en pré-op)

Rania


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2018 23:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1438
Localisation: lyon 69006
Pour avoir échanger avec un véritable endo . Il ne faut pas négliger l effet rebond . Suite a une castration chirurgical le Corp réagit et envoie des message de compensation a divers endroits. Le gentil endo de France qui te dit ta plus de testicules donc ta plus besoins d androcur et un simple cretin qui se tamponne de ta vie de femme et suit comme un mouton ses pairs ignare. A savoir que dans les pays avec un véritable protocole on t expliquera la dangerosité d une molécule en fonction de son dosage . Et c est pas un quart de 50mg post op qui te boufferont le foie . Pourquoi j ai arrêter d écouter les avis de trans qui écoute la propagande anti tout . Car sérieusement c est pas le top question féminité. On me dira qu on peut être féminine avec un physique ambiguë. Mais désolée j ai pas signé pour ressembler a une bûche.

_________________
Longue vie et prospérité.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 28 Mai 2018 00:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 631
"A ceci se cumule l'effet de blocage du récepteur des androgènes ce qui explique que l'ACP contrecarre les effets d'une hypersécrétion éventuelle d'androgènes surrénaliens."
Oui mais ça enlève l'excitation aussi ? Car c'était ça la question, et d'ailleurs qu'est-ce qui provoque l'excitation concrêtement à part la progestérone et la dihydrotestostérone ?

Si l'hyperprolactinémie dépend de l'œstradiolémie pourquoi survient-elle spécifiquement après une ablation des testicules ?

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

t
ransitionner c'est s'abandonner à soi


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 29 Mai 2018 07:38 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 525
Bonjour,

L'excitation est un mélange de partie psychique et de partie organique dont 1 partie hormonale : progestérone et testostérone (et non la DHT même si l'effecteur final)

L'hyperprolactinémie existe toujours même en préop... A ceci près que son impact sur la voie des androgènes surrénaliens est contrôlée par l'ACP en pré-op. En post-op, l'ACP est quasi-systématiquement arrêtée pour motif que la source principale de testostérone (testicules) a été éliminée...

Rania


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 29 Mai 2018 10:32 

Inscription: 22 Juil 2016 21:47
Messages: 259
Localisation: Paris
Du coup je ne comprends plus rien.

En gros par exemple me concernant, là je suis sous Androcur au moins jusqu'au 2 juillet. Après je me fait opérer le 3 juillet donc ils vont sans doute me faire arrêter l'Androcur. Cela veut dire que même post-op je vais avoir de nouveau tous les effets de la testostérone comme avant ou s'agit-il seulement d'un éventuel rebond de production de testostérone temporaire le temps que mon organisme se remette à plat pendant quelque semaines?

Non parce que là je comprends plus et honnêtement j'aime bien mes cheveux et j'ai pas du tout envie de les perdre à cause de la testostérone et la DHT…


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 29 Mai 2018 10:44 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 525
Bonjour Andrea,

En post-op, ton niveau de testostérone va baisser puisque la source principale sera éliminée donc tu auras un niveau féminin en terme de testostérone.

MAIS là où il faut faire attention : c'est la prolactine qui va stimuler la synthèse des androgènes surrénaliens. Le niveau de PRL est lui dépendant du niveau de l'estradiol et du degré de sensibilité des cellules lactotropes hypophysaires à l'estradiol.

En bref, en post-op, nul ne peut savoir comment va évoluer ton niveau d'androgènes surrénaliens (encore appelés androgènes "faibles" comparés à la testo et à la DHT qui sont des androgènes "forts" car capables de stimuler le récepteur des androgènes).

Donc pas de panique : ton niveau de testo restera faible MAIS il faudra surveiller de près l'évolution de la prolactine. C'est ce qui explique qu'en post-op, il est d'usage aux USA de diminuer la dose d'E2 pour éviter l'hyperprolactinémie donc une hyperandrogénie surrénalienne réactionnelle.

En pratique, vu les doses homéopathiques d'estradiol en France (que ce soit en pré-op ou post-op), le risque d'hyper-PRL est faible du moins en théorie... Comme il y a une grande variabilité individuelle, il est impossible de prévoir la réaction surrénalienne en post-op..

Rania


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 29 Mai 2018 13:54 

Inscription: 22 Juil 2016 21:47
Messages: 259
Localisation: Paris
Merci Rania!

Ça me rassure car honnêtement j'ai pas fait tout ça pour finir chauve à cause de la DHT & co en post-op ^^ mes cheveux c'est mon angoisse depuis toute petite alors j'y tiens même s'ils mènent parfois leur vie en totale indépendance de mes désirs stylistiques, je les préfères sur ma tête que par-terre.

En gros mon endo a déjà des questions sur mon taux de prolactine, du coup comme j'arrête le provames samedi (soit 1 mois avant l'opération) elle m'a demandé de faire tester la PRL fin juin pour voir si c'est dû au provames ou bien si ça a une source autre liée à mon organisme. Je n'ai pas compris les enjeux mais on verra bien fin juin…


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 30 Mai 2018 07:24 

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 525
Bonjour Andrea,

Je peux t'expliquer l'attitude de ton endo sans vouloir t'affoler...

Déjà comme je te l'ai expliqué, l'estradiol stimule les cellules lactotropes hypophysaires qui augmentent la synthèse de PRL. Cela entraîne donc une hyper-PRL médicamenteuse.

Ce qu'il faut savoir, c'est que l'estradiol est un inducteur tellement puissant que certains contingents de cellules lactotropes peuvent s'autonomiser totalement pour former une tumeur bénigne que l'on appelle un adénome hypophysaire. Mais dans ce cas, cela entraîne souvent d'autres symptômes telles qu'écoulement de lait (=galactorrhée), maux de têtes (céphalées) etc...

Cela explique donc que ton endo veuille savoir si ta PRL diminue après arrêt de l'estradiol. Toutefois, son choix n'est pas judicieux : en effet, tu peux avoir un micro-adénome qui va fabriquer de la PRL à bas bruit et l'arrêt de l'E2 ne va faire diminuer la PRL que dans sa part inductible par E2... La seule vraie solution (que j'ai déjà préconisée à une amie trans que j'ai été amenée à suivre sur le plan hormonologique) est de réaliser une IRM cérébrale pour vérifier qu'il n'y a pas d'adénome hypophysaire...

C'est pour ça que ma mère considérait que la PRL était le facteur limitant pour l'augmentation des doses d'estradiol ce qui explique que dans ses protocoles de suivi de femmes trans (militaires), la PRL est intégrée d'office à chaque bilan pour voir si la PRL n'augmente pas trop. C'est ce qui explique que pour toutes les amies trans que je suis sur le plan hormonal, le bilan de suivi que je prescris contient systématiquement la PRL (entre autres bien entendu) alors que les endos n'y penseront pas forcément.

Rania


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 30 Mai 2018 09:07 

Inscription: 22 Juil 2016 21:47
Messages: 259
Localisation: Paris
Merci pour ces explications, j'y vois plus clair.

Tant que c'est bénin :)

Alors pour précision, tous mes bilans intègrent justement la PRL et comme en mars elle a vu que ça avait augmenté, elle veut voir si pendant ce mois de "seuvrage" il n'y a pas justement autre chose (sur lequel je peux mettre un nom car j'avais totalement oublié ce qu'elle m'avait dit mais le mot hypophyse me dit quelque chose donc ça devait être dans le même sens).

Je vais donc surveiller le taux fin juin et si jamais y'a un loup je me mets de côté l'idée de faire une IRM cérébrale pour vérifier tout ça. Ça occupera la période post-op.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com