Forum trans

Le forum I - TRANS - Transgenre et Transsexualité | Transidentité - Infos et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et rencontres

Nous sommes le 19 Mai 2024 16:28

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté: 18 Mai 2021 10:11 
Hors ligne
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5729
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Quand les enfants transgenres ont moins besoin de psychologues que les psychologues eux-mêmes


LGBT - Alors que certains psychologues rétrogrades alertent sur “l’épidémie de transgenres” qui sévit dans le pays, il me semble important de revenir aux fondamentaux de la psychanalyse. Nos patients nous rappellent tous les jours que leurs symptômes sont ancrés dans les normes sociétales en vigueur, qu’ils changent au gré des injonctions extérieures. Ainsi, n’en déplaise à une cohorte de psys dépassés, les lignes bougent en matière de sexuation symbolique, dans un dépassement de plus en plus manifeste du code binaire, qui pareil au code noir, a induit des comportements limitants, aveugles, parfois tout à fait tyranniques. Hétéro/Homo, Actif/Passif, Homme/Femme…


En lire plus : https://www.huffingtonpost.fr/entry/qua ... f2b5a31fc9

*expensive in english

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
«Courage is contagious» [ Julian Assange - WikiLeaks ]
«L’homme ne doit pas tenter de dissiper l’ambiguïté de son être mais au contraire accepter de la réaliser.» [ Simone de Beauvoir ]


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Mai 2021 11:45 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 3158
Localisation: lyon 69006
[quote="Nadya"][color=#0080FF][size=200]Quand les enfants transgenres ont moins besoin de psychologues que les psychologues eux-mêmes[/size]

[size=150][/color]
LGBT - Alors que certains psychologues rétrogrades alertent sur “l’épidémie de transgenres” qui sévit dans le pays, il me semble important de revenir aux fondamentaux de la psychanalyse. Nos patients nous rappellent tous les jours que leurs symptômes sont ancrés dans les normes sociétales en vigueur, qu’ils changent au gré des injonctions extérieures. Ainsi, n’en déplaise à une cohorte de psys dépassés, les lignes bougent en matière de sexuation symbolique, dans un dépassement de plus en plus manifeste du code binaire, qui pareil au code noir, a induit des comportements limitants, aveugles, parfois tout à fait tyranniques. Hétéro/Homo, Actif/Passif, Homme/Femme…[/size]

En lire plus : https://www.huffingtonpost.fr/entry/qua ... f2b5a31fc9

*expensive in english[/quote]

Pour avoir fait un peu de psycho à l université. La base de la psychologie c est l’étude du comportement dans un environnement donné avec ses codes ( culturel et sociétal) . Donc le manque de mise a jours entre la date du diplôme et la formation de psy et les changements de la société provoque de grave soucis. C est un problème de logiciel qui n est pas mis à jour. Pareil avec la CIM qui évolue alors que les psy ont trois révisions de retard dans les diagnostics. Il en sont encore sur du Lacan alors que c est dépassé. Cela reviendrai à prendre du Freud début du siècle pour une analyse de notre époque avec ses avancées. Mais faut aussi reconnaître que oui il y a meme si minime un effet de mode dans l identification du genre . C est comme tout les bouleversements à une époque donnée,un moyen d échapper à la norme et de contester. Cela ne remet en cause en rien la réalité des personnes. Mais ils nous faudrait des psy à jour dans leurs logiciels. Et je préfère à jour plutot que bienveillant qui sous entendrai un parti pris. Car autant cela peut être libérateur un diagnostic qui vous aide a comprendre un mal etre . Autant qu un mauvais diagnostic ou un auto diagnostic mal évalué peut être destructeur. Et j en connaît quelque une qui maintenant tire à boulet rouge sur les psy qui les ont laisser faire une transition. ( je connais 3 trans région Rhône Alpes dans le groupe Regrets qui diffuse maintenant de la propagande anti T limite sectaire religieux)

Donc les psy ok . Mais dès qu’ils seront a jour question logiciel et avec une véritable formation en ce sens .


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 18 Mai 2021 15:39 
Hors ligne
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5729
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Yes !
et en plus comme nos cher régulateurs de la psyché sont des hommes et des femmes comme les autres avec leur différences et leur parti pris. D'un psychanalyste a un autre mème s'ils se revêtent du baptême virginal de l'analyse obligatoire pour entrer dans l'Ordre, on ne peut ignorer que selon que tu t'adresse a Jacques ou a Gérard tu n'aura pas la même oreille ni la même interprétation in fine.
De même que si tu te confesse a un représentant d'un catholicisme tendance Manif pour tous/FN tes turpitudes , ce ne sera pas pareil que si tu te confesse a un représentant de la Théologie de la Libération.

Freud tout comme Jésus auraient eu honte de certains de leurs porte parole d’aujourd’hui

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
«Courage is contagious» [ Julian Assange - WikiLeaks ]
«L’homme ne doit pas tenter de dissiper l’ambiguïté de son être mais au contraire accepter de la réaliser.» [ Simone de Beauvoir ]


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 25 Mai 2021 15:10 
Hors ligne

Inscription: 23 Mai 2021 21:45
Messages: 34
Localisation: Bordeaux
Pourquoi tenez-vous tant à ce que les psys soient différents des autres catégories socio-professionnelles ? Il y a des polytechniciens (nes) totalement enfoncés (ées) dans leur bicorne (les premières femmes recues dans cette prestigieuse école en 1974 portaient un tricorne mais dans les années 1990 elles ont réclamé et obtenu le même bicorne que les hommes) et certains autres totalement ouverts à des discussions plus libres.
Les psychanalystes sont aussi divers que les coiffeurs, les réparateurs de vélos, les chirurgiens-dentistes, les gynécologues, les aubergistes, les pompiers et même les curés)
Nous sommes officiellement dans un pays démocratique où la liberté individuelle est encore respectée, d'où si vous n'êtes pas satisfaite de votre psy, alors n'hésitez pas changer, même au prix de tout reprendre à 0, si c'est un adepte de l'analyse !
Mettre sur le même plan Freud et Lacan, c'est faire trop d'honneur à Lacan, le premier a été un genie, le second a été un suiveur dictatorial même s'il a créé l'école freudienne française.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 10:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Oct 2018 14:15
Messages: 115
Bonjour,

Je pense qu'il faut être clair: on nous demande de consulter des *psychiatres*. ça ne me plaît pas, personnellement (d'avoir besoin d'un soi disant suivi pour obtenir l'aide d'autres médecins), mais au moins ce sont des médecins, avec une pratique sanctionnée par un diplôme.

Le reste, psychologues, et surtout psychanalystes, n'ont aucune légitimité ni nécessité dans le processus de suivi transitionnel.
La psychanalyse a dit, depuis le début, n'importe quoi sur les homosexuel(le)s et les trans. Elle est carrément néfaste, pour beaucoup de gens.

Après, chacun fait ce qu'il veut, mais ne mettons pas les médecins sur le même pied que des "praticiens" qui peuvent dire et faire n'importe quoi.
Si vous voulez dépenser des fortunes pour causer sur un divan pendant des années, libre à vous. Mais ça n'a rien à voir avec le processus de transition dans ce qu'il nécessite dans l'état actuel du système français.

D'ailleurs il vaut quand même savoir que la psychanalyse, en dehors de la France et de l'Argentine, est complètement discréditée en tant que pratique clinique.

Jeanne.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 11:33 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2020 15:18
Messages: 1194
[quote="occamjmv"]

Bonjour,

Je pense qu'il faut être clair: on nous demande de consulter des *psychiatres*. ça ne me plaît pas, personnellement (d'avoir besoin d'un soi disant suivi pour obtenir l'aide d'autres médecins), mais au moins ce sont des médecins, avec une pratique sanctionnée par un diplôme.

Le reste, psychologues, et surtout psychanalystes, n'ont aucune légitimité ni nécessité dans le processus de suivi transitionnel.
La psychanalyse a dit, depuis le début, n'importe quoi sur les homosexuel(le)s et les trans. Elle est carrément néfaste, pour beaucoup de gens.

Après, chacun fait ce qu'il veut, mais ne mettons pas les médecins sur le même pied que des "praticiens" qui peuvent dire et faire n'importe quoi.
Si vous voulez dépenser des fortunes pour causer sur un divan pendant des années, libre à vous. Mais ça n'a rien à voir avec le processus de transition dans ce qu'il nécessite dans l'état actuel du système français.

D'ailleurs il vaut quand même savoir que la psychanalyse, en dehors de la France et de l'Argentine, est complètement discréditée en tant que pratique clinique.

Jeanne.[/quote]

+1

Les psychiatres ne sont pas idiots, ils savent bien que l'on est obligé de passer par eux pour faire une transition médicale, d'où un rapport complètement faussé dès le départ !
Le choix d'un psychologue (non psychiatre) est personnel et cela peut vous aider pour votre questionnement, mais après, au cours de la transition, il ne pourra pas vous aider à modifier toutes vos interactions sociales imprévus.
La psychanalyse n'a aucune légitimité scientifique et peut être aussi la psychiatrie actuelle par rapport à la complexité de la transidentité, toutes les notions "scientifiques" évoluent avec la société.
Cela fait seulement une dizaine d'années qu'officiellement on est plus considérées comme des malades mentales.
La seule utilité des psy est éventuellement d'éviter à une personne de faire une transition catastrophique mais il faut que le praticien soit vraiment bon et à jour avec les notions de transidentité.

Bises


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 11:54 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 3158
Localisation: lyon 69006
Alors réduire le psy au rang de parasite inutile est assez simpliste.

Car l’argumentaire je sais qui je suis j ai pas besoin d’un psy n est certainement pas valable dans 100% des cas et loin de la . Un psy serait compétent pour détecter des trauma ou des problèmes psychiatriques chez certains mains non la population trans serait elle exempt car fiable .

La question qu il faut se poser c est la qualification du psy et sa compétence a vous accompagnez, dire psy bienveillants c est psy avec un partie pris donc question objectivité c est pas top . Et pour info pas mal de personnes ne vont pas au bout de la transition et arrête pour des raisons diverses et pour certaines le psy a eu une utilité, il ne faut pas faire des psy les ennemis.et autre point a savoir l accompagnement par un thérapeute (Psy) est obligatoire dans beaucoup de pays comme le notre la quasi totalité des pays européens même les états uni. Du moins pour avoir un suivi et surtout un accès à certains traitements ou opération.

J ai eu recours au service d un psy pendant ma période de reconstruction faciale pour gérer l image et comment j’allais appréhender l’extérieur et ma vie de tout les jour . Comment s appropriée un nouveau visage,comment supporter les longs mois entre deux opérations avec un visage défiguré. Et c’est la ou le travail avec un psy reste utile . Les petits exercices d appropriation et d estime de soi .

Mais voila en France nous avons deux problèmes, les psy sont souvent sur des logiciels périmés et ont du mal à se remettre en question. Et en deuxième le français est expert en tout . Il sais mieux que les spécialistes en tout genre . Politique,économie,médecine ect ect . En ce moment nous avons 66 million de virologues.et donc pour établir un diagnostic c est pas simple . Le français on l entend avant de le voir et critique en tout expert en tout . Je vous parle même pas de l image du français hors de nos frontières.

Donc dire que les psy sont inutiles c est assez simpliste .


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 12:16 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2020 15:18
Messages: 1194
[quote="nathasha69"]Alors réduire le psy au rang de parasite inutile est assez simpliste.

Car l’argumentaire je sais qui je suis j ai pas besoin d’un psy n est certainement pas valable dans 100% des cas et loin de la . Un psy serait compétent pour détecter des trauma ou des problèmes psychiatriques chez certains mains non la population trans serait elle exempt car fiable .

La question qu il faut se poser c est la qualification du psy et sa compétence a vous accompagnez, dire psy bienveillants c est psy avec un partie pris donc question objectivité c est pas top . Et pour info pas mal de personnes ne vont pas au bout de la transition et arrête pour des raisons diverses et pour certaines le psy a eu une utilité, il ne faut pas faire des psy les ennemis.et autre point a savoir l accompagnement par un thérapeute (Psy) est obligatoire dans beaucoup de pays comme le notre la quasi totalité des pays européens même les états uni. Du moins pour avoir un suivi et surtout un accès à certains traitements ou opération.

J ai eu recours au service d un psy pendant ma période de reconstruction faciale pour gérer l image et comment j’allais appréhender l’extérieur et ma vie de tout les jour . Comment s appropriée un nouveau visage,comment supporter les longs mois entre deux opérations avec un visage défiguré. Et c’est la ou le travail avec un psy reste utile . Les petits exercices d appropriation et d estime de soi .

Mais voila en France nous avons deux problèmes, les psy sont souvent sur des logiciels périmés et ont du mal à se remettre en question. Et en deuxième le français est expert en tout . Il sais mieux que les spécialistes en tout genre . Politique,économie,médecine ect ect . En ce moment nous avons 66 million de virologues.et donc pour établir un diagnostic c est pas simple . Le français on l entend avant de le voir et critique en tout expert en tout . Je vous parle même pas de l image du français hors de nos frontières.

Donc dire que les psy sont inutiles c est assez simpliste .[/quote]

Oui, c'est ce que je voulais dire indirectement, merci, tu as très bien formuler nos attentes.
Désolée pour mes raccourcis un peu secs.

Bises


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 14:34 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2020 15:18
Messages: 1194
Je voulais rajouter que dans la mesure où on est obligé de passer par les psychiatres pour faire notre transition médicale, il faut qu'ils soient formés correctement sinon cela équivaut à un refus de soin. C'est en cela que je parlais de rapports faussés.
On a des droits en théorie mais si les médecins ne sont pas assez nombreux et formés, c'est un obstacle aux soins dans nos parcours suffisamment compliqués.

Ma réflexion générale autour de nos parcours est que les choses ne se résument pas simplement à vérifier si on a un trauma psy.
Notre fragilité psychologique est surtout dû en grande partie au rejet des cis de notre transidentité, il faut assumer sa transition surtout vis à vis de la société, tant mieux si les psychiatres nous aident mais c'est normal de les percevoir comme un système de filtrage pur et dur des cis aux premiers abords.
Cela ne vient pas à l'esprit d'obliger les homosexuels d'aller voir des psychiatres pour avoir le droit de vivre leur sexualité et bien maintenant c'est à notre tour d'être soutenu pour avoir ce droit fondamental de vivre notre vie.

On est toujours dans une boucle, le serpent qui se mord la queue. La théorie c'est bien mais en pratique on morfle avec ou sans le soutien des psychiatres, surtout à cause de la lenteur de la transition où l'on s'expose à nue pendant plusieurs années.

Je ne souhaite pas lancer un débat car on est d'accord sur le fond mais tout cela est brutal.

Je suis désolée mais ce n'est pas anodin d'aller voir un psychiatre (psy=fou) pour avoir accès aux soins et d'aller au tribunal (tribunal=délinquance) pour pouvoir prouver que l'on peut vivre sa vie de femme. Les procédures pourraient être moins complexes et plus humaines. Les cis semblent ne pas nous aimer à la base et on doit faire avec ce genre de contraintes mais il faut arrêter de nous stigmatiser de vouloir vivre notre genre.

Bises


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 16:51 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 3158
Localisation: lyon 69006
Rejet des Cis de notre transidentité. Je pense que c est un peu plus complexe que cela .

En règle générale les Cis se foutent bien de notre transidentité de meme que les Cis ont fait de gros progrès sur les sexualités. Ce n est plus tabous avoir un ami homo ou lesbienne. Comme pas mal ont évolué dans l acceptation des personnes Trans .

Ensuite oui c est compliqué dans la relation dite sentimentale. Car il y’a bien plus de facteurs qui entre en jeu .
L identité de genre, le sexe présent, et la sexualité.

Et oui je conçois qu une femme Cis lesbienne ne puisse poursuivre une relation avec une femme transgenre qu elle trouvait pourtant jolie en apprenant qu elle était encore de sexe masculin. Car voilà c est une question de sexualité et même si cela dérange les non binaire . Le sexe présent difficile d en faire abstraction au nom de l acceptation. Une B... reste une B... .


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Mai 2021 22:08 
Hors ligne

Inscription: 28 Juin 2020 19:06
Messages: 109
Localisation: Niort
Je rejoins Natasha sur l'évolution de l'acception des transgenres par la société.
Et ça va aller crescendo. J'ai récemment vu des amis pour leur présenter "Sandra", et bien leurs enfants, adolescents et qui me connaissent depuis toujours pour eux c'était presque un non-événement !
Ils connaissent tous, de près ou de loin, une personne transgenre, c'est quelque chose d'admis et toléré.

Et pour en revenir aux Psy… Je fais partie des irréductibles qui pensent de pas en avoir besoin.
En février quand j'ai eu ma première séance dans le but d'obtenir une attestation j'ai eu la satisfaction que le praticien me la signe au bout de 15 minutes.
Maintenant je suis aussi quelqu'un de pragmatique et j'avoue que j'aurais grand tort de me passer de l'aide d'un professionnel pour franchir tous les obstacles d'une transition.

❤️❤️❤️

Sandra


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2021 10:09 
Hors ligne
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5729
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Aurelie Desire a écrit:
Pourquoi tenez-vous tant à ce que les psys soient différents des autres catégories socio-professionnelles ? Il y a des polytechniciens (nes) totalement enfoncés (ées) dans leur bicorne (les premières femmes recues dans cette prestigieuse école en 1974 portaient un tricorne mais dans les années 1990 elles ont réclamé et obtenu le même bicorne que les hommes) et certains autres totalement ouverts à des discussions plus libres.
Les psychanalystes sont aussi divers que les coiffeurs, les réparateurs de vélos, les chirurgiens-dentistes, les gynécologues, les aubergistes, les pompiers et même les curés)
Nous sommes officiellement dans un pays démocratique où la liberté individuelle est encore respectée, d'où si vous n'êtes pas satisfaite de votre psy, alors n'hésitez pas changer, même au prix de tout reprendre à 0, si c'est un adepte de l'analyse !
Mettre sur le même plan Freud et Lacan, c'est faire trop d'honneur à Lacan, le premier a été un genie, le second a été un suiveur dictatorial même s'il a créé l'école freudienne française.


100% d'accord bravo

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
«Courage is contagious» [ Julian Assange - WikiLeaks ]
«L’homme ne doit pas tenter de dissiper l’ambiguïté de son être mais au contraire accepter de la réaliser.» [ Simone de Beauvoir ]


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2021 15:08 
Hors ligne

Inscription: 07 Oct 2020 17:47
Messages: 619
Bonjour à toutes,

Je vais faire une réponse collégiale.

Concernant “l’épidémie de transgenres” selon les psy, c'est un phénomène courant: on passe de "peu à beaucoup". Les transsexuels refusés abusivement se retrouvent acceptés ultérieurement d'où un pic façon "épidémie de transgenres".

Le "contrôle" du psy (ou du medical) sur les patients (genre transsexuels ou autres) est banal voir pas nouveau. Souvenez vous qu'au début du siècle dernier, les psy freudiens ne voulaient pas que soit accepté les adoptions. Car il n'y avait pas de liens génétiques entre les adoptants et l'adopté. L'enfant deviendra "psychotique". Tient tient eux aussi tout comme nous! Des années plus tard il a été imposé par le psy ou le médical des rdv psy aux enfants adoptés et aux adoptants. C'est passé aujourd'hui tombé en désuétude.
Les personnes homosexuelles dans bon nombre de cas on eu "un contrôle psy ou médical" après 1982 en Fr. Sacrée séparation indivision!
Aujourd'hui en matière de PMA/GPA, c'est quoi les usages à ce jour?

Merci Nadya et Nathasha69 de rappeler les normes culturelles ou sociétales. Ça me fait extremement plaisir à lire. Surtout si c'est fait en fac de psycho c'est qu'il y en a qui font du très bon boulot, et de manière intelligente.

Le symbolisme c'est un des piliers du freudisme. Lacan c'est plus le signifie et le signifiant, non?

Le "passif et actif" c'est une norme du moyen âge ubuesque à jeter une bonne fois pour toute dans le gouffre de l'oubli. Saint Paul?

Le retrogradisme est constitutif à la nature humaine, il y aura toujours des biais cognitifs (qui sont exagérés).

" Et j'en connais quelques une qui maintenant tirent à boulet rouge sur les psy qui les ont laisser faire une transition. ( je connais 3 trans région Rhône Alpes dans le groupe Regrets qui diffuse maintenant de la propagande anti T limite sectaire religieux)"
La transidentité est mouvante comme l'homosexisme. Des homos se déclarent longtemps comme tel et un jour se declarent hétéro exclusifs. L'inverse est aussi possible. Et certains franchissent la "frontière" plus d'une fois.
Pour les trans nous dès la prise d'hormones et la chirurgie faire marche arrière...
Françoise Sironi en avait parlé.

"Selon que tu t'adresses à Jacques [Alain] ou à Gérard"
Ces prénoms associés me disent quelque chose. Des liens de parentés avec Lacan? Si oui intéressée pour en savoir plus. Merci

La manif pur tous & et sens commun, personne ne veut d'eux. La Marine c'était non en 2017, l'autre de droite ça ne lui a pas réussi.

"Freud tout comme Jésus auraient eu honte de certains de leurs porte parole d’aujourd’hui"
Je ne suis pas d'accord avec vous, Freud s'est forgé "sa propre réputation" de son vivant. C'est normal? C'est acceptable?

Fteud se plaignait à la toute fin du 19 eme siècle ou au tout début du 20 eme qu'il y avait une perte des valeurs morales. Même Elisabeth Roudinesco à fini par confirmer qu'il avait été consommateur de cocaïne, qu'il était réac. En précisant qu'il y avait pire que lui comme réac.

Pour rappel Freud n'a jamais comdamné socialement quelqu'un. Lacan "presque pareil", libre d'en discuter avec qui le souhaite.

Les plaintes courantes chez Freud sont:
- une homophobie assez débridée, mais pas une haine pour sa fille Anna qui était lesbienne "soignée par lui".
- l'image de la femme était déplorable. L'homme c'est la norme, la femme c'est le genre de seconde zone. Impossible à comprendre ce qu'elles veulent. Elles résolvent mal leurs conflits internes. Si elles ne veulent pas avoir d'enfant, elles ont un problème. Elles font preuve de machisme, plaisir dérivé de la douleur: elles aiment inconsciemment se faire tabasser. Selon F. leur absence de pénis leurs donne une infériorité. Immaturité à atteindre l'orgasme par pénetration... Les femmes c'est pas un ocean? J'exagère!

- Les thérapies dites "classiques" càd freudienne ne sont plus beaucoup pratiquées: neutralité bienveillante, répétition littérale, thérapie rigide avec son cadre impossé, sa singularité et de son expo. faussement contrôlée, absence de recherche des éléments traumatiques, implication du sujet, rejet par ident. project.,
- la recherche systématique du symbolisme, les emprunts aux sté. archaïques, si ce n'est pas à la pensée magique, la distanciation des choses qu'il était amené à voir ou entendre, lorsqu'il ne faisait pas du chantage à ses patients.
- le refus du moindre médicament, il préférait l'écoute. L'homme au loup a démenti cela sur le tard que Freud en prescrivait à ses débuts.
Dois-je (re)parler de la Methadone? Qui soit disant flinguait la parole (selon le concept des psy) des personnes qui avait une addiction.
- Le libidinal freudien a été cassé par Simon/Gagnon en 1969.
- Freud trouvait que les relations sexuelles qui n'était pas dans le but de procréer était une pathologie assez grave.
- Freud était anti IVG, même pas d'information sur le sujet sur la contraception, faire une ivg c'est le symbolisme de l'inceste. Sic
- N'importe quel neurologue expliquera que le cerveau est réaménagé à la puberté et même à d'autre période de la vie (Re)voir la courte pub. de Herculano-Houzel. Alors le Moi, le Ça... Bye bye. Le cerveau ne marche pas comme ça les imageries cerebrales le confirment.
- l'interprétation des rêves à la mode de F. et Co. lorsqu'ils sont daccord sont bonne à jeter selon les neurologues depuis 2017. Les rêves aident à fixer la mémoire ni plus ni moins, aucune interprétation à avoir. Si vous relisez F. sur l'homosexisme de L. de Vinci, il y a eu une erreur de traduction catastrophique. Ou regardez encore une fois l'homme aux loups, leurs nombre perchés sur l'arbre varie selon les interprétations de F. Je ne parle plus du chap. VII. "Sa plus belle des choses..." merci.
-le problème avec la mère (cf. Petit Hans). F. a réussi a soigner la petit Hans de sa peur des chevaux en ne voyant presque que son père et sa mère! Pour le Pt. Shreber c'était pareil: jamais vu, juste un livre donné par Jung ou Adler. Je peux emboîter sur les TCA (les anorexiques en l'espèce) les neurologues ont expliqué en 2014 que les ano ont juste un plaisir à être maigre, aucun pb avec la mère. W. Reich avait démontré que le complexe d'Oedipe n'est pas d'une universalité comme F. aimait le dire. Les finances de Marie Bonaparte n'y ont rien fait.
- lorsque F. disait à Ferenczi que ses "patients c'était de la racaille. Je les étranglerai bien tous." "Mes theillères dorées" propos censuré par Marie Bonaparte. Il expliquait à ses patients T.2 des oeuvres complètes chez PUF p.332 que cela ne marchait pas ses thérapies. Texte de 1894/5 repris jusqu'en 1924, la conclusion sur l'hystérie. Il a dit après qu'il n'a soigné personne, qu'il a inventé ses patients, sa psy faites par lui "c'est blanchir du nègre", son auto analyse c'est du flan. Marie Bonaparte a dit que ça coûtait cher pour rien la psy de Freud.
- ses théories fondamentales qui se contredisent parfois l'une l'autre.
- F. n'a gardé aucun de ses amis. Par ex. ses "rencontres du mercredi". Même son ami de 20/30 ans Fliess a été viré.
- on lui a souvent repproché de faire du pompage de travail: Janet (une partie du pansexualisme), Nietzsche avec l'inconscient ( bien que G. Berane en a parlé dans son travail avant F.), son ami de 20/30 ans. Même Kraft-Ebing l'avait rembarré avec "une espèce de conte scientifique"... Il a détruit toutes les correspondances qu'il a eu avec Reich.
- un résistant à l'extrême droite? Amha non puisqu'il a dédicacé un livre à Mussolini, fan du Chancelier Dollfuss, puis après pour l'Anschluss (mais pourquoi Dollfuss a été flingué par les nazis?). Collaboration pour vehiculer ses idées avec l'institut Goering et se débarrasser de W. Reich. Lors de son ex filtration du régime nazi en UK accepte par Hitler (il a donne une liste de 10 noms, le dernier c'était son chien, il y avait ses domestiques dans la liste. Sa pauvre famille il l'abandonnée au sort des "zones de peuplements" pour ne pas dire camp de concentration pcq juifs. Freud serait là que voterait-il? Sens commun? Marion-Marechal lP? Marine lP? Autre?
- comme il l'a avoué [Freud] "je veux devenir riche célèbre et avoir le prix Nobel". Bien que maçon il n'a eu qu 'un prix de littérature. Lacan a avoue à quelqu'un qu'il a fait ça juste pour l'argent. Est ce que quelqu'un sait qui c'est?
-...

Sans me fâcher! :-) Je ne suis pas agressive, je ne vais pas vous manger.
Hâte de vous lire

Embrassades

Sin7

Ps: je vais aller sur l'autre post qui m'intéresse beaucoup.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mai 2021 15:09 
Hors ligne

Inscription: 07 Oct 2020 17:47
Messages: 619
Bonjour à toutes,

Je vais faire une réponse collégiale.

Concernant “l’épidémie de transgenres” selon les psy, c'est un phénomène courant: on passe de "peu à beaucoup". Les transsexuels refusés abusivement se retrouvent acceptés ultérieurement d'où un pic façon "épidémie de transgenres".

Le "contrôle" du psy (ou du medical) sur les patients (genre transsexuels ou autres) est banal voir pas nouveau. Souvenez vous qu'au début du siècle dernier, les psy freudiens ne voulaient pas que soit accepté les adoptions. Car il n'y avait pas de liens génétiques entre les adoptants et l'adopté. L'enfant deviendra "psychotique". Tient tient eux aussi tout comme nous! Des années plus tard il a été imposé par le psy ou le médical des rdv psy aux enfants adoptés et aux adoptants. C'est passé aujourd'hui tombé en désuétude.
Les personnes homosexuelles dans bon nombre de cas on eu "un contrôle psy ou médical" après 1982 en Fr. Sacrée séparation indivision!
Aujourd'hui en matière de PMA/GPA, c'est quoi les usages à ce jour?

Merci Nadya et Nathasha69 de rappeler les normes culturelles ou sociétales. Ça me fait extremement plaisir à lire. Surtout si c'est fait en fac de psycho c'est qu'il y en a qui font du très bon boulot, et de manière intelligente.

Le symbolisme c'est un des piliers du freudisme. Lacan c'est plus le signifie et le signifiant, non?

Le "passif et actif" c'est une norme du moyen âge ubuesque à jeter une bonne fois pour toute dans le gouffre de l'oubli. Saint Paul?

Le retrogradisme est constitutif à la nature humaine, il y aura toujours des biais cognitifs (qui sont exagérés).

" Et j'en connais quelques une qui maintenant tirent à boulet rouge sur les psy qui les ont laisser faire une transition. ( je connais 3 trans région Rhône Alpes dans le groupe Regrets qui diffuse maintenant de la propagande anti T limite sectaire religieux)"
La transidentité est mouvante comme l'homosexisme. Des homos se déclarent longtemps comme tel et un jour se declarent hétéro exclusifs. L'inverse est aussi possible. Et certains franchissent la "frontière" plus d'une fois.
Pour les trans nous dès la prise d'hormones et la chirurgie faire marche arrière...
Françoise Sironi en avait parlé.

"Selon que tu t'adresses à Jacques [Alain] ou à Gérard"
Ces prénoms associés me disent quelque chose. Des liens de parentés avec Lacan? Si oui intéressée pour en savoir plus. Merci

La manif pur tous & et sens commun, personne ne veut d'eux. La Marine c'était non en 2017, l'autre de droite ça ne lui a pas réussi.

"Freud tout comme Jésus auraient eu honte de certains de leurs porte parole d’aujourd’hui"
Je ne suis pas d'accord avec vous, Freud s'est forgé "sa propre réputation" de son vivant. C'est normal? C'est acceptable?

Fteud se plaignait à la toute fin du 19 eme siècle ou au tout début du 20 eme qu'il y avait une perte des valeurs morales. Même Elisabeth Roudinesco à fini par confirmer qu'il avait été consommateur de cocaïne, qu'il était réac. En précisant qu'il y avait pire que lui comme réac.

Pour rappel Freud n'a jamais comdamné socialement quelqu'un. Lacan "presque pareil", libre d'en discuter avec qui le souhaite.

Les plaintes courantes chez Freud sont:
- une homophobie assez débridée, mais pas une haine pour sa fille Anna qui était lesbienne "soignée par lui".
- l'image de la femme était déplorable. L'homme c'est la norme, la femme c'est le genre de seconde zone. Impossible à comprendre ce qu'elles veulent. Elles résolvent mal leurs conflits internes. Si elles ne veulent pas avoir d'enfant, elles ont un problème. Elles font preuve de machisme, plaisir dérivé de la douleur: elles aiment inconsciemment se faire tabasser. Selon F. leur absence de pénis leurs donne une infériorité. Immaturité à atteindre l'orgasme par pénetration... Les femmes c'est pas un ocean? J'exagère!

- Les thérapies dites "classiques" càd freudienne ne sont plus beaucoup pratiquées: neutralité bienveillante, répétition littérale, thérapie rigide avec son cadre impossé, sa singularité et de son expo. faussement contrôlée, absence de recherche des éléments traumatiques, implication du sujet, rejet par ident. project.,
- la recherche systématique du symbolisme, les emprunts aux sté. archaïques, si ce n'est pas à la pensée magique, la distanciation des choses qu'il était amené à voir ou entendre, lorsqu'il ne faisait pas du chantage à ses patients.
- le refus du moindre médicament, il préférait l'écoute. L'homme au loup a démenti cela sur le tard que Freud en prescrivait à ses débuts.
Dois-je (re)parler de la Methadone? Qui soit disant flinguait la parole (selon le concept des psy) des personnes qui avait une addiction.
- Le libidinal freudien a été cassé par Simon/Gagnon en 1969.
- Freud trouvait que les relations sexuelles qui n'était pas dans le but de procréer était une pathologie assez grave.
- Freud était anti IVG, même pas d'information sur le sujet sur la contraception, faire une ivg c'est le symbolisme de l'inceste. Sic
- N'importe quel neurologue expliquera que le cerveau est réaménagé à la puberté et même à d'autre période de la vie (Re)voir la courte pub. de Herculano-Houzel. Alors le Moi, le Ça... Bye bye. Le cerveau ne marche pas comme ça les imageries cerebrales le confirment.
- l'interprétation des rêves à la mode de F. et Co. lorsqu'ils sont daccord sont bonne à jeter selon les neurologues depuis 2017. Les rêves aident à fixer la mémoire ni plus ni moins, aucune interprétation à avoir. Si vous relisez F. sur l'homosexisme de L. de Vinci, il y a eu une erreur de traduction catastrophique. Ou regardez encore une fois l'homme aux loups, leurs nombre perchés sur l'arbre varie selon les interprétations de F. Je ne parle plus du chap. VII. "Sa plus belle des choses..." merci.
-le problème avec la mère (cf. Petit Hans). F. a réussi a soigner la petit Hans de sa peur des chevaux en ne voyant presque que son père et sa mère! Pour le Pt. Shreber c'était pareil: jamais vu, juste un livre donné par Jung ou Adler. Je peux emboîter sur les TCA (les anorexiques en l'espèce) les neurologues ont expliqué en 2014 que les ano ont juste un plaisir à être maigre, aucun pb avec la mère. W. Reich avait démontré que le complexe d'Oedipe n'est pas d'une universalité comme F. aimait le dire. Les finances de Marie Bonaparte n'y ont rien fait.
- lorsque F. disait à Ferenczi que ses "patients c'était de la racaille. Je les étranglerai bien tous." "Mes theillères dorées" propos censuré par Marie Bonaparte. Il expliquait à ses patients T.2 des oeuvres complètes chez PUF p.332 que cela ne marchait pas ses thérapies. Texte de 1894/5 repris jusqu'en 1924, la conclusion sur l'hystérie. Il a dit après qu'il n'a soigné personne, qu'il a inventé ses patients, sa psy faites par lui "c'est blanchir du nègre", son auto analyse c'est du flan. Marie Bonaparte a dit que ça coûtait cher pour rien la psy de Freud.
- ses théories fondamentales qui se contredisent parfois l'une l'autre.
- F. n'a gardé aucun de ses amis. Par ex. ses "rencontres du mercredi". Même son ami de 20/30 ans Fliess a été viré.
- on lui a souvent repproché de faire du pompage de travail: Janet (une partie du pansexualisme), Nietzsche avec l'inconscient ( bien que G. Berane en a parlé dans son travail avant F.), son ami de 20/30 ans. Même Kraft-Ebing l'avait rembarré avec "une espèce de conte scientifique"... Il a détruit toutes les correspondances qu'il a eu avec Reich.
- un résistant à l'extrême droite? Amha non puisqu'il a dédicacé un livre à Mussolini, fan du Chancelier Dollfuss, puis après pour l'Anschluss (mais pourquoi Dollfuss a été flingué par les nazis?). Collaboration pour vehiculer ses idées avec l'institut Goering et se débarrasser de W. Reich. Lors de son ex filtration du régime nazi en UK accepte par Hitler (il a donne une liste de 10 noms, le dernier c'était son chien, il y avait ses domestiques dans la liste. Sa pauvre famille il l'abandonnée au sort des "zones de peuplements" pour ne pas dire camp de concentration pcq juifs. Freud serait là que voterait-il? Sens commun? Marion-Marechal lP? Marine lP? Autre?
- comme il l'a avoué [Freud] "je veux devenir riche célèbre et avoir le prix Nobel". Bien que maçon il n'a eu qu 'un prix de littérature. Lacan a avoue à quelqu'un qu'il a fait ça juste pour l'argent. Est ce que quelqu'un sait qui c'est?
-...

Sans me fâcher! :-) Je ne suis pas agressive, je ne vais pas vous manger.
Hâte de vous lire

Embrassades

Sin7

Ps: je vais aller sur l'autre post qui m'intéresse beaucoup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: perturbateur endocrinien
Message non luPosté: 28 Mai 2021 12:04 
Hors ligne
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Avr 2003 09:23
Messages: 366
Localisation: France de l'entrejambe
Ca vous apprendra a pas manger bio
On aime l'OM, la belle toison sur sa poitrine qui font craquer les filles sur la plage et se taper fort sur le ventre entre potes après le match
et puis un jour on mange un peu trop chez LIDL et Mac doc et Pan !! on se retrouve avec un 95 D

C'est chouette n’empeche les épidémies de transsexualité bravo bravo

_________________
Yo ! toi compris ?



Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 30 Mai 2021 02:45 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2020 15:18
Messages: 1194
@Eva
Dommage que je n'ai pas été contaminée plus tôt, du moins pas vaccinée par la société des années 80.

@Sin7
C'est évident que dès qu'il y a une ouverture, on s'y précipite, pas folles les guêpes, surtout celles qui on loupé le coche à cause de la pression et qui hésitaient... Mais les faux culs sont des spécialistes pour nous harceler avec des arguments à deux balles, il y a très peu de trans qui officialisent leur transition même encore aujourd'hui.
1 à 3 personnes sur mille, c'est vrai que le rapport de force est en notre faveur, quelles bandes de faux culs.
Est-ce qu'ils reprochent aux femmes "Bio" de se soigner pour la ménopause ou bien de faire de la chirurgie esthétique ?
Non, pas vraiment car elles veulent juste se conformer à l'image de la femme idéale ou se sentir bien dans leur peau ou ne plus être malade et pourtant elles sont surement plus nombreuses que nous.


Wikipédia:
La psychologie (du grec ψυχή / psukhế, « âme », et λόγος / lógos, « parole, discours »), est une discipline scientifique qui s'intéresse à l'étude du corpus des connaissances sur les faits psychiques, des comportements et des processus mentaux. La psychologie est la connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d'une personne et des manières de penser, de sentir, d'agir qui caractérisent un individu ou un groupe1. Il est commun de définir aussi la psychologie comme l'étude scientifique des comportements2.

Pour résumé mon ressenti général sur les sciences de l'étude de notre comportement.

La psychanalyse :
De toute manière une psychanalyse (si cela fonctionne) après un certain âge il y a trop de boulot pour soigner les cicatrices psychiques accumulées. Je trouve cette discipline un peu prétentieuse mais si un jour je me confis à un psychanalyste, cela sera seulement pour avoir un avis d'une personne à l'écoute mais sûrement pas pour une psychanalyse, autant soigner un cancer avec de l'homéopathie...

La psychologie :
Historiquement ces sciences humaines sont très récentes et sachant la bienveillance qui nous entoure, tout cela donne au final de meilleurs outils de contrôle pour notre "bien être général".

Cela nous aide à mettre nos idées en place éventuellement mais c'est une question d'énergie car on ne peut pas dissocier le corps et la pensée "moi je" de notre raison. Il y a des trucs qui peuvent faire passer la pilule mais si on ne sait pas gérer sa place dans la société, on peut difficilement modifier son environnement sans un minimum d'énergie.
Est-ce qu'un psy nous permet de trouver du boulot, de bouffer, d'éviter les cons dangereux, de rendre cette société moins dystopique et stupide, etc ?
Cela aide pour les situations pas "encore trop graves" mais après un trauma c'est un peu trop tard, il faut faire avec.
Je suis convaincue que cela nous sert à mieux gérer notre vie mais dans des limites bien précises, juste le fait de pouvoir parler de nos soucis, c'est déjà la cocotte qui baisse en pression.
Mais si on n'a pas l'énergie et les moyens de changer notre vie, l'action sera très limitée et contre productive si on stagne trop longtemps dans une fragilité psy.

La psychologie, la psychiatrie, je pense que ce sont parfois des sciences aux services des institutions d'une époque et ses normes, en partie scientifiquement fondées mais aussi infondées suivant l'époque pour expliquer et contrôler nos comportements.

En résumé :
Il faudra que l'on m'explique pourquoi il fallait que je fasse mon service militaire pour apprendre à manier un fusil et en même temps que c'était de la folie que je veuille porter une robe ?

Chercher l'erreur.

Bises


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 30 Mai 2021 23:02 
Hors ligne

Inscription: 26 Juil 2020 13:53
Messages: 79
D’après ce que je comprends, en France il est nécessaire de passer devant un(e) psychiatre et non un(e) psychologue pour avoir accès aux services d’endocrinologues (?)


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 31 Mai 2021 01:44 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2020 15:18
Messages: 1194
AprilMay a écrit:
> D’après ce que je comprends, en France il est nécessaire de passer devant un(e) psychiatre
> et non un(e) psychologue pour avoir accès aux services d’endocrinologues (?)

Oui.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: perturbateur endocrinien
Message non luPosté: 31 Mai 2021 09:12 
Hors ligne
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5729
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Eva a écrit:
Ca vous apprendra a pas manger bio
On aime l'OM, la belle toison sur sa poitrine qui font craquer les filles sur la plage et se taper fort sur le ventre entre potes après le match
et puis un jour on mange un peu trop chez LIDL et Mac doc et Pan !! on se retrouve avec un 95 D

C'est chouette n’empeche les épidémies de transsexualité bravo bravo



On en sait un peu plus sur la secrète Eva
Donc ma Noune si je te suis bien, AVANT tu était poilue de la poitrine, tu aimais les gars qui courent derrière un ballon sous la la Bonne Mère et tu tapais fort sur le ragout de tes potes. On en apprends tous les jour !!

bises :)

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
«Courage is contagious» [ Julian Assange - WikiLeaks ]
«L’homme ne doit pas tenter de dissiper l’ambiguïté de son être mais au contraire accepter de la réaliser.» [ Simone de Beauvoir ]


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 31 Mai 2021 13:46 
Hors ligne
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Avr 2003 09:23
Messages: 366
Localisation: France de l'entrejambe
Vaut mieux ca que de jouer au Rambo dans les forets
Fait gaffe le GIGN pourrait te confondre avec un excité de la gachette
:mrgreen:

bizzz i love you

_________________
Yo ! toi compris ?



Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Juin 2021 16:11 
Hors ligne

Inscription: 07 Oct 2020 17:47
Messages: 619
[quote="Anonyme"]

La psychiatrie
La psychanalyse
La psychologie

Bises[/quote]

L'écoute est differente pour ces trois là. Et il y a des groupes parmi les groupes avec des emprunts aux deux autres avec des évolutions de mentalités.

Faut que je corrige mes erreurs aussi dans le post initial.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Juin 2021 16:19 
Hors ligne

Inscription: 07 Oct 2020 17:47
Messages: 619
Ya esta.

Oups. Je rectifie et ajoute.
- c'est bien un livre donné par Jung à Freud sur le Président Schreber. Adler n'a rien à voir ici.
- Freud disait à ses contradicteurs que "si vous ne pensez pas ça vous êtes soit fou soit d'extrême droite." Ses amis du "mercredi" [soir] en savent quelque chose. Revoir Fliess.
- Ce qui ne l'empêchait pas de changer d'avis du jour au lendemain, des fois sans réel explication.
- la communauté psy sait qu'il avait tendance a censurer le travail des autres pour qu'il ne soit contredit son "travail"
- Les psy ne participent plus aux enquêtes judiciaires depuis ~10 ans. Qu'ils soient d'inspiration Freudienne ou Lacanienne, ce qui représentait bien plus de 90% de la population. La raison était que c'était systématiquement des fausses pistes. Mais on les a encore dans les expertises judiciaires.

Sin7

Ma question tient toujours au sujet du Jacques Alain et du Gérard Miller, si vous avez des infos Nadya. Je suis très très intéressée. Merci


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 06 Juin 2021 16:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2008 20:25
Messages: 3296
https://www.youtube.com/watch?v=0iL0yAE4sAE&t=435s


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 07 Juin 2021 00:36 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2020 15:18
Messages: 1194
[quote="Edi"]https://www.youtube.com/watch?v=0iL0yAE4sAE&t=435s[/quote]

+1
L'écriture, on a les idées plus claires avec et la parole prend plus d'ampleur.
Je me souviens, j'étais tellement frustrée de ma première séance chez mon psychiatre, celle où l'on se présente, on dit pas mal de généralités à cette première séance. Pour la seconde je lui avais écrit une lettre où je définissais mes objectifs pour l'année car j'avais trop peur de ne pas pouvoir aller à l'essentiel.

Bises


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com